• Xi Jinping encourage les "bons Samaritains de la Chine" à répandre une énergie positive pour le bien de la société
  • Texte intégral d'une lettre de Xi Jinping à des héros au niveau de base
  • Xi Jinping encourage les Chinois résidant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays à lutter solidairement pour le grand renouveau de la nation chinoise
  • Xi Jinping met l'accent sur l'application approfondie de la stratégie de la nouvelle ère du renforcement de l'armée par l'amélioration de la qualité de ses effectifs
  • Xi Jinping met l'accent sur le maintien du socialisme à la chinoise pour faire de la Chine un pays socialiste moderne dans tous les domaines
  • Xi Jinping met l'accent sur l'application des principes du Parti pour la gouvernance du Xinjiang
  • Lettre de Xi Jinping répondant aux participants taiwanais au Forum des jeunes du Détroit (TEXTE INTEGRAL)
  • Discours de Xi Jinping à la cérémonie célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong (TEXTE INTEGRAL)
  • Xi Jinping assiste à une réunion marquant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la RASHK
  • Xi Jinping inspecte Wuhan, mettant l'accent sur l'autonomie de la Chine dans les sciences et technologies

Xi Jinping encourage les "bons Samaritains de la Chine" à répandre une énergie positive pour le bien de la société

BEIJING, 15 août (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, président chinois et président de la Commission militaire centrale, a répondu le 13 août à une lettre de Li Peisheng et Hu Xiaochun, deux "bons Samaritains de la Chine" travaillant dans la zone touristique du mont Huangshan, dans la province de l'Anhui, exprimant son espoir sincère qu'ils continueraient à jouer leur rôle de modèle.

"Pendant de longues années, vous avez travaillé sans relâche pour maintenir la propreté de la montagne, entretenu de jour en jour le Pin de bienvenue, et chéri le mont Huangshan corps et âme, et tout ce que vous avez fait témoigne d'un esprit de dévouement professionnel", a indiqué Xi Jinping dans sa lettre de réponse.

Xi Jinping a mis l'accent sur le fait que la qualité la plus précieuse des "bons Samaritains de la Chine" est d'obtenir des accomplissements extraordinaires dans un travail ordinaire. Il a exprimé son espoir qu'ils continueraient de jouer leur rôle exemplaire, répandraient activement les bonnes valeurs comme le vrai, le bien et le beau, ainsi qu'une énergie positive, encourageraient davantage de personnes à chercher la bonté et le progrès, à promouvoir les valeurs essentielles socialistes, à devenir de bons citoyens de la société, de bons travailleurs sur leur lieu de travail, de bons membres de leur famille, et à œuvrer inlassablement pour le grand renouveau de la nation chinoise.

Depuis 2008, la Commission chargée de l'édification d'une société hautement civilisée organise en ligne l'activité dite "Je recommande et j'évalue les bons Samaritains autour de moi". Jusqu'à présent, elle a publié 150 numéros de la liste des "bons Samaritains de la Chine" et a conféré ce titre à 16.228 personnes ou groupes. Li Peisheng, chargé du nettoyage de la zone touristique du mont Huangshan, et Hu Xiaochun, qui s'occupe du Pin de bienvenue, ont figuré sur la liste des "bons Samaritains de la Chine" en 2012 et 2021 pour leurs efforts et leur dévouement. MM. Li et Hu ont récemment écrit une lettre à M. Xi, dans laquelle ils ont rendu compte de leur travail et partagé leurs réflexions, tout en exprimant leur détermination à apporter leur contribution à la préservation de la beauté du mont Huangshan et à la construction d'une belle Chine. Fin

Texte intégral d'une lettre de Xi Jinping à des héros au niveau de base

BEIJING, 15 août (Xinhua) -- Voici le texte intégral de la lettre de réponse de Xi Jinping à deux héros au niveau de base travaillant dans la zone touristique du mont Huangshan, dans la province de l'Anhui, dans l'est de la Chine.

Camarades Li Peisheng et Hu Xiaochun,

Bonjour ! J'ai bien reçu votre lettre. Pendant de longues années, vous avez travaillé sans relâche pour maintenir la propreté de la montagne, entretenu de jour en jour le Pin de bienvenue, et chéri le mont Huangshan corps et âme, et tout ce que vous avez fait témoigne d'un esprit de dévouement professionnel.

