• Discours de Xi Jinping à la cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (TEXTE INTEGRAL)
  • Ouverture à Beijing d'une cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine
  • Réunion du Comité permanent du Bureau politique du CC du PCC sur les priorités de la prévention et du contrôle de l'épidémie
  • Xi Jinping met l'accent sur le développement sain du capital en Chine
  • La direction chinoise analyse la situation économique et examine un plan sur le développement des talents
  • Lettre de félicitations de Xi Jinping à la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation (TEXTE INTEGRAL)
  • Xi Jinping salue la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation
  • Xi Jinping met l'accent sur le renforcement de la construction d'infrastructures
  • Xi Jinping met l'accent sur le développement d'universités chinoises de classe mondiale lors de sa visite à l'Université Renmin de Chine
  • Lettre de félicitations de Xi Jinping à la première édition de la Campagne nationale de lecture (TEXTE INTEGRAL)

Discours de Xi Jinping à la cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (TEXTE INTEGRAL)

BEIJING, 13 mai (Xinhua) -- Voici le texte intégral du discours prononcé mardi par le président chinois, Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, à la cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine.

Discours à la cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue

de la jeunesse communiste de Chine

Le 10 mai

Xi Jinping

Chers camarades de la Ligue de la jeunesse communiste,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

La jeunesse représente l'espoir illimité et les jeunes créent un bel avenir. Une nation qui place de grands espoirs sur ses jeunes et maintient sa vigueur de la jeunesse prospérera.

Aujourd'hui, si nous sommes solennellement réunis pour commémorer le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (LJCC), c'est pour encourager les jeunes, membres ou non de la Ligue, à aller vaillamment de l'avant dans la nouvelle marche de la réalisation du rêve chinois du grand renouveau national.

Au nom du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), je tiens d'abord à adresser mes chaleureuses félicitations et mes sincères salutations à tous les membres de la LJCC, aux organisations aux différents échelons de la LJCC, ainsi qu'à tous les cadres de la LJCC.

Chers camarades de la LJCC,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

La nation chinoise est une nation ancienne ayant connu des hauts et des bas tout au long de sa longue histoire, mais elle est aussi une nation jeune et pleine de vitalité qui n'a jamais cessé de faire des efforts pour progresser. Au cours de l'histoire cinq fois millénaire de la Chine, nombreux sont les héros qui se sont fait remarquer tout jeunes. Depuis toujours, nous sommes convaincus que les choses évoluent sans cesse et que les talents émergent sans arrêt. Nous croyons que la puissance d'un pays réside dans la force des jeunes et que le pays évolue quand les jeunes font des progrès. Nous sommes persuadés que c'est en vous que réside l'espoir. Depuis des milliers d'années, la jeunesse, avec sa force, son dynamisme et sa créativité, stimule constamment le développement de la nation chinoise et permet à la Chine de tenir son rang dans le concert des nations.

Le destin des jeunes est toujours étroitement lié à leur époque. Après la guerre de l'Opium en 1840, la Chine est tombée progressivement dans l'état d'une société semi-coloniale et semi-féodale. La patrie humiliée, le peuple accablé de souffrances, notre civilisation éclipsée : jamais la nation chinoise n'avait connu pareil malheur. Des hommes et des femmes de bonne volonté se sont lancés dans la lutte pour l'indépendance nationale et l'émancipation du peuple et un grand nombre de jeunes d'avant-garde ont commencé à être éclairés à cette "époque du réveil". Le grand mouvement du 4 Mai 1919 a favorisé la diffusion du marxisme en Chine, préludant ainsi à la révolution de démocratie nouvelle et démontrant que la jeunesse chinoise est désormais devenue un détachement d'avant-garde dans la promotion de la transformation sociale chinoise.

Le réveil de la jeunesse et la diffusion des idées avancées ont apporté à la révolution chinoise de nouvelles perspectives. Le PCC est né dans le processus d'alliance du marxisme-léninisme avec le mouvement ouvrier chinois. Depuis ses premiers jours, le PCC accorde une grande attention aux jeunes et place les espoirs de la révolution en eux. Le 1er Congrès du Parti a étudié la question de la fondation et du développement d'une ligue de jeunesse comme école de réserve du Parti. Le 5 mai 1922, grâce à la sollicitude et à la direction du Parti, la LJCC a vu le jour, marquant un jalon dans l'histoire de la révolution et du mouvement de la jeunesse de Chine.

L'engagement initial de la LJCC consiste à suivre inébranlablement le Parti et à travailler dur pour le Parti et le peuple. Depuis un siècle, sous la ferme direction du Parti, la LJCC, fidèle à son engagement initial et gardant toujours à l'esprit sa mission, s'est tenue à l'avant-garde des jeunes et a organisé et guidé les jeunes, génération après génération, pour qu'ils raffermissent leur foi, suivent de près le Parti et contribuent par leur force à l'indépendance nationale, à l'émancipation du peuple, à la prospérité du pays et au bonheur du peuple, forgeant ainsi un mouvement galvanisant la jeunesse dans la symphonie du grand renouveau de la nation chinoise.

Durant la période de la révolution de démocratie nouvelle, la LJCC a largement répandu le marxisme, éclairé les jeunes avec des idées avancées pour qu'ils se réveillent et rassemblent leur énergie. La Ligue a uni autour d'elle les jeunes et les a conduits à se lancer activement dans les mouvements ouvriers, paysans et estudiantins anti-impérialistes et antiféodaux, à se joindre aux armées révolutionnaires dirigées par le Parti, et à monter à l'assaut dans la lutte grandiose visant à jeter à bas les seigneurs de guerre, à résister à l'agression japonaise pour le salut national et à renverser le gouvernement réactionnaire du Kuomintang, tout en faisant preuve de courage dans les combats sanglants. En dépit du feu intense de l'ennemi, les jeunes sont restés fidèles au Parti et ont résisté à l'épreuve de la mort. Ils ont consacré leur jeunesse et accompli des exploits majeurs pour la victoire de la révolution chinoise.

Durant la période de la révolution et de la construction socialistes, la LJCC s'est engagée activement dans la transformation sociale la plus vaste et la plus profonde dans l'histoire de la nation chinoise. Elle a mis en place des détachements de choc de jeunes, des équipes de jeunes dédiées aux tâches de défrichage et d'alphabétisation, et a lancé la campagne "Suivons l'exemple de Leifeng". La LJCC a uni et guidé les jeunes pour qu'ils se nourrissent du noble sentiment d'être "résolus à changer dans le ciel le soleil et la lune". En criant le slogan "consacrer notre jeunesse à la patrie", les jeunes ont, avec un esprit aspirant à la lutte opiniâtre et au travail acharné, conjugué leurs efforts pour le développement des sciences, la résolution des difficultés et le défrichage des landes désertes. Malgré toutes les difficultés et tous les dangers, les jeunes ont fait preuve d'initiative dans le travail et n'ont pas hésité à assumer de lourdes responsabilités. Là où se trouve la plus grande difficulté, on voit le drapeau de la LJCC. Là où il y a un besoin, on trouve la présence des membres de la Ligue. Ils ont consacré leur jeunesse à la construction du pays et accompli des exploits remarquables dans le processus.

Dans la nouvelle période de la politique de réforme et d'ouverture et de la modernisation socialiste, la LJCC, en s'adaptant aux changements stratégiques dans les priorités du Parti et du pays, s'est avancée courageusement tout en faisant preuve d'ouverture d'esprit. Elle a lancé sur une grande échelle des activités créatives marquées par le dynamisme des jeunes, telles que la sélection des "Pionniers de la nouvelle Longue Marche", la campagne "Cinq recommandations, quatre respects et trois engagements", le Projet d'espoir, le Programme des jeunes bénévoles, le Prix de l'unité modèle de la jeunesse, ainsi que la protection des fleuves mères. Les jeunes, unis et guidés par la Ligue, ont fait entendre leur voix, une voix forte et bien de notre époque : "Unissons-nous pour le redressement de la nation chinoise !" Et sur tous les fronts de la modernisation du pays, ils se sont battus contre vents et marées, ont eu le courage de se lancer dans des missions et ont fait preuve d'exemplarité morale. En abolissant l'ancien pour établir le nouveau et en participant à la réalisation des quatre modernisations, les jeunes ont osé servir de pionniers dans la réforme, introduit de nouvelles tendances, consacré leur jeunesse à la réforme et à l'ouverture, ainsi qu'à la modernisation socialiste, et y ont accompli des exploits majeurs.

Dans la nouvelle ère du socialisme à la chinoise, la LJCC se dévoue à l'entreprise d'une ampleur incomparable de la grande lutte, de la grande oeuvre, de la grande cause et du grand rêve, s'attache à innover tout en maintenant le bon cap et à poursuivre vigoureusement ses efforts, approfondit tous azimuts son autoréforme, et unit les jeunes et les conduit à surmonter toutes sortes d'obstacles dans la bataille décisive contre la pauvreté, à relever les défis dans la recherche scientifique et technologique, à prendre les devants dans les secours aux sinistrés en cas de grandes calamités, à aller au front de la prévention et du contrôle de l'épidémie, à faire preuve de courage et d'intrépidité sur les terrains des Jeux olympiques, à défendre la patrie de pied ferme, à assumer leurs responsabilités au moment où le Parti et le peuple en ont le plus besoin, en faisant preuve de confiance en soi, d'autoperfectionnement, de vigueur et d'initiative. Le slogan "Notre amour pur n'est que pour la mère patrie" est devenu la voix la plus forte qui vienne du fond du coeur des jeunes Chinois de notre époque. En nourrissant le grand rêve et en assumant la grande mission, les jeunes assurent consciencieusement les lourdes responsabilités et vont en premières lignes de la base. En faisant s'épanouir la jeunesse dans la réalisation du rêve du grand renouveau de la nation chinoise, ils ont consacré leur jeunesse à l'enregistrement des succès et transformations historiques de la cause du Parti et de l'Etat, et ont accompli d'importants exploits en la matière.

Malgré l'évolution des époques, la jeunesse prend le relais pour la même mission. Depuis un siècle, la LJCC a toujours mené des luttes d'un même élan avec le Parti et sous sa direction. Elle a uni et dirigé les jeunes pour qu'ils se dévouent à la cause du Parti et du peuple, éclairent avec leur jeunesse la marche du renouveau national, et inscrivent leur gloire dans les annales du processus de l'histoire.

L'histoire et les faits ont prouvé pleinement que la LJCC est digne de son rôle de détachement d'avant-garde du mouvement de la jeunesse, de fidèle auxiliaire et de détachement de réserve fiable du Parti.

Chers camarades de la LJCC,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

Plus on avance et plus on grimpe, plus on doit savoir puiser la sagesse dans les chemins parcourus, accroître sa confiance et raffermir ses forces. Depuis un siècle, en raffermissant ses idéaux et ses convictions avec la volonté de ne jamais les trahir, la LJCC a acquis une précieuse expérience. C'est avec cet appui important que la LJCC est orientée vers l'avenir et acquerra de nouveaux mérites.

-- Le parcours centenaire a façonné les fondements de la LJCC, à savoir le maintien de la direction du Parti. Sans le PCC, il n'y aurait pas eu la LJCC. Depuis sa fondation, la LJCC arbore le drapeau du Parti, respecte sa volonté, suit son orientation, et assume sa mission, en s'en tenant profondément au maintien de la direction du Parti, ce qui a formé la caractéristique fondamentale et l'avantage manifeste de la LJCC par rapport aux autres organisations de jeunesse. Suivre les instructions et la direction du Parti est la vie politique que la LJCC maintient résolument depuis toujours, tandis que passer immédiatement à l'action à l'appel du Parti constitue la conviction politique des membres de la Ligue de plusieurs générations. Comme l'histoire l'a prouvé pleinement, ce n'est qu'en maintenant la direction du Parti que la LJCC peut unir et conduire les jeunes dans leur marche en avant, et promouvoir le mouvement de la jeunesse en Chine suivant la bonne direction politique.

-- Le parcours centenaire a façonné l'âme politique de la LJCC, à savoir la fermeté des idéaux et des convictions. Inspirée par ses idéaux et convictions, la Ligue a organisé et uni les jeunes avec une croyance ferme et une pensée scientifique. Les participants au 1er Congrès national de la LJCC ont indiqué clairement le noble idéal de l'édification d'une société communiste et mis en relief le drapeau du socialisme. Allumer la lampe des idéaux et convictions pour les jeunes de génération en génération, c'est en cela que réside la cohésion la plus fondamentale et la plus durable de la LJCC. Comme l'histoire l'a prouvé pleinement, ce n'est qu'en portant toujours haut les drapeaux du communisme et du socialisme que la LJCC a pu former l'unité la plus solide, forger l'organisation pleine de force de combat et unir toujours la jeunesse sous le drapeau des idéaux et des convictions du Parti.