Pour les "bons Samaritains de la Chine", leurs mérites les plus brillants consistent à obtenir des résultats extraordinaires dans un travail ordinaire. Je souhaite que vous continuiez à servir de modèles et à faire rayonner activement les bonnes valeurs comme le vrai, le bien et le beau, ainsi qu'une énergie positive, afin d'encourager davantage de personnes à chercher la bonté et le progrès, à promouvoir les valeurs essentielles socialistes, à devenir de bons citoyens de la société, de bons travailleurs sur leur lieu de travail, de bons membres de leur famille, et à œuvrer inlassablement pour le grand renouveau de la nation chinoise.

Xi Jinping

13 août 2022

Xi Jinping encourage les Chinois résidant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays à lutter solidairement pour le grand renouveau de la nation chinoise

BEIJING, 31 juillet (Xinhua) -- La Conférence centrale sur le front uni s'est tenue à Beijing du 29 au 30 juillet. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, y a pris part et a prononcé un discours important, soulignant que cette année marque le centenaire de l'élaboration explicite de la politique de front uni par notre Parti. Il faut, tout en maintenant la bonne direction du développement du front uni patriotique, repérer exactement sa position historique dans la nouvelle ère. Ses tâches fondamentales sont les suivantes : adhérer à la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère ; préserver la direction du Parti communiste chinois ; poursuivre inébranlablement la voie du socialisme à la chinoise en portant haut les drapeaux du patriotisme et du socialisme ; concilier en tout temps l'homogénéité et l'hétérogénéité ; axer nos activités sur la tâche centrale en ayant en vue l'intérêt général ; avancer avec notre temps et savoir innover tout en maintenant le bon cap ; renforcer l'orientation sur le plan politico-idéologique ; jouer un rôle politique qui consiste à unir la population et à rassembler ses forces ; promouvoir des rapports harmonieux entre les partis politiques, les ethnies, les religions et les différentes couches de la société, ainsi qu'entre les Chinois de l'intérieur et de l'extérieur ; encourager tous les Chinois, qu'ils résident en Chine ou à l'étranger, à mener une lutte solidaire ; et rassembler d'immenses forces favorables à l'édification intégrale d'un grand pays socialiste moderne et au grand renouveau de la nation chinoise.

Li Keqiang a présidé la conférence. Li Zhanshu, Wang Huning, Zhao Leji et Han Zheng étaient présents. Wang Yang a prononcé un discours de conclusion.

Xi Jinping a fait remarquer dans son discours que le front uni, partie intégrante majeure de la ligne et de la politique générales du Parti, a joué un rôle important durant les périodes de la révolution, de l'édification et de la réforme de notre pays. Depuis le XVIIIe Congrès du Parti, en considérant globalement la stratégie du grand renouveau de la nation chinoise et la grande transformation inédite du siècle, le Parti a, d'un point de vue stratégique propre à la gouvernance de l'Etat, pris des dispositions globales sur le travail en faveur du front uni. Cela nous a permis d'enregistrer des succès historiques dans ce travail. Le front uni présente ainsi une situation favorable, caractérisée par la solidarité, la vaillance, l'esprit novateur et le dynamisme.

Selon Xi Jinping, nous avons formé, dans la pratique, une pensée importante pour mener à bien le travail du Parti sur le front uni dans la nouvelle ère, en avançant une série de nouvelles idées, réflexions et stratégies sur le renforcement et l'amélioration de ce travail. Il faut mettre pleinement en valeur le rôle du front uni, qui est un atout majeur pour nous ; gagner le soutien du peuple et rassembler ses forces ; traiter de manière appropriée le rapport entre l'homogénéité et l'hétérogénéité ; maintenir et perfectionner le système de partis politiques chinois ; prendre pour fil conducteur de la politique des affaires ethniques du Parti le renforcement du sentiment d'appartenance à la communauté nationale chinoise ; veiller à ce que les religions se conforment toujours à la réalité chinoise ; mener à bien le travail auprès des intellectuels non communistes et des nouvelles couches sociales ; favoriser un développement sain de l'économie non publique et de tous ses acteurs ; faire jouer à notre travail son rôle dans les efforts pour gagner le soutien des compatriotes de Hong Kong, de Macao, de Taiwan et d'outre-mer ; intensifier la formation d'un contingent de personnalités représentatives en dehors du Parti ; maîtriser les lois objectives régissant le travail sur le front uni ; et renforcer la direction du Parti sur tous les plans dans ce travail. La pensée importante pour mener à bien le travail sur le front uni dans la nouvelle ère est la cristallisation de la sagesse obtenue dans les cent ans de développement du front uni du Parti. Elle sert de principe directeur à notre travail dans la nouvelle ère, et doit être appliquée de façon intégrale, précise et globale par l'ensemble du Parti.