-- Le parcours centenaire a formé la force de la LJCC, à savoir le dévouement au renouveau national. Les orientations de l'action de la Ligue correspondent aux thèmes de la lutte du Parti. En se concentrant sur les tâches primordiales des diverses périodes historiques du Parti, la LJCC unit et dirige les jeunes dans la pratique grandiose des masses populaires, les conduit à prendre les devants et à se dévouer dans la marche vers le renouveau national, tout en jouant le rôle de force vive et de détachement de choc du Parti. La réalisation du renouveau national est devenue le courant principal du mouvement de la jeunesse en Chine. Comme l'histoire l'a prouvé pleinement, ce n'est qu'en s'appliquant au grand renouveau de la nation chinoise que la LJCC a pu réunir toutes les forces de la jeunesse susceptibles de l'être et faire entendre des chansons magnifiques de la jeunesse.

-- Le parcours centenaire a formé la source de la vigueur de la LJCC, à savoir son enracinement profond dans la jeunesse. Les moyens qui ont permis à la LJCC d'être encore dans la force de l'âge après un siècle entier de vicissitudes sont l'enracinement perpétuel parmi les jeunes du pays, ses priorités du travail sur l'écrasante majorité des jeunes travailleurs, agriculteurs et autres jeunes, ainsi que son renforcement des liens étroits avec les jeunes tout en les rapprochant du Parti. Comme l'histoire l'a prouvé pleinement, ce n'est qu'en puisant les éléments nutritifs et la force dans les richesses de la jeunesse que la LJCC a pu devenir, pour les jeunes, un ami inséparable à qui l'on peut faire confiance et sur qui l'on peut compter.

Chers camarades de la LJCC,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

Sous la ferme direction du PCC, le peuple de tous les groupes ethniques du pays, en conjuguant ses efforts d'un même coeur, a réussi à atteindre l'objectif du premier centenaire, à savoir l'édification intégrale de la société de moyenne aisance en Chine; et plein d'entrain, il s'avance vers la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire, qui est de faire de la Chine un grand pays socialiste moderne dans tous les domaines.

La réalisation du rêve chinois est une course de relais de l'histoire, et les jeunes d'aujourd'hui doivent s'efforcer d'être les premiers sur la piste pour réaliser le grand renouveau national. L'époque confie toujours les responsabilités historiques aux jeunes. Nés au bon moment, les jeunes Chinois de la nouvelle ère portent une lourde responsabilité sur leurs épaules. Ils ont de larges horizons pour mettre pleinement en valeur leurs talents et de belles perspectives pour réaliser leurs rêves. Lors du rassemblement de la célébration du centenaire du PCC, les représentants des membres de la LJCC et des Jeunes Pionniers ont prononcé un voeu à haute voix : "Que le Parti soit assuré que nous sommes là pour bâtir la nation." Voici l'image que les jeunes et adolescents Chinois doivent avoir dans la nouvelle ère et dont l'organisation de la jeunesse du Parti est tenue de se doter.

Comment mieux unir, organiser et mobiliser les jeunes dans la nouvelle marche pour réaliser l'objectif du deuxième centenaire et le rêve chinois du grand renouveau national ? Ceci est une question majeure à laquelle doivent répondre le mouvement de la jeunesse et le travail au sein des jeunes en Chine dans la nouvelle ère. La LJCC doit renforcer ses capacités d'orientation, d'organisation et de service, rassembler et guider les jeunes pour qu'ils deviennent des acteurs éminents de la nouvelle ère dotés d'idéal et du sens des responsabilités, disposés à endurer les privations et à faire des efforts acharnés, afin de réaliser le renouveau national avec le dynamisme et la créativité de la jeunesse et de construire une meilleure Chine avec la sagesse et les efforts des jeunes.

Je tiens ici à partager mes quatre souhaits pour la LJCC :

Premièrement, je souhaite qu'elle demeure une école politique guidant le progrès idéologique des jeunes Chinois, en continuant à former des talents pour le Parti. Ce n'est qu'avec de grandes ambitions que nous pouvons grimper haut et regarder loin, et ce n'est qu'en nous ouvrant sur le monde que nous pouvons mettre en place de grands projets. Une jeunesse épanouie a besoin d'idéaux fermes et de convictions. Si notre parti a baptisé la Ligue du nom du communisme, c'est parce qu'il s'attend à ce qu'elle reste toujours au sommet d'idéaux et de convictions en tant qu'organisation de la jeunesse du Parti, arme les jeunes avec les théories scientifiques du Parti, inspire les jeunes avec l'engagement initial et la mission du Parti, guide les jeunes avec le drapeau glorieux du Parti et façonne les jeunes avec le style de travail exemplaire du Parti. Les jeunes Chinois de la nouvelle ère, qui sont plus confiants en soi et plus déterminés à se perfectionner et dotés d'un esprit spéculatif, font cependant face aux influences de diverses tendances idéologiques dans la société, et pourraient inévitablement souffrir de confusions idéologiques, s'agissant des rapports entre l'idéal et la réalité, entre la doctrine et les problèmes, entre l'égoïsme et l'altruisme, entre l'individu et la collectivité, ainsi qu'entre la nation et le monde. Les jeunes ont ainsi d'autant plus besoin des enseignements et des orientations approfondis et détaillés pour pouvoir observer la société avec un oeil vif, penser à la vie avec lucidité et bâtir l'avenir avec sagesse. En tant qu'école permettant aux jeunes Chinois d'apprendre dans la pratique le socialisme à la chinoise et le communisme, la LJCC doit aider les jeunes à se fixer tôt une grande ambition et à développer au fin fond de leur coeur une foi dans le Parti, le socialisme à la chinoise et le marxisme, cela en partant d'une perspective politique, en procédant sur le plan idéologique et en tenant compte des caractéristiques des jeunes. La LJCC doit, basée sur la relève de la cause du Parti, question d'importance fondamentale, saisir fermement la tâche fondamentale de la formation des bâtisseurs et des successeurs du socialisme, tout en guidant les jeunes Chinois dans leur progression idéologique et dans les épreuves pratiques pour qu'ils renforcent constamment leur détermination, leur fermeté de caractère et leur confiance en soi en tant que Chinois, afin de transmettre la flamme révolutionnaire de génération en génération.

Deuxièmement, je souhaite que la LJCC assume consciencieusement ses responsabilités et serve toujours de force pionnière pour organiser les jeunes Chinois dans le déploiement des efforts continus. Les efforts menés sont la couleur la plus brillante de la jeunesse alors que l'action en est l'affûtage le plus efficace. La jeunesse ne brille qu'avec la responsabilité et l'engagement. Les jeunes sont les plus prompts à innover, les plus passionnés et motivés par l'innovation. La cause du Parti et du peuple ne peut progresser sans le travail acharné et le dévouement des jeunes ambitieux, génération après génération. Ce n'est que lorsque la jeunesse sera hautement compatible avec la cause du Parti et du peuple que le spectre lumineux de la jeunesse sera plus large et que l'énergie de la jeunesse éclatera pleinement. Les jeunes constituent le groupe le plus énergique, le plus dynamique et le moins conservateur dans la société, possédant une force infinie pour transformer le monde et promouvoir le progrès social. La LJCC doit unir et guider les jeunes pour qu'ils servent de pionniers de la nouvelle ère et répondent consciencieusement à l'appel du Parti et du peuple. Ils doivent porter dans leur coeur les intérêts suprêmes du pays, assumer leur mission, réaliser leurs ambitions et accomplir des exploits dans la nouvelle ère et dans de nouveaux horizons, poursuivre de nobles idéaux et servir de force vive pour la grande cause du Parti, de sorte que la jeunesse s'épanouisse là où la patrie et le peuple en ont le plus besoin !

Troisièmement, je souhaite que la LJCC, en restant attachée aux jeunes, demeure le pont et le trait d'union les plus solides entre le Parti et les jeunes. La LJCC est non seulement une organisation dirigée par le Parti mais aussi l'organisation propre des jeunes. Son plus grand avantage est qu'elle s'étend partout aux échelons de base et reste au plus près des jeunes. La LJCC doit se tenir fermement à la ligne de vie de son travail, qui est de servir les jeunes, remplir sa responsabilité politique de consolidation et d'élargissement du soutien des jeunes à l'exercice du pouvoir par le Parti. Il faut non seulement faire connaître au Parti l'état réel des jeunes, mais aussi leur transmettre pleinement la sollicitude du Parti. La LJCC doit faire tout son possible pour régler les difficultés concrètes et les problèmes épineux rencontrés par les jeunes et répondre à leurs attentes et à leurs préoccupations. Il faut apporter une aide concrète aux jeunes, en s'appuyant sur les ressources et les canaux donnés par le Parti, de sorte que les jeunes sentent réellement que le Parti est à côté et que son aide est à portée de main.

Quatrièmement, je souhaite que la LJCC, en ayant le courage de s'imposer une révolution, demeure une organisation pionnière suivant de près le Parti pour se tenir à l'avant-garde de l'époque. Pour la LJCC, quel type d'organisation de la jeunesse faut-il construire ? Et comment la construire ? Voici les questions majeures et fondamentales. Comme le dit un dicton chinois : "Un système figé ne s'adapte pas aux changements, une route n'aboutit pas à toutes les destinations et il est vain de vouloir retrouver son épée tombée dans la rivière d'après l'entaille faite sur le bord du bateau en marche." La LJCC ne peut suivre la progression de l'époque, du développement des jeunes et de l'innovation sur le plan pratique que si elle a le courage de s'imposer une révolution. Il faut mettre en oeuvre la direction du Parti sur tous les plans dans l'ensemble du processus de travail et dans tous les domaines, se tenir à la voie du développement socialiste à la chinoise des organisations et groupements de masse, se concentrer sur le maintien et le renforcement continus du caractère politique, avancé et populaire afin de promouvoir la réforme en profondeur de la LJCC. Il faut être apte à prendre le pouls de la jeunesse, explorer de nouvelles idées et de nouveaux modèles pour la construction des organisations de base de la LJCC, en fonction des changements et des nouvelles caractéristiques du travail et du style de vie des jeunes, conduisant les fédérations des jeunes et des étudiants à porter haut le drapeau du patriotisme et du socialisme, consolidant et élargissant constamment le front uni patriotique de la jeunesse. La LJCC doit se mesurer consciencieusement à l'expérience et aux pratiques dans l'application intégrale d'une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti, renforcer sa propre construction avec un esprit de réforme et d'innovation et de manière stricte et pragmatique, et appliquer une stricte discipline dans ses rangs, afin de manifester le moral de l'époque de la LJCC forgé grâce à des efforts de haut niveau et sur tous les plans.

Comme le dit un vers d'un poème chinois : "Tout dans la vie doit être expérimenté par soi-même ; ce sont les petits pas qui permettent d'accéder à un monde plus vaste." La poursuite des progrès est la qualité la plus précieuse de la jeunesse, et ce que le Parti et le peuple s'attendent le plus à voir chez les jeunes. Les membres de la LJCC dans la nouvelle ère doivent devenir des modèles qui adhèrent aux nobles idéaux et convictions, donner l'exemple dans l'étude de la théorie marxiste, forger le noble idéal communiste et l'idéal commun du socialisme à la chinoise, mettre en pratique consciencieusement les valeurs essentielles socialistes et promouvoir vigoureusement le patriotisme. Il faut devenir des modèles qui s'appliquent à l'étude et aient le courage d'innover, être les premiers à bien travailler à leur poste, à apprendre avec assiduité pour acquérir les compétences nécessaires, à s'efforcer de devenir des membres modèles, tout en oeuvrant à jouer le rôle d'avant-garde et de pionnier dans son secteur. Il faut devenir des modèles qui aient le courage de combattre et aussi sachent le faire, prendre la tête dans la résolution des difficultés en s'inspirant du dicton chinois "ne craindre ni le diable ni les forces contraires" et faisant preuve d'inflexibilité. Il faut devenir des modèles qui travaillent avec endurance et un dévouement désintéressé, prendre les devants dans la prise de la position du peuple, avancer d'un pas ferme et assuré, rechercher la vérité dans un esprit réaliste, être les premiers à endurer les privations et les derniers à jouir du bien-être, consentir volontiers au rôle de la "vis qui ne rouille jamais". Il faut devenir des modèles qui aspirent à la morale et au bien en observant la discipline, prendre l'initiative de renforcer l'esprit du Parti, de servir le peuple et de faire preuve d'intégrité et d'autodiscipline, respecter rigoureusement la loi et la discipline et remplir les devoirs en tant que membres de la Ligue. Les membres de la LJCC doivent également recevoir des instructions politiques, renforcer la formation politique, poursuivre les progrès politiques, se rapprocher activement du Parti et prendre comme objectif et honneur sa transformation en communiste digne de ce nom.

Depuis longtemps, les cadres de la Ligue font rayonner les belles traditions d'assumer leurs responsabilités en apportant une contribution importante au travail du Parti au sein des jeunes. Ils doivent se dévouer au Parti et poursuivre de nobles idéaux, faire preuve de lucidité et de fermeté, pour que la population puisse ressentir à première vue leur pureté. Ils doivent, tout en suivant consciencieusement la ligne de la masse et en insistant sur le point de vue des masses, s'intégrer aux jeunes en devenant leurs amis au lieu d'être leurs "supérieurs", et travailler dur pour servir l'intérêt des jeunes plutôt que de chercher leur propre intérêt. Il faut développer un style de travail pragmatique, proférer moins de paroles creuses et mener plus d'actions réelles, avoir l'audace d'aller aux échelons de base et d'être aux premières lignes où les conditions sont rudes, se comporter honnêtement et travailler avec diligence. Il est nécessaire de cultiver la morale de l'intégrité et de l'autodiscipline tout en restant prudent, qu'il s'agisse des idées, des paroles ou des actes, de développer la volonté, la persévérance et la maîtrise de soi, pour devenir un homme désintéressé, intègre et honnête.

Chers camarades de la LJCC,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

Les révolutionnaires sont toujours jeunes. Le PCC se dévoue entièrement à la cause grandiose de la nation chinoise, un effort qui prendra des générations. Un siècle après sa fondation, il est dans la force de l'âge. Comme l'a dit Lénine en citant les paroles d'Engels : "Nous sommes le parti du futur, et le futur appartient à la jeunesse. Nous sommes un groupe d'innovateurs et les jeunes sont toujours plus disposés à suivre les innovateurs. Nous sommes le parti de la lutte désintéressée contre la vieille pourriture, et la jeunesse est toujours la première à se lancer dans la lutte désintéressée." Le passé et le présent prouvent que le PCC est un parti qui conserve toute sa jeunesse et un parti digne de la confiance et du soutien des jeunes.

Dans la nouvelle marche vers le grand renouveau de la nation chinoise, le PCC est le détachement d'avant-garde, la LJCC, le détachement de choc et l'Organisation des Jeunes Pionniers de Chine (OJPC), le corps de réserve. L'adhésion à l'Organisation, à la Ligue et au Parti est considérée comme une "trilogie de la vie" pour les jeunes qui cherchent à poursuivre les progrès politiques. Le PCC s'ouvre toujours aux jeunes et les accueille chaleureusement pour qu'ils deviennent continuellement le sang neuf du Parti. La LJCC doit accomplir sa mission de guider l'OJPC et réglementer le mécanisme de travail consistant à recommander l'admission des Jeunes Pionniers éminents à la Ligue et celle des membres de la Ligue éminents au Parti, dans le but de réaliser la coordination et l'enchaînement entre le PCC, la LJCC et l'OJPC en matière d'éducation des jeunes. Les organisations du Parti aux différents échelons doivent attacher une grande attention à la culture et au recrutement de nouveaux membres du Parti parmi les jeunes, surtout parmi les membres exceptionnels de la LJCC, afin de garantir que le pays socialiste ne changera jamais sa nature.

Selon Li Dazhao, la jeunesse est l'âme d'un pays. Le travail au sein des jeunes était, est et sera toujours un travail stratégique du Parti. Les comités (groupes) du Parti à tous les échelons doivent se consacrer, avec ardeur, à l'étude des lois de l'épanouissement des jeunes et des caractères de l'époque, et redoubler d'efforts pour mener à bien le travail concernant la jeunesse, tout en s'efforçant de mieux les servir avec enthousiasme et de devenir des amis intimes et des guides auprès d'eux. Les organisations du Parti aux différents échelons doivent mettre en pratique les mécanismes institutionnels pour que l'édification du Parti guide celle de la Ligue, étudier fréquemment les problèmes majeurs dans le travail de la LJCC pour les résoudre, être à la fois soucieuses et exigeantes envers les cadres de la Ligue, et soutenir le travail créatif de la LJCC en fonction des caractères et lois des organisations et groupements de masse.

Chers camarades de la LJCC,

Chers jeunes amis,

Chers camarades,

Confucius a indiqué il y a plus de 2 000 ans : "Les jeunes inspirent aux vétérans l'admiration et le respect. Qui sait que nos successeurs ne pourront pas nous dépasser ?" Les jeunes sont les plus dignes de la sollicitude et des attentes du Parti et de l'Etat. Tels de jeunes arbres qui poussent sur la terre, ils deviendront un jour de gigantesques arbres capables d'offrir un abri à ceux qui en ont besoin. Les jeunes sont aussi comme le soleil levant qui, en ne cessant d'accumuler l'énergie, finira par répandre sa lumière et sa chaleur sur la terre. Disons que l'espoir du Parti et du pays repose sur la jeunesse !

Le camarade Mao Zedong a déclaré en 1937 dans sa dédicace écrite à l'occasion de la fondation de la Faculté publique du Shanbei : "Il faut éduquer et former un grand nombre de personnes, qui sont le détachement d'avant-garde de la révolution. Dotées d'une prévoyance politique, elles sont pénétrées de l'esprit de combat et de sacrifice. Franches, loyales, positives et honnêtes, elles ne cherchent pas de gains personnels et n'œuvrent qu'à l'émancipation de la nation et de la société. Ne cédant pas devant les difficultés, ces gens-là sont toujours déterminés et vont courageusement de l'avant. Evitant toute ostentation sans s'estimer infaillibles, ils ont les pieds sur terre avec un esprit réaliste. Pour que la révolution chinoise arrive à bon port, il nous faut une armée de pionniers de cette trempe." Aujourd'hui, le Parti et le peuple ont encore besoin d'un nombre considérable de pionniers. Le Comité central du Parti compte sur la LJCC pour la formation d'un bon nombre de tels pionniers. Ce sont les espoirs les plus ardents non seulement du Parti, mais également de la patrie et du peuple ! Fin

Ouverture à Beijing d'une cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine

BEIJING, 13 mai (Xinhua) -- Une cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (LJCC) a été organisée dans la matinée du 10 mai au Grand Palais du Peuple, à Beijing. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président de la République populaire de Chine et président de la Commission militaire centrale, a prononcé un discours important lors de cette cérémonie. Pour lui, la jeunesse représente l'espoir illimité et les jeunes créent un bel avenir. Nés au bon moment, les jeunes Chinois de la nouvelle ère portent une lourde responsabilité sur leurs épaules. Ils ont de larges horizons pour mettre pleinement en valeur leurs talents et de belles perspectives pour réaliser leurs rêves. La réalisation du rêve chinois est une course de relais de l'histoire, et les jeunes d'aujourd'hui doivent s'efforcer d'être les premiers sur la piste pour réaliser le grand renouveau national.

D'après Xi Jinping, la LJCC doit saisir fermement la tâche fondamentale de la formation des bâtisseurs et des successeurs du socialisme, continuer à former des talents pour le Parti, assumer consciencieusement ses responsabilités, rester attachée aux jeunes et avoir le courage de s'imposer une révolution. Elle doit rassembler et guider les jeunes, membres ou non de la Ligue, pour qu'ils deviennent d'éminents acteurs de la nouvelle ère dotés d'idéal et du sens des responsabilités, disposés à endurer les privations et à faire des efforts acharnés, afin de réaliser le renouveau national avec le dynamisme et la créativité de la jeunesse et de construire une meilleure Chine avec la sagesse et les efforts des jeunes.

Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji et Han Zheng, membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, étaient présents à la cérémonie.

La salle de banquet située au premier étage du Grand Palais du Peuple est animée par une atmosphère solennelle et chaleureuse. Au-dessus de la tribune présidentielle est suspendue une grande banderole sur laquelle on peut lire "Cérémonie commémorant le centenaire de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine", au centre du rideau de fond de scène est accroché l'emblème de la LJCC en dessous duquel sont inscrites les dates "1922-2022". Des deux côtés se dressent cinq drapeaux rouges.

La cérémonie a débuté à 10H00. Tout le monde s'est levé pour chanter l'hymne national.

Sous les applaudissements chaleureux, Xi Jinping a prononcé un discours important. Au nom du Comité central du PCC, il a adressé d'abord ses chaleureuses félicitations et ses sincères salutations à tous les membres de la LJCC, aux organisations aux différents échelons de la LJCC, ainsi qu'à tous les cadres de la LJCC.

D'après Xi Jinping, le PCC accorde, depuis ses premiers jours, une grande attention aux jeunes et place les espoirs de la révolution en eux. Depuis un siècle, sous la ferme direction du Parti, la LJCC, fidèle à son engagement initial et gardant toujours à l'esprit sa mission, s'est tenue à l'avant-garde des jeunes et a organisé et guidé les jeunes, génération après génération, pour qu'ils raffermissent leur foi, suivent de près le Parti et contribuent par leur force à l'indépendance nationale, à l'émancipation du peuple, à la prospérité du pays et au bonheur du peuple, forgeant ainsi un mouvement galvanisant la jeunesse dans la symphonie du grand renouveau de la nation chinoise. Depuis un siècle, la LJCC a toujours mené des luttes dans un même élan avec le Parti et sous sa direction. Elle a uni et dirigé les jeunes pour qu'ils se dévouent à la cause du Parti et du peuple, éclairent avec leur jeunesse la marche du renouveau national, et inscrivent leur gloire dans les annales du processus de l'histoire. L'histoire et les faits ont prouvé pleinement que la LJCC est digne de son rôle de détachement d'avant-garde du mouvement de la jeunesse, de fidèle auxiliaire et de détachement de réserve fiable du Parti.

Depuis un siècle, en raffermissant ses idéaux et convictions avec la volonté de ne jamais les trahir, la LJCC a acquis une précieuse expérience. Le parcours centenaire a façonné les fondements de la LJCC, à savoir le maintien de la direction du Parti, et forgé l'âme politique de la Ligue, qui est la fermeté des idéaux et des convictions. Le parcours centenaire a également forgé la force de la LJCC, à savoir le dévouement au renouveau national, et identifié l'enracinement dans la jeunesse comme source de sa vigueur. C'est en s'appuyant sur cette expérience importante que la LJCC est tournée vers l'avenir et acquerra de nouveaux mérites.

Comment mieux unir, organiser et mobiliser les jeunes dans la nouvelle marche pour réaliser l'objectif du deuxième centenaire et le rêve chinois du grand renouveau national ? Ceci est une question majeure à laquelle doivent répondre le mouvement de la jeunesse et le travail au sein des jeunes en Chine dans la nouvelle ère, a fait remarquer Xi Jinping.

Il a partagé ses quatre souhaits pour la LJCC.

Premièrement, il souhaite que la LJCC, en continuant à former des talents pour le Parti, demeure une école politique guidant le progrès idéologique des jeunes chinois. La LJCC doit aider les jeunes à se fixer tôt une grande ambition et à développer au plus profond de leur coeur une foi dans le Parti, le socialisme à la chinoise et le marxisme, cela en partant d'une perspective politique, en procédant sur le plan idéologique et en tenant compte des caractéristiques des jeunes. La LJCC doit, basée sur la relève de la cause du Parti, question d'importance fondamentale, saisir fermement la tâche fondamentale de la formation des bâtisseurs et des successeurs du socialisme, tout en guidant les jeunes Chinois dans leur progression idéologique et dans les épreuves pratiques pour qu'ils renforcent constamment leur détermination, leur fermeté de caractère et leur confiance en soi en tant que Chinois.

Deuxièmement, il souhaite que la LJCC, en assumant consciencieusement ses responsabilités, serve toujours de force pionnière pour organiser les jeunes Chinois dans le déploiement des efforts continus. La LJCC doit unir et guider les jeunes pour qu'ils répondent consciencieusement à l'appel du Parti et du peuple. Ils doivent porter dans leur coeur les intérêts suprêmes du pays, assumer leur mission, réaliser leurs ambitions et accomplir des exploits dans la nouvelle ère et dans de nouveaux horizons, poursuivre de nobles idéaux et servir de force vive pour la grande cause du Parti.

Troisièmement, il souhaite que la LJCC, en restant attachée aux jeunes, demeure le pont et le trait d'union les plus solides entre le Parti et les jeunes. La LJCC doit se tenir fermement à l'essence même de son travail, qui est de servir les jeunes, et remplir sa responsabilité politique de consolidation et d'élargissement du soutien des jeunes à l'exercice du pouvoir par le Parti. La LJCC doit faire tout son possible pour régler les difficultés concrètes et les problèmes épineux rencontrés par les jeunes et répondre à leurs attentes et à leurs préoccupations, tout en apportant une aide concrète aux jeunes.

Quatrièmement, il souhaite que la LJCC, en ayant le courage de s'imposer une révolution, demeure une organisation pionnière suivant de près le Parti pour se tenir à l'avant-garde de l'époque. Il faut mettre en oeuvre la direction du Parti sur tous les plans dans l'ensemble du processus de travail et dans tous les domaines, respecter la voie du développement socialiste à la chinoise des organisations et groupements de masse, afin de promouvoir la réforme en profondeur de la LJCC. Il faut être apte à prendre le pouls de la jeunesse, explorer de nouvelles idées et de nouveaux modèles pour la construction des organisations de base de la LJCC, en fonction des changements et des nouvelles caractéristiques du travail et du style de vie des jeunes, conduisant les fédérations des jeunes et des étudiants à porter haut le drapeau du patriotisme et du socialisme, consolidant et élargissant constamment le front uni patriotique de la jeunesse. La LJCC doit se mesurer consciencieusement à l'expérience et aux pratiques dans l'application intégrale d'une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti, renforcer sa propre construction avec un esprit de réforme et d'innovation et de manière stricte et pragmatique, et appliquer une stricte discipline dans ses rangs, afin de manifester le moral de l'époque de la LJCC forgé grâce à des efforts de haut niveau et sur tous les plans.