Selon Xi Jinping, il faut maintenir sans relâche le front uni, qui est un atout majeur permettant au Parti de venir à bout de ses ennemis, de mieux exercer le pouvoir et administrer les affaires d'Etat, ainsi que d'unir tous les Chinois résidant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise. Le soutien populaire et le rapport de force sont l'enjeu politique numéro un et la clé de voûte pour la cause du Parti et du peuple. L'exigence essentielle du travail sur le front uni est d'insister sur la grande solidarité et la grande unité qui visent à gagner le soutien du peuple et à rassembler ses forces. Il est crucial de dégager un terrain d'entente par-delà les différences, de valoriser la tradition "unité-critique-unité", de chercher l'homogénéité tout en respectant l'hétérogénéité, et de trouver le plus grand dénominateur commun ainsi que le plus grand des cercles concentriques. Dirigeant le front uni, le Parti doit assurer sa direction intégrale en la matière. Le travail sur le front uni concerne tous les membres du Parti, et ils doivent y attacher une grande importance et agir de concert, afin de mettre en place un cadre de travail en faveur du grand front uni dans lequel les comités du Parti prennent la direction unifiée, les départements du front uni prennent les devants et jouent le rôle de coordinateur, et chaque service concerné prend en charge ses propres responsabilités.

Selon Xi Jinping, les circonstances actuelles et la tendance générale auxquelles fait face le front uni ont connu aujourd'hui des changements considérables. Il en est de même pour ses missions et ses tâches. Dans un contexte où s'accélèrent des changements majeurs inédits depuis un siècle, le rôle du front uni s'accroît dans la sauvegarde de la souveraineté, de la sécurité et des intérêts du développement du pays. Dans le processus historique de l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise, le front uni joue un rôle plus important pour axer nos activités sur la tâche centrale en ayant en vue l'intérêt général. Face aux évolutions profondes de la structure sociale en Chine, le front uni revêt une portée plus importante pour renforcer la base de classes de notre parti et élargir son assise parmi la population. Il nous faut avoir une compréhension profonde de l'importance du développement du front uni patriotique dans la nouvelle ère, afin de mener à bien nos activités en manifestant notre sens de la mission et des responsabilités.

Selon Xi Jinping, le front uni est né de l'union et a grandi grâce à l'union. Promouvoir l'union de tous les compatriotes chinois constitue l'une des responsabilités historiques du front uni patriotique dans la nouvelle ère. Pour réaliser cet objectif, il est nécessaire de bien gérer le rapport entre la consolidation du "centre du cercle" et l'élargissement du consensus, tout en renforçant sans cesse le consensus pour unifier réellement tous les Chinois, sans distinction de parti politique, d'ethnie, de couche sociale, de groupe, de croyance de religion et de système social sous lequel ils vivent. Il faut mettre en harmonie "les succès implicites" et "les succès explicites", persévérer dans l'attitude correcte sur les mérites des cadres, et faire progresser le front uni du Parti de manière sûre et durable. Il importe de traiter de manière appropriée le rapport entre principe et souplesse, en sachant associer la conformité aux principes et politiques avec la flexibilité des mesures et solutions, pour s'en tenir à notre position politique et observer les seuils politiques à ne pas dépasser, tout en faisant l'analyse concrète de la situation concrète et en accordant une importance particulière à la méthodologie. Enfin, il est impératif de bien traiter le rapport entre l'union et la lutte, et de s'efforcer de forger une réelle union solide en étant apte au combat.