Selon Xi Jinping, la poursuite des progrès est la qualité la plus précieuse de la jeunesse, et ce que le Parti et le peuple s'attendent le plus à voir chez les jeunes. Les membres de la LJCC dans la nouvelle ère doivent devenir des modèles qui adhèrent aux nobles idéaux et convictions, donner l'exemple dans l'étude de la théorie marxiste, forger le noble idéal communiste et l'idéal commun du socialisme à la chinoise, mettre en pratique consciencieusement les valeurs socialistes essentielles et promouvoir vigoureusement le patriotisme. Il faut devenir des modèles qui étudient avec assiduité et aient le courage d'innover, être les premiers à bien travailler à leur poste, à apprendre avec assiduité pour acquérir les compétences nécessaires, à s'efforcer de devenir des membres modèles, tout en oeuvrant à jouer le rôle d'avant-garde et de pionnier dans leur secteur. Il faut devenir des modèles qui aient le courage de combattre et aussi sachent le faire, prendre la tête dans la résolution des difficultés en s'inspirant du dicton chinois "ne craindre ni le diable ni les forces contraires" et faisant preuve d'inflexibilité. Il faut devenir des modèles qui travaillent avec endurance et un dévouement désintéressé, prendre les devants dans la prise de position du peuple, avancer d'un pas ferme et assuré, rechercher la vérité dans un esprit réaliste, être les premiers à endurer les privations et les derniers à jouir du bien-être, consentir volontiers au rôle de la "vis qui ne rouille jamais". Il faut devenir des modèles qui aspirent à la morale et au bien en observant la discipline, prendre l'initiative de renforcer l'esprit du Parti, de servir le peuple et de faire preuve d'intégrité et d'autodiscipline, respecter rigoureusement la loi et la discipline et remplir les devoirs en tant que membres de la Ligue. Les membres de la LJCC doivent également recevoir des instructions politiques, renforcer la formation politique, poursuivre les progrès politiques, se rapprocher activement du Parti et prendre pour l'objectif et l'honneur la transformation en communiste digne de ce nom.

Selon Xi Jinping, les cadres de la LJCC doivent se dévouer au Parti et poursuivre de nobles idéaux. Ils doivent, tout en suivant consciencieusement la ligne de la masse et en insistant sur le point de vue des masses, s'intégrer aux jeunes en devenant leurs amis au lieu d'être leurs "supérieurs", et travailler dur pour servir l'intérêt des jeunes plutôt que de chercher leur propre intérêt. Il faut développer un style de travail pragmatique, proférer moins de paroles creuses et mener plus d'actions réelles, avoir l'audace d'aller vers les échelons de base et d'être aux premières lignes où les conditions sont rudes, se comporter honnêtement et travailler avec diligence. Il est nécessaire de cultiver la morale de l'intégrité et de l'autodiscipline tout en restant prudent, qu'il s'agisse des idées, des paroles ou des actes, de développer la volonté, la persévérance et la maîtrise de soi, pour devenir un homme désintéressé, intègre et honnête.

Selon lui, dans la nouvelle marche vers le grand renouveau de la nation chinoise, le PCC est le détachement d'avant-garde, la LJCC, le détachement de choc et l'Organisation des Jeunes Pionniers de Chine (OJPC), le corps de réserve. L'adhésion à l'Organisation, à la Ligue et au Parti est considérée comme une "trilogie de la vie" pour les jeunes qui cherchent à poursuivre les progrès politiques. La LJCC doit accomplir sa mission de guider l'OJPC et réglementer le mécanisme de travail consistant à recommander l'admission des Jeunes Pionniers éminents à la Ligue et celle des membres de la Ligue éminents au Parti, dans le but de réaliser la coordination et l'enchaînement entre le PCC, la LJCC et l'OJPC en matière d'éducation des jeunes. Les organisations du Parti aux différents échelons doivent attacher une grande attention à la culture et au recrutement de nouveaux membres du Parti parmi les jeunes, surtout parmi les membres exceptionnels de la LJCC, afin de garantir que le pays socialiste ne changera jamais sa nature.

D'après Xi Jinping, les comités (groupes) du Parti à tous les échelons doivent se consacrer, avec ardeur, à l'étude des lois de l'épanouissement des jeunes et des caractères de l'époque, et redoubler d'efforts pour mener à bien le travail concernant la jeunesse, tout en s'efforçant de mieux les servir avec enthousiasme et de devenir des amis intimes et guides auprès d'eux. Les organisations du Parti aux différents échelons doivent mettre en pratique les mécanismes institutionnels pour que l'édification du Parti guide celle de la Ligue, étudier fréquemment les problèmes majeurs dans le travail de la LJCC pour les résoudre, être à la fois soucieuses et exigeantes envers les cadres de la Ligue, et soutenir le travail créatif de la LJCC en fonction des caractères et lois des organisations et groupements de masse.

Selon Xi Jinping, les jeunes sont les plus dignes de la sollicitude et des attentes du Parti et de l'Etat. Tels de jeunes arbres qui poussent sur la terre, ils deviendront un jour de gigantesques arbres capables d'offrir un abri à ceux qui en ont besoin. Les jeunes sont aussi comme le soleil levant qui, en ne cessant d'accumuler l'énergie, finira par répandre sa lumière et sa chaleur sur la terre. L'espoir du Parti et du pays repose sur la jeunesse.

Selon Wang Huning, qui a présidé la cérémonie, le secrétaire général Xi Jinping a, dans son discours important, passé en revue de manière intégrale l'histoire du soutien inébranlable de la LJCC au Parti au cours des cent dernières années, apprécié les grandes contributions apportées par la LJCC qui, sous la direction du Parti, a uni autour d'elle les jeunes Chinois de plusieurs générations pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau national et dressé un bilan complet des enseignements historiques de la Ligue et du travail parmi les jeunes, tout en formulant des exigences précises sur le travail de la LJCC dans la nouvelle ère. Ce discours possède un caractère hautement politique, idéologique, stratégique et directeur, et il faut non seulement l'étudier et le comprendre sérieusement, mais aussi le mettre en oeuvre de manière approfondie.

He Junke, premier secrétaire du Secrétariat du Comité central de la LJCC et Chen Gang, premier secrétaire du Secrétariat de la Fédération nationale des Syndicats de Chine ont pris la parole lors de la cérémonie.

Les membres du Secrétariat du Comité central du PCC et les dirigeants concernés du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, du Conseil des Affaires d'Etat, de la Conférence consultative politique du Peuple chinois et de la Commission militaire centrale étaient présents à la cérémonie.

Environ 1.000 personnes, dont les responsables principaux de différents départements centraux du Parti, du gouvernement, de l'armée ainsi que des organisations et groupements de masse, les représentants des jeunes de tous les milieux à Beijing et les envoyés diplomatiques de certains pays en Chine, ont participé à l'événement. Fin

Réunion du Comité permanent du Bureau politique du CC du PCC sur les priorités de la prévention et du contrôle de l'épidémie

BEIJING, 6 mai (Xinhua) -- Le Comité permanent du Bureau politique du Comité central (CC) du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion le 5 mai pour analyser l'évolution de l'épidémie de COVID-19 et prendre des dispositions afin de mener à bien les priorités de la prévention et du contrôle de l'épidémie. Le secrétaire général du CC du PCC, Xi Jinping, a présidé la réunion et prononcé un discours important.

Selon les participants à la réunion, depuis l'apparition de la COVID-19, en plaçant toujours le peuple et la vie humaine au-dessus de tout, nous poursuivons sans relâche notre travail pour prévenir à la fois l'importation de cas et le rebond de l'épidémie à l'intérieur du pays, insistons sur la politique dynamique "zéro-COVID", et réajustons sans cesse les mesures de prévention et de contrôle selon les circonstances du moment. Des résultats stratégiques majeurs ont été obtenus dans la lutte contre la COVID-19. Depuis mars dernier, grâce aux efforts conjugués à l'échelle nationale, nous avons résisté, dans la lutte contre l'épidémie, aux épreuves les plus rudes après la bataille de défense de Wuhan, aboutissant aux premiers résultats. Comme les faits l'ont démontré, notre principe de prévention et de contrôle de l'épidémie est déterminé par la nature et l'objectif fondamental du PCC, notre politique en la matière peut résister à l'épreuve du temps, nos mesures concernées sont scientifiques et efficaces. Nous avons gagné la bataille de défense de Wuhan, et nous gagnerons sûrement la guerre contre la COVID-19 à Shanghai.

Face à la situation toujours critique de la pandémie de COVID-19 et aux nouveaux variants du virus, la lutte anti-COVID est remplie d'incertitudes et il n'est pas encore temps de se soulager ou de se reposer. En tant que pays à forte démographie et très peuplé de personnes du 3e âge, la Chine est confrontée au développement déséquilibré entre les régions et à un manque de ressources médicales. Relâcher la réponse à l'épidémie aboutirait inévitablement aux infections d'envergure et au nombre croissant de cas graves et de morts, mettant en péril le développement économique et social ainsi que la vie et la santé du peuple. Il est essentiel de comprendre, de manière approfondie, intégrale et complète, les principes et mesures déjà fixés par le Comité central du Parti en termes de prévention et de contrôle de l'épidémie, de résoudre les problèmes liés au manque de compréhension, de préparatifs et de travail, et de rompre avec les attitudes de négligence, d'indifférence et de présomption, afin de garder un esprit lucide et de poursuivre inébranlablement la politique dynamique "zéro-COVID", tout en luttant contre tous les propos et actes qui déforment, contestent et dénient les principes et mesures anti-épidémiques de notre pays.

Selon les participants à la réunion, la victoire appartient aux plus persévérants. Comme naviguer à contre-courant : qui n'avance pas recule, la prévention et le contrôle de l'épidémie sont actuellement entrés dans une phase cruciale. Les comités du Parti et gouvernements aux différents échelons doivent raffermir la confiance, se rendre pleinement compte que la lutte contre la COVID-19 est un travail complexe et ardu, appliquer résolument les décisions et dispositions prises par le Comité central du Parti, faire rayonner l'esprit de lutte, et consolider les remparts de la lutte contre la COVID-19 ainsi que les résultats chèrement acquis en la matière. Chaque responsable doit s'acquitter de sa responsabilité volontairement, efficacement et avec un dévouement total.

Selon les participants à la réunion, il est nécessaire d'accélérer le traitement des foyers épidémiques locaux. Pour y parvenir, il faut veiller à ce que toutes les personnes dans le besoin soient testées, mises en quarantaine, hospitalisées et soignées, coordonner les démarches clés, dont le test PCR, l'enquête épidémiologique, la mise en quarantaine et le transfert des patients et le contrôle au niveau des quartiers, repérer les contaminés et les personnes à haut risque de contamination et les encadrer dans les meilleurs délais. Il est important de renforcer la capacité de prévention et de contrôle de l'épidémie, ainsi que la prévention coordonnée entre les régions et la coordination interprovinciale, de mener à bien les préparations tant sur le plan des ressources humaines que sur le plan du matériel. Il faut améliorer les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie, intensifier les études sur les variants du virus et renforcer la prévention en la matière, éviter de traiter les problèmes d'une façon simpliste, en les mettant tous dans le même sac, garantir les moyens d'existence et l'approvisionnement en produits de première nécessité des masses, et satisfaire leurs besoins en soins médicaux. Il est nécessaire d'appliquer scrupuleusement toutes les mesures permanentes, de prévenir les cas importés en combinant les mesures sanitaires concernant les personnes, les objets et l'environnement, et de clarifier les responsabilités des secteurs et des organisations. Nous devons nous appuyer étroitement sur le peuple pour gagner cette guerre populaire, mener à bien la publication des informations, répondre activement aux préoccupations de la société, sensibiliser les masses populaires aux responsabilités et à l'auto-prévention, les encourager à assumer volontairement leurs responsabilités, à remplir leurs devoirs en la matière, et à appliquer les mesures de prévention quotidienne pour les individus et les familles, renforcer la vaccination et consolider la défense populaire contre l'épidémie.

Selon les participants à la réunion, les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons ainsi que tous les milieux de la société doivent s'assurer que leurs idées et leurs actions soient en conformité avec les décisions et les dispositions prises par le Comité central du Parti, agir en parfait accord avec le Comité central tant dans l'action que sur les plans idéologique et politique, rompre avec l'insouciance, la lassitude, la confiance hasardeuse et la baisse de la vigilance, mobiliser et déployer toutes les forces, et ne pas perdre une seconde, afin de mener à bien la prévention et le contrôle de l'épidémie avec un sens de l'urgence et de veiller à ce que tous les détails soient mis au point. Les organisations du Parti à tous les échelons, tous les membres du Parti et tous les cadres doivent prendre les devants, travailler avec opiniâtreté et mettre pleinement en valeur leur rôle de bastion et de modèle. Il faut faire connaître les figures d'avant-garde et les actions méritoires dans la lutte contre l'épidémie, afin d'encourager les cadres et les masses populaires à raffermir la confiance, à rester solidaires et à s'unir comme un seul homme pour mener à bien la lutte contre l'épidémie.

D'autres dossiers ont également été étudiés lors de la réunion. Fin

Xi Jinping met l'accent sur le développement sain du capital en Chine

BEIJING, 1er mai (Xinhua) -- Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a organisé dans l'après-midi du 29 avril la 38e session d'étude en groupe sur la réglementation et l'orientation en vertu de la loi du développement sain du capital en Chine. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC a présidé la session.

Selon lui, le capital étant un facteur de production majeur dans l'économie de marché socialiste, réglementer et orienter le développement du capital dans l'économie de marché socialiste est une question importante à la fois économique et politique qui possède une valeur réaliste et théorique et touche le maintien du système économique fondamental socialiste, la politique fondamentale de réforme et d'ouverture, le développement de qualité et la prospérité commune, ainsi que la sécurité nationale et la stabilité sociale. Il faut approfondir notre connaissance sur toutes sortes de capitaux et leur rôle dans la nouvelle ère, réglementer et orienter le développement sain du capital et mettre en valeur son rôle positif en tant que facteur de production majeur.

Le professeur Liu Yuanchun, vice-président de l'Université Renmin de Chine, a fait un exposé sur ce sujet et avancé des propositions. Les camarades du Bureau politique du Comité central l'ont écouté attentivement et ont eu des discussions.

Xi Jinping a prononcé lors de la session un discours important. Selon lui, durant les cent ans de lutte du Parti, en maintenant les principes fondamentaux du marxisme et en partant des conditions spécifiques de la Chine et des missions essentielles pendant les différentes périodes du pays, nous avons constamment approfondi notre connaissance sur le capital et cherché à établir des principes et des politiques pour réglementer et orienter le développement sain du capital.

Après l'application de la réforme et de l'ouverture, politique élaborée lors du 3e plénum du XIe Comité central du Parti, nous avons brisé les jougs des conceptions traditionnelles concernant les formes de propriété, et considéré le capital comme un facteur de production important, un outil pour l'allocation des ressources du marché, aussi un moyen favorable au développement économique. Les pays socialistes peuvent également promouvoir le développement économique et social en profitant de toutes sortes de capitaux.

Nous avons ainsi instauré de manière progressive un système économique fondamental socialiste, fondé sur la propriété publique avec le développement en commun de diverses formes de propriété, basé sur la rémunération selon le travail fourni et accompagné de multiples formes de distribution, et caractérisé par l'économie de marché socialiste. Nous persistons inébranlablement sur la consolidation et le développement de l'économie publique, tout en encourageant, soutenant et orientant le développement de l'économie non publique.

Selon Xi Jinping, après le XVIIIe Congrès du Parti, tout en maintenant et perfectionnant le système économique fondamental socialiste, nous avons inscrit le principe dit "consolider et développer sans relâche l'économie publique, encourager, soutenir et orienter avec détermination le développement de l'économie non publique" dans notre stratégie fondamentale du maintien et du développement du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, et l'avons fixé comme un principe directeur du Parti et de l'Etat.

Nous avons approfondi la réforme dans tous les domaines, en faisant jouer au marché le rôle déterminant dans l'allocation des ressources et au gouvernement le rôle optimal qui doit être le sien, afin de créer un environnement de marché et juridique plus favorable au développement de divers capitaux. Nous avons renforcé la lutte contre les monopoles, tout en évitant l'expansion désordonnée du capital, afin de prévenir efficacement les risques et de défendre la concurrence loyale sur le marché. Nous avons concentré nos efforts pour prévenir et éliminer les risques financiers, mis fin à la tendance de la ruée des capitaux vers l'économie "virtuelle" et éliminé les risques liés aux créances douteuses et aux bulles spéculatives.

Nous avons poursuivi l'élargissement de l'ouverture sur l'extérieur et cherché à mettre en place un nouveau modèle de développement reposant sur le rôle primordial du circuit national et l'interaction dynamique entre les circuits national et international, afin de créer un nouveau système d'économie ouverte d'un niveau plus élevé. Nous avons approfondi progressivement notre compréhension de la nature du capital, acquis une connaissance plus complète sur son rôle et mieux maîtrisé ses lois objectives, de sorte que notre capacité de gouvernance du fonctionnement du capital soit constamment améliorée.

Xi Jinping a souligné que depuis l'application de la politique de réforme et d'ouverture il y a plus de 40 ans, le capital, ensemble avec d'autres facteurs de production tels que le terrain, la main-d'oeuvre, la technologie et les données, a contribué au développement prospère de l'économie de marché socialiste. Il faut reconnaître pleinement le rôle positif des capitaux de tous les types. A ce stade, notre pays où coexistent des capitaux sous diverses formes, dont les capitaux public, collectif, privé, étranger et mixte, fait face à une situation caractérisée par une forte croissance du volume des capitaux, la diversification des acteurs, l'accélération du fonctionnement du capital et l'afflux massif de capitaux internationaux.

Selon Xi Jinping, il faut maintenir la direction du PCC et le système socialiste chinois, se tenir aux bonnes orientations politiques, se concentrer sur les problèmes à résoudre et se doter d'une pensée systémique, prendre appui sur le présent tout en regardant vers l'avenir. Il importe de combiner la régularisation et l'orientation tout en prenant les mesures par catégorie, de coordonner le développement et la sécurité, l'efficacité et l'égalité, le dynamisme et l'ordre, l'intérieur et l'international.

Il faut stimuler la vitalité de tous les types de capitaux, y compris ceux non publics, faire jouer pleinement leur rôle positif dans la promotion du progrès scientifique et technologique, la dynamisation de l'économie de marché, la facilitation de la vie quotidienne du peuple et la participation à la compétition internationale, veiller à ce qu'ils soient toujours subordonnés aux intérêts du peuple et de l'Etat, les servent, et contribuent à l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et à la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise.

Selon Xi Jinping, il est essentiel d'approfondir les études sur les théories du capital dans la nouvelle ère. La réglementation et l'orientation du développement sain du capital dans le cadre du régime socialiste sont des questions théorique et pratique essentielles que l'économie politique marxiste de la nouvelle ère doit étudier et résoudre. Il faut dresser le bilan complet des expériences, qu'elles soient positives ou négatives, en matière de traitement des capitaux depuis la fondation de la Chine nouvelle, notamment depuis l'application de la politique de réforme et d'ouverture, approfondir les études sur les théories du capital dans le contexte de l'économie de marché socialiste, guider la pratique au moyen des théories scientifiques, stimuler le développement sain et commun de toutes sortes de capitaux, et faire jouer leur rôle dans le développement des forces productives, la création de la richesse sociale et l'amélioration du bien-être du peuple.

Il faut comprendre et saisir, d'un point de vue historique, évolutif et dialectique, les caractéristiques et le rôle des capitaux existants dans notre société, a indiqué Xi Jinping. Dans le cadre de l'économie de marché socialiste, le capital étant un trait d'union majeur entre facteurs de production dans leur concentration et leur répartition et une force importante pour promouvoir le développement des forces productives, il faut donc mettre en valeur son rôle positif dans ce développement. Cependant, nous devons être conscients que le capital, dont la nature est la recherche du profit, pourrait, en l'absence des réglementations et des limites, causer des dégâts inestimables au développement économique et social. En nous basant sur la nouvelle phase de développement, en appliquant la nouvelle vision de développement, en mettant en place un nouveau modèle de développement, et en promouvant le développement de qualité, nous devons traiter de manière appropriée les relations entre les capitaux sous diverses formes, les distinguer selon leur nature et clarifier leur rôle, afin de réglementer et d'orienter le développement sain de toutes sortes de capitaux.

Selon Xi Jinping, il faut traiter correctement les relations entre les capitaux et la répartition des bénéfices. Le caractère du socialisme nous impose de nous tenir à un système basé principalement sur la rémunération selon le travail fourni et accompagné de multiples formes de distribution et de traduire la primauté du peuple dans la répartition sociale. Il faut veiller à ce que le développement économique profite à tous et que la répartition primaire soit équitable. Il est nécessaire d'assurer que le capital se multiplie et se développe à la suite de sa participation à la répartition sociale, tout en accordant une attention plus importante au maintien du rôle primordial de la répartition selon le travail fourni. Nous devons appliquer le principe selon lequel le développement sert le peuple, dépend du peuple et bénéficie au peuple et persévérer dans la voie de la prospérité commune de tout le peuple.

Selon Xi Jinping, il faut approfondir la réforme du marché des capitaux. Il importe de perfectionner le système fondamental du marché des capitaux et de valoriser les fonctions de ce marché, afin de créer un plus grand espace de développement pour tous les types de capitaux. Il faut améliorer le système de protection des droits de propriété, promouvoir la concrétisation des politiques de la concurrence loyale tout en mettant en oeuvre un système d'examen en la matière, et éliminer les barrières du marché, cela permettant à toutes sortes de capitaux de profiter d'une égalité des chances, d'un accès équitable au marché et d'une concurrence ordonnée. Il est nécessaire de perfectionner le système d'économie ouverte, d'élever le niveau d'ouverture sur l'extérieur et de faciliter l'investissement, afin d'attirer davantage de capitaux étrangers grâce à un environnement de marché de qualité. Il faut aussi soutenir les capitaux et entreprises du pays et les encourager à se tourner vers l'international.

Il faut réglementer et orienter le développement du capital. Il convient d'installer des "feux de circulation" pour les capitaux et de perfectionner le système juridique sur leur développement, de manière à créer un cadre de règles bien structuré, cohérent et complet. Il faut mieux élaborer, réviser, abolir et interpréter les lois et règlements concernés, en mettant l'accent sur les problèmes saillants, afin d'assurer la protection des droits de propriété, le respect des contrats, l'unification du marché, l'échange sur un pied d'égalité, une concurrence loyale et un contrôle efficace. Il faut contrôler strictement l'accès au marché des capitaux, améliorer le système en la matière, rendre la liste d'accès plus scientifique et plus pertinente. Il faut perfectionner le système et les règlements régissant les mouvements de capitaux. Il importe de renforcer le contrôle et l'application des lois contre les monopoles et la concurrence déloyale, afin de sanctionner selon les lois des activités comme l'abus de la dominance dans le marché. Il est important d'inculquer les valeurs d'honnêteté et de crédibilité qui aspirent au progrès et au bien, d'encourager les acteurs de capitaux à mettre en pratique les valeurs essentielles socialistes, à faire preuve de crédibilité, de responsabilité et d'intégrité.

Xi Jinping a indiqué qu'il est important d'élever l'efficacité de la gouvernance du capital. Pour y parvenir, il faut, tout en faisant le bilan de l'expérience, en maîtrisant les lois objectives et en cherchant à innover, rendre cette gouvernance plus ciblée, plus scientifique et plus efficace, de manière à perfectionner le système de gouvernance tout au long de la chaîne combinant une orientation avant, une prévention pendant et un contrôle après. Il est donc nécessaire d'approfondir la réforme du système et des mécanismes de contrôle, de s'engager pour un contrôle légal, équitable, ciblé, scientifique et à la source, de clarifier les responsabilités, d'innover les méthodes, de combler les failles, d'augmenter la capacité à contrôler les capitaux et de moderniser le système dans ce domaine. Pour ce qui n'est pas clair dans les lois et règlements, la responsabilité du contrôle appartient aux départements compétents et aux individus qui examinent et approuvent les dossiers. Il importe de renforcer le contrôle par les gouvernements locaux et de clarifier leurs responsabilités pour que le contrôle soit bien appliqué. Il faut améliorer la coordination et la répartition des fonctions entre la gouvernance sectorielle et la gouvernance globale, renforcer l'interaction coordonnée entre le contrôle sectoriel et les contrôles globaux, comme le contrôle financier, le contrôle des capitaux étrangers, le contrôle de concurrence et le contrôle de sécurité. Il est important de cibler les secteurs et éléments clés susceptibles de déclencher des risques systémiques et de renforcer l'anticipation et la promptitude de la gouvernance, afin de traiter et d'éliminer les risques le plus tôt possible.

Selon Xi Jinping, il faut renforcer la lutte contre la corruption dans le domaine du capital, y maintenir une forte pression, frapper résolument la recherche illicite du profit des capitaux à l'aide du pouvoir public, veiller à sanctionner les actes de corruption derrière l'expansion désordonnée du capital et le monopole des plates-formes.

Xi Jinping a indiqué que réglementer et orienter le développement sain du capital constitue une partie importante du travail économique du Parti. Les comités (groupes) du Parti à tous les échelons doivent assurer que leurs idées et actions soient en conformité avec les décisions et dispositions prises par le Comité central du Parti, prendre véritablement la responsabilité de l'acteur principal, renforcer leur capacité de gouvernance du capital, intensifier la communication des politiques et l'orientation des anticipations, et prévenir résolument les risques systémiques. Fin

La direction chinoise analyse la situation économique et examine un plan sur le développement des talents

BEIJING, 30 avril (Xinhua) -- Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu, le 29 avril, une réunion pour analyser la situation économique actuelle et le travail économique et examiner le Plan national sur le développement des talents durant la période du XIVe Plan quinquennal (2021-2025). Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a présidé la réunion.