Selon Xi Jinping, le Comité central du Parti a accordé de l'importance au travail sur le front uni dans une perspective à la fois générale et stratégique depuis le XVIIIe Congrès du Parti. Des règlements clés ont été successivement promulgués, et d'importantes réunions convoquées, à savoir des causeries du Comité central sur le travail lié au Tibet et au Xinjiang, des conférences centrales sur les affaires ethniques et des conférences nationales sur les affaires religieuses. Pour mener à bien les affaires ethniques et religieuses du Parti dans la nouvelle ère, des exigences précises ont été formulées, un ensemble de dispositions arrêté. C'est ainsi que s'impose une bonne application en la matière. Il faut maintenir et améliorer le système de coopération multipartite et de consultation politique sous la direction du PCC, s'en tenir à la direction du Parti, renforcer l'orientation politique, et perfectionner les systèmes institutionnels, afin de rendre la coopération multipartite dans la nouvelle ère plus réglementée, plus ordonnée et plus dynamique. Il est nécessaire de mieux unir les intellectuels hors Parti et des personnalités issues de nouvelles couches sociales, en se basant sur le consensus et en prenant pour objectif un travail patriotique. Il faut les soutenir et les encourager à faire de leur mieux à leur poste de travail, à s'engager activement en première ligne de la réforme et de l'innovation, et à mettre en valeur leurs talents et ambitions. Il est important de favoriser un développement sain de l'économie non publique et l'épanouissement de tous ses acteurs, de mener en profondeur l'éducation sur les idéaux et les convictions, ainsi que sur les valeurs socialistes essentielles, et de les aider à mettre en pratique la nouvelle vision de développement, à mettre à l'honneur l'esprit entrepreneurial et à devenir des bâtisseurs qualifiés du socialisme à la chinoise. Il faut développer les forces patriotiques d'outre-mer, entretenir et accroître les forces sinophiles et les fins connaisseurs de la Chine, et favoriser les échanges et l'inspiration mutuelle sur les plans des cultures et des civilisations entre la Chine et l'étranger. Il importe aussi de mener à bien le travail lié au front uni sur Internet et de poursuivre la ligne de masse sur ce réseau.

D'après Xi Jinping, pour renforcer le travail sur le front uni dans la nouvelle ère, l'essentiel est de maintenir la direction du Parti, et de créer une atmosphère du travail caractérisée par des efforts conjugués au sein de tout le Parti et une synergie avec les parties concernées. Les comités (groupes dirigeants) du Parti à tous les échelons doivent endosser leurs responsabilités d'acteur principal et mettre à l'ordre du jour le travail sur le front uni. Tous les départements et toutes les unités sont appelés à renforcer leur conscience du front uni et à agir de concert, afin de former une grande synergie. Il faut que les départements du front uni améliorent leur propre édification et qu'ils jouent un rôle important notamment en matière de consultation, d'organisation, de coordination et d'incitation. Pour les cadres du front uni, il est nécessaire de s'efforcer d'élever leur jugement, perspicacité et efficacité politiques, de mettre l'accent sur leur habileté au travail et de perfectionner leurs méthodes de travail, de sorte à présenter une bonne image des départements et des cadres du front uni.

Selon Li Keqiang, qui a présidé la conférence, le secrétaire général Xi Jinping a, dans son discours d'importance majeure, apprécié les contributions historiques apportées durant les cent ans par l'application de la politique de front uni, ainsi que les succès historiques enregistrés dans la nouvelle ère. Il a interprété systématiquement les nouvelles idées, réflexions et stratégies sur le front uni depuis le XVIIIe Congrès du Parti, analysé en profondeur la position historique du travail en la matière dans la nouvelle ère, et indiqué clairement les pensées directrices, les tâches fondamentales, les priorités, les politiques et les mesures pour mener à bien ce travail dans la nouvelle ère. C'est un discours plein de valeurs politique, idéologique et théorique. Il faut l'étudier et le comprendre sérieusement et s'assurer que nos idées et actions soient en conformité avec son esprit ; prendre pleinement conscience de la signification décisive de la "double confirmation" [confirmation de la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central comme au sein du Parti, ainsi que la confirmation du rôle directeur de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère] ; raffermir les "quatre consciences" et la "quadruple confiance en soi" ; préserver résolument la position centrale du secrétaire général Xi Jinping dans le Comité central et le Parti ainsi que l'autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti ; redoubler d'efforts dans l'accomplissement des diverses tâches en partant des réalités particulières, et œuvrer sans relâche à faire de la Chine un grand pays socialiste moderne qui soit beau, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé, et à réaliser notre rêve du grand renouveau national.