Selon les participants à la réunion, depuis le début de cette année, face à une conjoncture complexe où des changements inédits dans le monde depuis cent ans s'entremêlent avec la pandémie du siècle, toutes les autorités locales et tous les départements gouvernementaux, sous la ferme direction du Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping, ont maintenu une coordination efficace entre la prévention et le contrôle de l'épidémie et le développement économique et social, assuré un bon départ de l'activité économique chinoise et organisé avec succès les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Beijing. Ces résultats ont été obtenus grâce aux efforts ardus.

La pandémie de COVID-19 et la crise ukrainienne ayant fait augmenter les risques et les défis, l'environnement du développement économique du pays devient de plus en plus complexe, dur et incertain, alors que la stabilisation de la situation en ce qui concerne la croissance, l'emploi et le prix est confrontée à de nouveaux défis. Il est essentiel de mener à bien le travail économique, de garantir et d'améliorer véritablement les conditions de vie de la population. Nous devons raffermir notre confiance et surmonter les obstacles pour assurer que la ligne politique et les principes du Comité central du Parti soient bien appliqués.

Il faut contenir l'épidémie, stabiliser l'économie et assurer le développement, ce qui est une exigence claire du Comité central du Parti, ont souligné les participants à la réunion. Il faut prendre en compte les nouvelles caractéristiques des variants et de la diffusion du virus, coordonner de manière efficace la prévention et le contrôle de l'épidémie et le développement économique et social, toujours accorder la priorité au peuple et à la vie humaine, prévenir à la fois l'importation des cas et le rebond de l'épidémie à l'intérieur du pays, tout en maintenant la dynamique zéro COVID-19, afin de protéger au maximum la vie et la santé du peuple et réduire au maximum l'impact de l'épidémie sur le développement économique et social.

Selon les participants à la réunion, il faut intensifier le contrôle macroéconomique, préserver la stabilité économique, s'efforcer de réaliser les objectifs du développement économique et social de l'année et veiller à ce que l'activité économique chinoise se maintienne dans une fourchette raisonnable. Les politiques déjà définies doivent être mises en oeuvre plus rapidement, les politiques de la détaxe et de la réduction des impôts et des frais divers doivent être menées à bien, les instruments de politique monétaire doivent être bien utilisés. Il faut concevoir sans retard de nouveaux instruments politiques, renforcer la régulation circonstancielle, prévoir à bon escient les marges de manoeuvre des politiques orientées par les objectifs. Il importe d'élargir sans réserve la demande intérieure, de faire jouer un rôle essentiel à l'investissement effectif, de raffermir le soutien pour satisfaire les besoins en matière d'utilisation de terrains, de consommation d'énergies et d'évaluation des effets écologiques, et de renforcer la réalisation de projets d'infrastructures dans tous les domaines. Il faut mettre en valeur le rôle d'entraînement de la consommation dans le circuit économique. Le dynamisme des acteurs du marché doit être préservé : ainsi est-il nécessaire d'appliquer une série de mesures de soutien et d'aide aux secteurs, aux PME, aux microentreprises et aux autoentrepreneurs, lourdement frappés par l'épidémie de COVID-19. Il faut assurer l'approvisionnement en ressources énergétiques et stabiliser leur prix, mener à bien les labours de printemps et les préparatifs. Il importe de garantir et d'améliorer le bien-être de la population, de stabiliser et d'accroître l'emploi, de garantir l'offre des produits de première nécessité, d'assurer le fonctionnement des services essentiels des villes, de renforcer la sécurité au travail, et d'assurer la stabilité sociale. Il faut considérer "le pays entier comme un échiquier unique", garantir la fluidité du transport et des réseaux logistiques et assurer le bon déroulement des chaînes industrielles et d'approvisionnement majeures, des entreprises engagées pour la lutte contre l'épidémie, ainsi que des infrastructures clés.

Il faut gérer d'une manière efficace les risques majeurs et veiller à ne pas dépasser les seuils critiques des risques systémiques. Conformément au principe dit "le logement, c'est pour habiter, pas pour spéculer", il faut soutenir les efforts des autorités locales visant à optimiser les politiques immobilières en partant de leur situation concrète, soutenir les besoins urgents en logement et les besoins pour mieux se loger, améliorer la supervision des paiements par anticipation des logements marchands, afin de stimuler le développement sain et stable du marché immobilier. Il importe de répondre en temps opportun aux préoccupations du marché, de mener à bien la réforme du système d'enregistrement pour l'émission d'actions, d'introduire activement des investisseurs à long terme et de maintenir le fonctionnement régulier du marché des capitaux. Il faut favoriser le développement sain de l'économie de plateforme, accomplir les opérations de rectification spéciale dans ce domaine, instaurer une supervision régulière, et mettre en place des mesures concrètes favorables au développement sain et réglementé de l'économie de plateforme.

Selon les participants à la réunion, il faut mener à bien nos propres affaires, accélérer la mise en place d'un nouveau modèle de développement, approfondir sans défaillance la réforme structurelle du côté de l'offre, résoudre les problèmes rencontrés au cours du développement à l'aide de la réforme, réaliser de manière accélérée l'indépendance et le progrès des sciences et technologies de haut niveau, et construire un circuit économique national puissant et résilient. Il faut poursuivre l'élargissement de l'ouverture de haut niveau, répondre activement aux besoins des entreprises à capitaux étrangers pour faciliter leurs affaires en Chine, afin de stabiliser les bases du commerce extérieur et des investissements étrangers.

Les cadres dirigeants de tout échelon doivent faire preuve de sens des responsabilités en restant vigilants à tout moment, assumer avec courage les tâches qui leur incombent, rechercher la vérité dans un esprit réaliste, tout en prévenant les "cygnes noirs" et "rhinocéros gris". Les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons doivent unir et guider les cadres et les masses populaires dans le déploiement des efforts conjugués et ardus, afin de se préparer à l'ouverture du XXe Congrès du Parti avec des actions concrètes.

Selon les participants à la réunion, l'élaboration du Plan national sur le développement des talents durant la période du XIVe Plan quinquennal (2021-2025), une mission importante lancée par le Comité central du Parti, constitue une mesure précise visant à concrétiser l'esprit de la Conférence centrale sur le travail lié aux talents, et aussi un programme spécifique au cours du XIVe Plan quinquennal. Il convient de renforcer la direction du Parti sur le travail lié aux talents, confirmer résolument le rôle pilote et stratégique des talents dans le développement, tout en s'efforçant de former, d'introduire et de valoriser les talents sur tous les plans.

Selon les participants à la réunion, il faut intensifier les efforts pour faire de la Chine un centre de talents et un pôle d'innovation au niveau mondial en insistant sur les dispositions centrées sur les domaines importants et la promotion échelonnée. Beijing, Shanghai et la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao doivent s'efforcer de devenir des pôles des talents d'innovation selon des critères élevés. Les grandes villes où se concentrent des talents de haut niveau doivent prendre des mesures énergiques, construire une plateforme qui attire et rassemble les talents, accélérer l'apparition des points d'appui stratégiques et des villes pilotes de talents. Il est nécessaire de former des scientifiques stratégiques tout en valorisant leur rôle, et de former un grand nombre de talents pionniers scientifiques et technologiques, d'équipes d'innovation au premier rang, de jeunes talents scientifiques et d'ingénieurs remarquables. Il faut soutenir et former avant tout les talents pour la recherche fondamentale en leur accordant un soutien et une garantie permanents. Il faut approfondir la réforme du système et des mécanismes du développement de talents afin de bâtir une plateforme en faveur de l'épanouissement des talents dans tous les domaines. Il faut clarifier les responsabilités des comités (groupes) du Parti à tous les échelons, améliorer le mécanisme de travail selon lequel la question du talent est du ressort du Parti, promouvoir de façon coordonnée l'application des mesures importantes concernant le travail des talents, aider activement les employeurs et les talents à résoudre leurs problèmes, renforcer l'orientation politique des talents, les encourager à adhérer au Parti, de sorte que tous les talents aiment le Parti, aient la patrie à coeur et servent le pays et le peuple avec le dévouement au travail.

D'autres dossiers ont également été étudiés lors de la réunion. Fin

Lettre de félicitations de Xi Jinping à la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation (TEXTE INTEGRAL)

BEIJING, 27 avril (Xinhua) -- Voici le texte intégral de la lettre de félicitations de Xi Jinping à la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation.

A l'occasion de l'ouverture de la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation, je tiens à exprimer mes chaleureuses félicitations.

Les ouvriers qualifiés constituent une force d'appui importante pour le "Fabriqué en Chine" et le "Créé en Chine". La classe ouvrière et d'autres travailleurs de notre pays doivent faire rayonner l'esprit du travailleur modèle, l'esprit du travail et l'esprit du maître artisan, s'adapter aux besoins de la révolution scientifique et technologique et de la transformation industrielle dans le monde d'aujourd'hui, s'entraîner avec acharnement, se livrer assidûment à la recherche, oser innover, agir comme pionniers, et améliorer sans cesse leur niveau technique et professionnel, afin d'apporter sagesse et force au développement de qualité, à l'application de la stratégie visant à faire de la Chine une puissance manufacturière et à l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons doivent mener en profondeur la réforme de l'édification d'un contingent d'ouvriers industriels, attacher une grande importance à la valorisation de leur rôle, permettant ainsi l'épanouissement de leur créativité et de leur intelligence.

A l'approche de la Journée internationale des Travailleurs du 1er mai, au nom du Comité central du Parti, je tiens à exprimer mes sincères salutations à tous les professionnels de grandes aptitudes et travailleurs modèles, et mes meilleurs vœux à tous les travailleurs.

Xi Jinping

Le 27 avril 2022

Fin

Xi Jinping salue la première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation

BEIJING, 27 avril (Xinhua) -- La première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation s'est tenue dans la matinée du 27 avril à Beijing. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, a exprimé ses chaleureuses félicitations dans une lettre adressée à cet événement. A l'approche de la Journée internationale des travailleurs, au nom du Comité central du Parti, Xi Jinping a exprimé ses sincères salutations à tous les professionnels de grandes aptitudes et travailleurs modèles, et ses meilleurs vœux à tous les travailleurs.

Selon Xi Jinping, les ouvriers qualifiés constituent une force d'appui importante pour le "Fabriqué en Chine" et le "Créé en Chine". La classe ouvrière et d'autres travailleurs de notre pays doivent faire rayonner l'esprit du travailleur modèle, l'esprit du travail et l'esprit du maître artisan, s'adapter aux besoins de la révolution scientifique et technologique et de la transformation industrielle dans le monde d'aujourd'hui, s'entraîner avec acharnement, se livrer assidûment à la recherche, oser innover, agir comme pionniers, et améliorer sans cesse leur niveau technique et professionnel, afin d'apporter sagesse et force au développement de qualité, à l'application de la stratégie visant à faire de la Chine une puissance manufacturière et à l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons doivent mener en profondeur la réforme de l'édification d'un contingent d'ouvriers industriels, attacher une grande importance à la valorisation de leur rôle, permettant ainsi l'épanouissement de leur créativité et de leur intelligence.

Wang Dongming, vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, président de la Fédération nationale des Syndicats de Chine (FNSC) a lu la lettre de félicitations et prononcé un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence.

La première Conférence d'échange sur l'innovation pour les artisans de la nation, organisée par la FNSC, en ligne et hors ligne, et ayant pour thème "l'artisanat et l'innovation pour une meilleure Chine", vise à présenter les compétences exquises et les réalisations innovantes des travailleurs du pays, représentés par les artisans de la nation, et à construire une plate-forme d'échange pour les talents hautement qualifiés. Fin

Xi Jinping met l'accent sur le renforcement de la construction d'infrastructures

BEIJING, 27 avril (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, a présidé le 26 avril la onzième réunion du Comité central pour les affaires financières et économiques (CCAFE), qui a été consacrée à étudier la question du renforcement intégral de la construction d'infrastructures et la situation de la mise en oeuvre des décisions et dispositions prises par le CCAFE depuis le XIXe Congrès du Parti. Selon Xi Jinping, qui est également directeur du CCAFE, les infrastructures constituent un appui important pour le développement économique et social. Il faut coordonner le développement et la sécurité, optimiser la répartition, la structure, les fonctions et le mode de développement des infrastructures, créer un système moderne d'infrastructures afin de jeter une solide base pour l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Le CCAFE étant une disposition institutionnelle importante prise par le Comité central du Parti pour diriger le travail économique, les autorités locales et les administrations gouvernementales doivent saisir de manière précise l'esprit de ses décisions et dispositions et veiller à ce que celles-ci soient bien mises en oeuvre.

Li Keqiang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, Premier ministre et vice-directeur du CCAFE, Wang Huning, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, membre du Secrétariat du Comité central du PCC et membre du CCAFE, Han Zheng, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, vice-Premier ministre et membre du CCAFE, ont participé à la réunion.

Les participants à la réunion ont écouté les rapports sur le renforcement de la construction d'infrastructures, faits par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), le ministère de l'Industrie et de l'Informatisation, le ministère des Transports, le ministère du Logement et de la Construction urbaine et rurale, le ministère de l'Agriculture et des Affaires rurales (MAAR) et le ministère des Ressources en eau. Ils ont également écouté les rapports sur la mise en oeuvre des décisions et dispositions prises par le CCAFE depuis le XIXe Congrès du Parti, présentés par la CNDR, le ministère des Sciences et des Technologies, le ministère de l'Ecologie et de l'Environnement, le MAAR, le ministère de la Gestion des urgences et la Banque populaire de Chine.

Selon les participants à la réunion, depuis le XVIIIe Congrès du Parti, la Chine a réalisé une série d'exploits remarquables qui lui ont permis d'être aux premiers rangs mondiaux dans divers secteurs tels que les grandes infrastructures scientifiques et technologiques, les travaux hydrauliques, les plaques tournantes de transport, les infrastructures informatiques et les réserves stratégiques nationales, avec une augmentation générale et prodigieuse du niveau des infrastructures. En même temps, il faut comprendre que les infrastructures chinoises n'arrivent pas à répondre aux besoins du développement du pays et de la garantie de la sécurité. Le renforcement intégral de la construction d'infrastructures revêt une importance capitale pour garantir la sécurité nationale, favoriser le circuit national, faciliter l'interaction dynamique entre les circuits national et international, élargir la demande intérieure et promouvoir le développement de qualité.

A l'heure actuelle et dans les prochaines années, il faut suivre l'idée du développement centré sur le peuple, préciser les problèmes à résoudre et les objectifs à atteindre, coordonner le développement et la sécurité, effectuer une planification systématique et une coordination intégrale, combler les lacunes et les faiblesses de manière ciblée, optimiser la répartition, la structure, les fonctions et le mode de développement des infrastructures, mobiliser les forces de toute la société, mettre en place un système moderne d'infrastructures, coordonner l'efficience économique, sociale, écologique et sécuritaire, servir les grandes stratégies nationales, et apporter un soutien au développement économique et social, tout cela, afin de jeter une solide base pour l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Il faut penser sur le long terme, renforcer le rôle d'appui du développement des infrastructures pour l'exploitation et la protection de l'espace territorial, la répartition des forces productives et les grandes stratégies nationales, et accélérer la construction d'infrastructures de type nouveau tout en élevant le niveau des infrastructures traditionnelles. Il faut anticiper de manière rationnelle la mise en place de projets d'infrastructures favorables au développement industriel et au maintien de la sécurité nationale. Il est nécessaire d'effectuer une planification scientifique, mettre en application la nouvelle vision de développement, coordonner la répartition de toutes sortes d'infrastructures, réaliser l'interconnexion, la construction conjointe, le partage et l'interaction des infrastructures, tout en tenant compte de leur durée de vie. Il faut s'appuyer sur différents moteurs de développement, valoriser le rôle de diverses parties, à savoir le gouvernement et le marché, les autorités centrales et locales, les capitaux publics et privés, renforcer la construction d'infrastructures par échelon et par catégorie, accorder de l'importance au rendement, en faisant le bilan non seulement économique, mais aussi global, afin d'augmenter la rentabilité globale des infrastructures tout au long de leur durée de vie.

Selon les participants à la réunion, il faut renforcer la construction des infrastructures maillées en matière de transport, d'énergie et de ressources en eau, en mettant l'accent sur la connectivité et le remaillage des réseaux et le renforcement des chaînes industrielles, et veiller à un meilleur rendement de ces réseaux. Concrètement, il faut accélérer la construction de l'ossature des réseaux du transport multimodal et multidimensionnel à l'échelle nationale, renforcer la planification et la construction de ports côtiers et fluviaux ainsi que de voies fluviales, et optimiser le réseau national du transport par eau. Il faut développer les réseaux électriques intelligents distribués, construire une série de bases énergétiques de type nouveau qui soient verts et à bas carbone, et accélérer l'amélioration des gazoducs et oléoducs. Il faut également accélérer la construction de l'ossature et des artères principales du réseau national de l'eau, et promouvoir la construction et la modernisation des zones prioritaires d'irrigation, de sources d'eau et de rétention de crues. Il convient de renforcer la construction des infrastructures favorables à la montée en gamme des industries telles que l'informatique, la logistique, la science et la technologie ; de planifier la construction des installations telles que le supercalculateur de la nouvelle génération, l'infonuagique, la plate-forme de l'intelligence artificielle et le réseau haut débit ; de promouvoir la bonne répartition et la construction des infrastructures scientifiques et technologiques majeures ; d'améliorer les plaques tournantes du transport multimodal et le système de collecte et de dispatching ; de mettre en chantier une série d'aéroports de lignes régionales, d'aviation générale et de fret. Il faut renforcer les infrastructures urbaines et créer un cadre de vie de haute qualité. Pour ce faire, il est nécessaire de promouvoir l'intégration du transport des conurbations, d'établir des réseaux du transport ferroviaire interurbain à la fois pratiques et efficaces, de développer le transport urbain sur rail et les lignes ferroviaires périphériques, et de promouvoir la mise en place d'un système global du transport routier urbain. De plus, il importe d'améliorer de manière ordonnée la construction de galeries techniques ; de renforcer le système destiné à prévenir les inondations, à évacuer les eaux stagnantes, ainsi qu'à traiter les eaux usées et les ordures ; d'améliorer les infrastructures de prévention et de réduction des calamités naturelles, ainsi que les dispositifs d'intervention rapide pour la santé publique ; de renforcer les infrastructures intelligentes liées aux routes, à la source électrique et au transport public. Il faut renforcer les infrastructures agricoles et rurales, améliorer la construction d'ouvrages hydrauliques agricoles, poursuivre l'aménagement des champs répondant à des critères élevés, veiller à ce que les routes rurales soient bien construites, gérées, entretenues et exploitées, parfaire le système de transport dans les régions rurales, accélérer la construction des installations logistiques de la chaîne du froid dans les régions urbaines et rurales, mettre en oeuvre le projet d'approvisionnement en eau à grande échelle, améliorer les installations de collecte et de traitement des eaux usées et des ordures dans les régions rurales, tout cela, afin de promouvoir la modernisation de l'agriculture et des régions rurales par la modernisation des infrastructures. Il faut renforcer les infrastructures de la sécurité nationale et améliorer le plus rapidement possible la capacité à répondre aux situations extrêmes.

Les participants à la réunion ont mis l'accent sur le renforcement de la garantie et du soutien en faveur de la construction d'infrastructures. Sous la direction unifiée du Comité central du Parti, il faut mettre en place un mécanisme de coordination pour concerter la planification et la construction d'infrastructures dans divers domaines et régions, tout en renforçant la garantie des ressources telles que le terrain, l'espace marin et l'énergie. Il faut répondre aux besoins du financement liés à la construction d'infrastructures, élargir les canaux de financement à long terme, augmenter les dépenses publiques, afin de mieux satisfaire les besoins en capitaux dans la construction d'infrastructures clés du pays. Il est nécessaire de promouvoir un développement standardisé et sain du modèle de coopération des capitaux publics et privés, de canaliser les capitaux privés vers l'investissement et l'exploitation des installations d'utilité publique. Il faut adhérer à la dynamique d'innovation, renforcer la R-D des technologies clés et des technologies de base, et améliorer le niveau d'autonomie et de contrôlabilité des technologies dans le domaine des infrastructures. Il est essentiel de créer un vaste contingent de talents scientifiques et technologiques, d'élargir le nombre de personnes hautement qualifiées et de former un grand nombre d'ingénieurs exceptionnels.

Selon les participants à la réunion, depuis le XIXe Congrès du Parti, le CCAFE a mené des études approfondies sur une série de questions majeures concernant le fondement et l'avenir du développement économique, et a joué un rôle d'orientation stratégique. Pour renforcer la direction du Comité central du Parti sur le travail économique, il faut accorder une importance particulière aux points suivants : l'orientation politique et la clé des problèmes ; la coordination du développement et de la sécurité ; l'élaboration scientifique de stratégies et de politiques ; la créativité dans la pratique et la théorie ; le principe recommandant de prendre en considération à la fois le court et le long terme, et de s'attaquer tant aux symptômes qu'à la racine des problèmes ; une application efficace des politiques.

Selon les participants à la réunion, il faut coordonner le développement et la sécurité, penser à toutes les éventualités en envisageant le pire, renforcer concrètement la capacité de prévention et d'alerte en cas de risques majeurs, tout en se dotant de plans d'urgence opérationnels et des mesures précises et faisables. Les autorités locales et les administrations gouvernementales doivent bien saisir l'esprit des décisions et dispositions prises par le CCAFE, assumer leurs responsabilités et faire preuve d'initiative dans leur travail, afin d'assurer l'application effective de ces décisions et dispositions. Il faut renforcer l'évaluation et la supervision, assurer un équilibre d'ensemble et résoudre à temps tous les problèmes une fois détectés. Il faut augmenter l'efficacité de l'application des décisions et dispositions du CCAFE et évaluer leur mise en oeuvre dans tous les domaines en se basant sur les résultats obtenus dans la pratique. Il est nécessaire de bien orienter les anticipations du marché et de bien expliquer les orientations et principes des politiques, afin de conforter la confiance du marché. Il faut multiplier les inspections en menant le suivi des résultats, dans le but d'augmenter constamment l'efficacité de l'application des décisions et dispositions du CCAFE.

Les membres du CCAFE ont participé à la réunion, les responsables des départements centraux et des organismes d'Etat concernés y ont assisté. Fin

Xi Jinping met l'accent sur le développement d'universités chinoises de classe mondiale lors de sa visite à l'Université Renmin de Chine

BEIJING, 26 avril (Xinhua) -- A l'approche de la Journée chinoise de la Jeunesse, qui tombe le 4 mai, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, a visité dans la matinée du 25 avril l'Université Renmin de Chine (URC), à Beijing.

Au nom du Comité central du Parti, Xi Jinping a adressé ses meilleurs voeux aux jeunes de toutes les ethnies du pays et ses salutations sincères à tous les enseignants, étudiants et employés de l'URC ainsi qu'à tous les enseignants et travailleurs auprès des jeunes dans le pays. Xi Jinping a exprimé l'espoir que les jeunes du pays retiennent par coeur les recommandations du Parti, prennent la résolution de se consacrer au renouveau national, sachent que notre temps, leur âge dans sa fleur et le peuple n'attendent d'eux rien de moins que le meilleur, courent avec toute leur force sur la piste de la jeunesse et réalisent le meilleur score des jeunes d'aujourd'hui.

Selon Xi Jinping, nous devons nous demander "Quel type de talents voulons-nous former ?" et "Pour qui et par quels moyens faut-il les former ?". Voilà des questions fondamentales de l'éducation. Il faut maintenir la direction du Parti, confirmer le rôle directeur du marxisme, toujours servir la cause du Parti et du peuple, concrétiser la tâche fondamentale d'inculquer de hautes qualités morales, transmettre les gènes révolutionnaires, s'enraciner dans le sol chinois afin d'ouvrir une nouvelle voie de la construction d'universités de premier rang mondial aux caractéristiques chinoises. Les jeunes doivent rester fidèles aux valeurs essentielles socialistes, les communiquer activement aux autres et les appliquer de façon exemplaire. Ils doivent apprendre auprès des héros, des aînés et des modèles, devenir une nouvelle génération capable de remplir la grande mission du renouveau national, et s'engager vigoureusement et résolument dans la cause du grand renouveau de la nation chinoise.

L'URC est la première université moderne créée par le PCC, dont l'origine remonte à la Faculté publique du Shanbei, fondée en 1937 dans les feux de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise. Elle a connu dans son histoire d'autres noms, à savoir l'Université unifiée de la Chine du Nord, l'Université du Nord et l'Université de la Chine du Nord. Au cours des longues années de pratique, l'URC accorde toujours de l'importance à l'enseignement supérieur des sciences humaines et sociales, ainsi qu'à l'enseignement et la recherche sur le marxisme, ce qui lui a valu le titre de "phare de l'enseignement supérieur des sciences humaines et sociales du pays".

Vers 9H20 dans la matinée, accompagné par Zhang Donggang, secrétaire du comité du Parti pour l'URC, et Liu Wei, président de l'université, Xi Jinping s'est d'abord rendu au bâtiment Lide pour assister à un cours idéologico-politique dans une salle de classe intelligente. Assis avec de jeunes étudiants, Xi Jinping a écouté attentivement le cours et s'est joint à leurs discussions. Il a apprécié les efforts de l'université visant à lancer des cours idéologico-politiques de haut niveau et à multiplier les réformes et les innovations à cet égard en se basant sur ses propres avantages. Les cours idéologico-politiques pourront-ils jouer leur rôle comme il se doit dans la formation morale ? Tout cela dépend de la question de savoir si on leur accorde de l'importance, qu'ils s'adaptent à la réalité et qu'ils sont bien conçus. Les cours idéologico-politiques consistent par essence à faire comprendre les théories. Il faut donc accorder une importance particulière à la méthodologie, afin d'expliquer les théories de manière explicite, approfondie et flexible. Les professeurs doivent mettre tout leur coeur à l'enseignement, tandis que les étudiants doivent étudier avec diligence, afin de réaliser une interaction harmonieuse entre enseignants et apprenants, de stimuler l'intelligence, de nourrir les esprits et de galvaniser l'enthousiasme. L'éducation idéologico-politique de la jeunesse étant un processus continu, il faut adopter des méthodes ciblées dans ce domaine en fonction des différentes étapes de l'épanouissement des jeunes et adolescents. Il a exprimé l'espoir de voir l'URC déployer des efforts constants avec une persévérance opiniâtre pour atteindre la perfection et fournir davantage de "cours d'or" pour l'enseignement idéologico-politique dans les universités et les écoles primaires et secondaires du pays. Il a également encouragé les établissements d'enseignement supérieur à l'échelle nationale à concevoir des cours idéologico-politiques avec les écoles primaires et secondaires, afin de faire avancer le développement intégré de ces cours tant dans les universités que dans les écoles primaires et secondaires. Xi Jinping a encouragé les étudiants à renforcer la confiance dans la voie, la théorie, le régime et la culture du socialisme à la chinoise, à avoir le courage d'être pionniers et à s'efforcer de réaliser des exploits dans la nouvelle marche qui conduira à l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne.