Dans son discours de conclusion, Wang Yang a indiqué que le discours important du secrétaire général Xi Jinping se hisse à la hauteur de l'histoire et découle de réflexions riches et profondes. Ayant clarifié des questions théoriques et pratiques essentielles liées à l'activité du front uni dans la nouvelle ère, ce discours fait preuve de clairvoyance historique, définit pour nous une orientation aussi théorique que pratique et constitue un document-programme qui fait briller de tout son éclat le marxisme. Il faut considérer l'étude et l'application de l'esprit de la conférence comme une tâche politique d'importance majeure ; prendre pleinement conscience de la signification décisive de la "double confirmation" ; appréhender de manière intégrale, précise et globale la pensée importante de Xi Jinping pour mener à bien le travail sur le front uni du Parti dans la nouvelle ère ; s'en tenir fermement au rôle historique et à la tâche majeure du front uni patriotique ; et se concentrer sur les tâches clés du Parti dans la nouvelle marche et sous la nouvelle ère. Il faut être à la hauteur des attentes du peuple ; lancer des actions concrètes et efficaces ; renforcer la conscience sur les plans politique et idéologique comme dans les actes pour mener à bien le travail lié au front uni dans la nouvelle ère ; déployer plus d'efforts pour remédier à nos faiblesses ; avoir le courage d'assumer les responsabilités en servant de modèle ; faire marcher notre cerveau pour être capables de réussir nos initiatives ; et continuer à consolider et développer une situation favorable, caractérisée par la solidarité, la vaillance, l'esprit novateur et le dynamisme. Il convient de renforcer la direction du Parti sur le travail lié au front uni, d'améliorer le cadre de notre travail en faveur du grand front uni, et de concrétiser, de manière innovante et en fonction de la situation concrète, les décisions et dispositions prises par le Comité central, écrivant ainsi un nouveau chapitre dans la cause du front uni.

Les membres du Bureau politique du Comité central du PCC, les membres du Secrétariat du Comité central du PCC, les dirigeants concernés du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, les conseillers d'Etat, le président de la Cour populaire suprême, le procureur général du Parquet populaire suprême et les dirigeants concernés de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, étaient présents à la conférence.

Les principaux responsables du Parti et du gouvernement de toutes les provinces, régions autonomes, municipalités relevant directement de l'autorité centrale et du Corps de production et de construction du Xinjiang, ainsi que leurs responsables en charge du travail sur le front uni ; les principaux responsables des comités du Parti des municipalités au niveau sous-provincial ; les principaux responsables des départements centraux, des organismes d'Etat, des organisations populaires concernés et des organes intéressés de la Commission militaire centrale ; les responsables des comités (groupes dirigeants) du Parti des institutions financières, de certaines entreprises et des établissements d'enseignement supérieur sous gestion directe de l'autorité centrale ; et les responsables des institutions de recherche concernées, ont participé à cette visioconférence. Des sites ont également été organisés dans les provinces, régions autonomes, municipalités et le Corps de production et de construction du Xinjiang. Fin

Xi Jinping met l'accent sur l'application approfondie de la stratégie de la nouvelle ère du renforcement de l'armée par l'amélioration de la qualité de ses effectifs

BEIJING, 31 juillet (Xinhua) -- A l'approche du 95e anniversaire de la création de l'Armée populaire de Libération (APL), le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a organisé dans l'après-midi du 28 juillet la 41e session d'étude sur l'application approfondie de la stratégie de la nouvelle ère du renforcement de l'armée par l'amélioration de la qualité de ses effectifs. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a prononcé un discours important alors qu'il présidait la session. Au nom du Comité central du Parti et de la Commission militaire centrale, il a adressé ses félicitations aux commandants et combattants de l'APL, aux officiers et soldats de la police armée, au personnel civil de l'armée et aux membres de la milice populaire et du corps des réservistes.