Xi Jinping est par la suite arrivé au musée de l'université qui abrite une exposition sur l'histoire de l'URC, pour s'informer du parcours, du développement, ainsi que des résultats de l'enseignement et de la R&D obtenus par l'université. Selon lui, l'URC, qui est née dans les feux de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise et a grandi sous la sollicitude du Parti, possède de glorieuses traditions révolutionnaires et des gènes révolutionnaires manifestes. Il a exhorté l'université à bien transmettre ces traditions glorieuses et ces gènes révolutionnaires, et à bien défendre ce front important du Parti. Il faut renforcer la mise en valeur des documents relatifs à l'histoire de l'université, ainsi que leur archivage et la recherche dans ce domaine, bien raconter les histoires du PCC et celles de la fondation de l'URC par le Parti, inciter les enseignants et les étudiants à poursuivre les bonnes traditions et à perpétuer le principe de parenté spirituelle du Parti.

Sur la place devant le musée, Xi Jinping a rencontré les représentants des anciens professeurs et experts ainsi que des enseignants d'élite jeunes et d'âge moyen, et a eu un entretien cordial avec eux. Il s'est dit ravi de voir que les anciens professeurs et experts sont en bonne santé et en pleine forme.

Selon Xi Jinping, l'URC est depuis toujours un endroit où se réunissent des talents et de grands maîtres. Les anciens professeurs et experts ont travaillé corps et âme pour la cause de l'enseignement du Parti et y ont apporté de grandes contributions. Il a émis l'espoir que les enseignants jeunes et d'âge moyen suivent leur exemple, aient l'ambition de devenir de grands maîtres et obtiennent de nouveaux résultats dans l'enseignement intellectuel, la formation morale ainsi que dans la recherche et l'innovation scientifiques. Toujours selon lui, pour construire des universités de premier rang mondial aux caractéristiques chinoises et former des bâtisseurs et successeurs du socialisme, il faut avoir des maîtres de niveau mondial. Il faut accorder une importance particulière à l'édification du corps enseignant, en particulier à la formation des enseignants d'élite jeunes et d'âge moyen, et faire de l'URC un centre de talents et un pôle d'innovation dans la recherche et l'enseignement sur les sciences humaines et sociales.

La bibliothèque de l'URC dispose d'une collection de livres de plus de 4,1 millions d'exemplaires, dont notamment des documents académiques sur les sciences humaines et sociales. Xi Jinping a visité une exposition des documents sur l'histoire du PCC et des livres anciens de la bibliothèque, inspecté une plate-forme moderne d'indexation et des ressources académiques numériques, dont des documents journalistiques photocopiés. Il a également écouté une présentation sur la protection et la mise en valeur de la documentation et des livres anciens, ainsi que sur la conversion et la mise en application des résultats de recherche théorique. Selon Xi Jinping, la collection des documents sur l'histoire du PCC de la bibliothèque de l'URC témoigne du processus ardu de la fondation de l'enseignement supérieur par notre parti. En tant que mémoire précieuse, ces documents méritent une protection minutieuse. Il faut promouvoir progressivement leur numérisation pour qu'ils éduquent et éclairent plus de personnes. D'après lui, il faut renforcer la protection, la restauration et l'utilisation polyvalente des documents anciens et classiques par des moyens scientifiques et technologiques modernes, valoriser les pensées philosophiques, l'esprit humanitaire, la philosophie de la valeur et les règles morales que recèlent les oeuvres anciennes, et promouvoir la conversion créative et le développement innovant de la brillante culture traditionnelle chinoise. Il faut renforcer la construction de la banque de ressources académiques et mettre en valeur son rôle de transmission, de collection, d'intégration, de rédaction, d'extension et de partage des informations sur les documents académiques, afin de créer une plate-forme d'information des ressources académiques, qui soit aux caractéristiques chinoises et de premier rang mondial, et d'élever la puissance de la culture chinoise.

Xi Jinping a ensuite participé à un entretien avec des enseignants et des étudiants de l'URC dans la salle nord du Gymnase du Siècle. Zhang Donggang, secrétaire du comité du Parti pour l'URC, Gao Mingxuan, lauréat du titre honorifique national "éducateur du Peuple", Zhao Feng, professeur de la Faculté d'économie, Zhou Xiaohui, doctorant de la Faculté de journalisme, et Wang Hairong, étudiante de la Faculté de philosophie, ont pris la parole dans une atmosphère détendue et chaleureuse.

Après les avoir écoutés, Xi Jinping a prononcé un discours important. Selon lui, vu que la Chine est dotée d'une histoire, d'une culture et d'une situation particulières, il faut s'enraciner dans le sol chinois pour construire des universités de premier rang mondial aux caractéristiques chinoises, et frayer une nouvelle voie pour y parvenir, au lieu d'imiter les autres ou de copier simplement les standards et modèles des universités étrangères. L'URC est depuis sa création déterminée à former des talents pour le Parti et le pays. Elle s'est fixé pour objectif de former un "détachement d'avant-garde révolutionnaire" lors de la création de la Faculté publique du Shanbei ; de former "des dizaines de milliers de cadres pour le pays" au lendemain de la fondation de la Chine nouvelle ; de former des "citoyens modèles et piliers de la société" durant la période de la réforme et de l'ouverture ; et de former "des pionniers pour le renouveau national et la montée en puissance du pays" sous la nouvelle ère. Tout cela témoigne de l'esprit selon lequel "l'URC doit se montrer digne de la confiance que le Parti et le peuple placent en elle en tant qu'université créée par le Parti et pour le peuple". Xi Jinping a exprimé son espoir que l'URC veille à remplir sa mission fondamentale d'inculquer de hautes qualités morales, et à transmettre les gènes révolutionnaires, et que ses enseignants et ses étudiants suivent le Parti de leur propre volonté.

Selon Xi Jinping, les établissements d'enseignement supérieur représentent l'une des "cinq grandes armées" de la philosophie et des sciences sociales du pays. Au cours du maintien et du développement de la théorie et de la pratique du socialisme à la chinoise ont émergé une série de nouveaux problèmes qui réclament une prompte solution. Selon lui, le monde d'aujourd'hui traverse des changements majeurs jamais vus depuis un siècle et entre dans une nouvelle phase de turbulences et de transformations. Il est donc urgent de répondre aux questions de l'époque : "Qu'arrive-t-il à notre monde ?" et "Où devrait aller l'humanité ?". Il faut combiner les principes fondamentaux du marxisme avec la réalité de la Chine et le meilleur de sa culture traditionnelle, faire avancer la sinisation et la mise à jour du marxisme, tout en gardant à l'esprit le grand renouveau de la nation chinoise et les changements majeurs jamais vus depuis un siècle dans le monde. Le développement accéléré de la philosophie et des sciences sociales aux caractéristiques chinoises consiste en dernière analyse à mettre en place un système de connaissances autonome de la Chine. En observant la Chine et l'ère, il faut résoudre les problèmes de la Chine en se basant sur la réalité du pays, promouvoir la conversion créative et le développement innovant du meilleur de la culture traditionnelle chinoise ainsi que l'innovation des connaissances, des théories et des méthodes, afin que la philosophie et les sciences sociales aux caractéristiques chinoises puissent prendre réellement leur place au milieu académique mondial. Les travailleurs de la philosophie et des sciences sociales doivent avoir une vision claire de leur direction, persévérer dans leurs convictions, se doter de connaissances approfondies et de hautes qualités morales, prendre consciencieusement pour leurs responsabilités la réponse aux questions de la Chine, du monde et du peuple, mettre en avant la voie chinoise, la gouvernance chinoise et les principes chinois, tout en étudiant et en résolvant les problèmes majeurs concernant la situation globale, fondamentale et cruciale du Parti et de la nation. Il est nécessaire de faire jouer pleinement le rôle unique de la philosophie et des sciences sociales dans l'intégration des cultures chinoise et étrangère et dans l'amélioration des échanges entre les civilisations, de diffuser la voix, la théorie et la pensée chinoises, afin de faire mieux comprendre la Chine et d'apporter une contribution active à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

D'après Xi Jinping, les universités prestigieuses, dotées chacune de leur propre originalité, partagent un point commun : elles ont toutes un excellent corps enseignant. Pour un enseignant, le genre d'élèves qu'il veut former est d'abord le genre de personne qu'il doit être. Pour former des bâtisseurs et des successeurs du socialisme, il est urgent de former un corps enseignant qui non seulement soit spécialisé dans les connaissances professionnelles, mais aussi fasse preuve d'exemplarité en matière de vertus. Les enseignants doivent faire de leur mieux pour devenir des dispensateurs de savoir et de morale, afin de bien remplir leurs fonctions consistant à cultiver la moralité, à transmettre le savoir et à dissiper les doutes pour leurs élèves. L'éducation est un métier que l'on pratique avec bienveillance ; la responsabilité vient avec l'amour. Les enseignants doivent être à la fois stricts et affectueux, guider la morale des élèves par leurs propres personnalités et éclairer l'intelligence des élèves par leurs connaissances riches, afin que chaque élève puisse s'épanouir et ait la chance de réussir sa vie. En outre, les enseignants doivent veiller à leurs paroles et actes, élever leur niveau moral, et travailler à ce que leurs conduites exemplaires influencent les élèves et les encouragent. Il faut qu'ils deviennent de grands maîtres qui forment des élèves sur le plan des études, du savoir-faire et du savoir-vivre, ainsi que des modèles que la société honore et des exemples à suivre.

Selon Xi Jinping, dans la nouvelle marche et sous la nouvelle ère, l'objectif et l'orientation de la jeunesse chinoise peuvent se résumer en un point, qui est de suivre fermement le Parti et de s'efforcer de devenir une nouvelle génération capable d'assumer la tâche importante du renouveau national. Il a exhorté les jeunes à mesurer la patrie avec leurs pieds, à découvrir l'esprit de la Chine avec leurs yeux, à écouter la voix du peuple avec leurs oreilles et à sentir les pouls de l'ère avec leur cœur. Il les a encouragés à transformer leur amour de la partie et du peuple en efforts réels dans leurs études et leur travail.

Lorsque Xi Jinping quittait l'université, les deux côtés de la route étaient bondés d'enseignants et d'étudiants qui saluaient le secrétaire général avec enthousiasme et criaient : "Suivre le Parti et servir le peuple", "pionniers pour le renouveau national et la montée en puissance du pays". Xi Jinping les a salués de la main sous des applaudissements et des vivats qui résonnaient dans le campus.

Wang Huning, Ding Xuexiang et les responsables des départements centraux et des organismes d'Etat concernés ont participé aux activités. Fin

Lettre de félicitations de Xi Jinping à la première édition de la Campagne nationale de lecture (TEXTE INTEGRAL)

BEIJING, 23 avril (Xinhua) -- Voici le texte intégral de la lettre de félicitations de Xi Jinping à la première édition de la Campagne nationale de lecture.

A l'occasion de l'ouverture de la première édition de la Campagne nationale de lecture, je tiens à exprimer mes chaleureuses félicitations.

En tant que moyen important pour l'humanité d'acquérir des connaissances, de stimuler l'intelligence et d'améliorer la qualité morale, la lecture nous incite à réfléchir, à nous forger un idéal élevé et à cultiver un noble esprit. Depuis l'antiquité, la nation chinoise reste attachée à la lecture, veille à acquérir des connaissances en scrutant la quintessence de l'être, à développer la bonne foi et à nourrir de bonnes intentions. La lecture permet au peuple chinois de transmettre l'esprit de persévérance, et de prendre confiance en soi ainsi qu'une volonté d'autoperfectionnement.

J'espère que les cadres et les autres membres du Parti donneront l'exemple dans l'étude et la lecture, nourriront des idéaux élevés, cultiveront leur morale et deviendront plus compétents grâce à la lecture ; que les enfants prendront goût à la lecture, liront avec joie et s'épanouiront dans de bonnes conditions ; et que le public se mettra à la pratique d'une lecture fréquente, excellente et intelligente.

Xi Jinping

Le 23 avril 2022

Fin