Selon Xi Jinping, il faut mettre en œuvre la stratégie de la nouvelle ère de renforcement de l'armée grâce à l'amélioration de la qualité de ses effectifs, améliorer globalement les compétences du personnel militaire, renouveler ses capacités, optimiser sa composition, renforcer sa formation et sa gestion, et forger des militaires de type nouveau hautement qualifiés, à la fois intègres et compétents. Cela revêt une grande importance pour atteindre l'objectif du Parti concernant la montée en puissance de l'armée dans la nouvelle ère et pour faire de l'APL une armée de premier rang mondial. Il est nécessaire de concrétiser l'esprit de la Conférence centrale sur le travail lié aux compétences, de mettre en œuvre les politiques élaborées dans la réunion consacrée au travail dans le même domaine de la Commission centrale militaire, d'approfondir l'application de notre stratégie et de faire jouer aux compétences leur rôle de pilotage et de soutien à la montée en puissance de nos forces armées.

Shen Zhihua, doyen de l'Institut de recherche sur le travail politique de l'armée de l'Académie des sciences militaires de Chine, a fait un exposé sur l'application approfondie de la stratégie, et avancé des avis et des propositions.

Xi Jinping a souligné dans son discours que la clé du renforcement de l'armée réside dans son personnel compétent. Depuis le XVIIIe Congrès du Parti, le Comité central du Parti et la Commission militaire centrale ont accordé une attention particulière à l'application de la stratégie de la nouvelle ère de renforcement de l'armée par l'amélioration de la qualité de ses effectifs, en déployant d'inlassables efforts pour réaffirmer le principe politique selon lequel la question des compétences est du ressort du Parti, clarifier l'orientation selon laquelle il faut préparer le personnel militaire au combat réel, optimiser la répartition des ressources humaines, approfondir la réforme de leur administration, et promouvoir l'ouverture du domaine du personnel et l'intégration militaro-civile en la matière. Le travail sur les talents de nos forces armées a ainsi obtenu des réalisations historiques.

Selon Xi Jinping, le monde est entré dans une nouvelle période de turbulences et de transformations, et la Chine est confrontée à une instabilité et à une incertitude croissantes sur le plan de la sécurité nationale. Pour les cinq années à venir, la tâche centrale de l'édification de nos forces armées consiste à réaliser l'objectif du centenaire de l'APL. Il faut ainsi aiguiser la vigilance face aux risques éventuels, raffermir le sens des responsabilités et faire preuve d'esprit d'entreprise afin d'améliorer dans l'ensemble le travail lié à nos compétences militaires.

Selon Xi Jinping, il faut, en tenant compte des caractéristiques de la profession militaire et des lois objectives de l'épanouissement des militaires, améliorer la pertinence et l'efficacité dans le travail lié au personnel militaire, et veiller à ce qu'il réponde aux besoins du renforcement de l'armée. Il faut insister sur le plan politique pour former, évaluer et employer les talents, appliquer la direction absolue du Parti sur les forces armées dans tous les aspects et tout le processus du travail dans ce domaine, et garantir que les armes soient toujours entre les mains de personnes fiables et fidèles au Parti. Il importe de considérer le critère qu'est la capacité à mener et à gagner une guerre comme point de départ et aboutissement du travail lié aux compétences militaires. Il est nécessaire de suivre de près l'évolution des formes de guerre, et d'améliorer la capacité d'offre et la qualité des effectifs pour le combat réel. Les forces armées doivent intensifier leur apprentissage des connaissances sur les technologies modernes en particulier sur la haute technologie militaire, en avoir une meilleure prise de conscience, être plus capables d'innover et faire bon usage de leurs savoirs acquis, de sorte que leur niveau de compétences générales s'élève.

D'après Xi Jinping, il faut s'attaquer de façon approfondie aux problèmes et incohérences sérieux qui freinent le travail lié au personnel compétent de nos forces armées, tout en faisant progresser de façon synergique la réforme et l'innovation sous tous les aspects, entre autres, de la découverte, du rassemblement, de la formation et de l'emploi des militaires qualifiés. Il est important de s'engager dans une voie de formation autonome du personnel, en élargissant les canaux de formation et en renouvelant les méthodes. Il faut appliquer les principes de l'éducation militaire de la nouvelle ère, mettre en œuvre une stratégie de développement prioritaire des établissements d'enseignement militaire et approfondir la réforme de ces établissements. Il est nécessaire de continuer à former et à découvrir les militaires de qualité dans les tâches importantes et en première ligne des luttes. Il est également impératif d'innover dans la gestion des ressources humaines militaires, en planifiant systématiquement les voies de développement de carrière pour les différentes catégories de personnel, en mettant en place de manière précise le contrôle et la répartition des effectifs, et en étendant les échanges réguliers et ordonnés. Il faut, en renforçant le concept de servir les talents, mettre en œuvre de manière globale des politiques en termes d'évaluation scientifique, d'encouragement, de soutien et de garantie. Il faut former un système institutionnel de talents favorisant les avantages comparatifs du métier militaire, mettre en œuvre de meilleures politiques d'accompagnement, et bien assurer la transition et la coordination entre les anciens et les nouveaux systèmes institutionnels.

Selon Xi Jinping, le soutien solide de l'ensemble du Parti et de tous les milieux du pays est indispensable pour mener à bien le travail lié aux compétences militaires. Il faut renforcer la communication et la coopération entre l'armée et les autorités locales, tout en se concentrant sur les besoins militaires, favoriser la convergence de leurs plans, de leurs politiques et de leur travail, afin de promouvoir l'intégration profonde du travail lié aux talents de notre armée dans le renouveau du pays grâce à l'émergence de talents. En ce qui concerne les départements centraux et les organismes d'État, ainsi que les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons, il faut les sensibiliser aux besoins de la défense nationale. Ils doivent continuer à s'attacher au travail concernant le personnel militaire, en y apportant un soutien en matière d'élaboration des politiques pertinentes et de partage des ressources, et en accordant une aide énergique à ces ressources humaines de valeur, pour que leur conjoint puisse les rejoindre et trouver un travail là où ils sont stationnés et que leurs enfants puissent s'inscrire dans les crèches ou à l'école locales. Ils doivent également faire en sorte que la politique d'allocations visant les ayants droit traditionnels [militaires invalides, familles de militaires et d'autres agents de l'État morts en service commandé, etc.], ainsi que les politiques de garantie aux militaires démobilisés soient appliquées de manière effective. En résumé, ils doivent conjuguer leurs efforts pour mieux faire le travail lié au personnel compétent, contribuant ainsi à la montée en puissance de l'armée. Fin

Xi Jinping met l'accent sur le maintien du socialisme à la chinoise pour faire de la Chine un pays socialiste moderne dans tous les domaines

BEIJING, 29 juillet (Xinhua) -- Un colloque thématique, à l'intention des principaux responsables ministériels et provinciaux, sur l'étude de l'esprit du discours important prononcé par le secrétaire général Xi Jinping pour préparer l'ouverture du XXe Congrès du Parti communiste chinois (PCC), s'est tenu les 26 et 27 juillet à Beijing. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, président chinois et président de la Commission militaire centrale, a prononcé à cette occasion un discours important. Selon lui, dans la nouvelle marche vers la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire qui consiste à faire de la Chine un pays socialiste moderne dans tous les domaines, l'ensemble du Parti doit porter haut le drapeau du socialisme à la chinoise, adhérer aux derniers acquis de la sinisation et de l'actualisation du marxisme, raffermir sa confiance dans la voie, la théorie, le régime et la culture du socialisme à la chinoise, et faire avancer sans faillir le processus historique du grand renouveau national. En nous concentrant sur les tâches clés du Parti dans la nouvelle marche et sous la nouvelle ère, nous devons renouveler nos idées, nos stratégies et nos mesures, continuer à faire progresser de façon synergique les dispositions d'ensemble du "Plan global en cinq axes" et les dispositions stratégiques des "Quatre intégralités", nous engager vigoureusement et résolument et conjuguer nos efforts pour écrire un nouveau chapitre dans l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne.

Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji et Han Zheng, membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, et Wang Qishan, vice-président chinois, étaient présents à la cérémonie d'ouverture du colloque.

Xi Jinping a souligné que le XXe Congrès du Parti à venir, qui se tiendra à un moment critique dans la nouvelle marche vers l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne, constitue un congrès de grande importance, pendant lequel seront conçus, de manière scientifique, les objectifs, tâches et principes directeurs liés au développement du Parti et du pays dans les cinq années à venir et au-delà. Ce congrès est d'une importance majeure pour la poursuite de la cause du Parti et de l'État, pour l'avenir du socialisme à la chinoise, ainsi que pour le grand renouveau de la nation chinoise. Nous devons affirmer en termes explicites les questions essentielles du Parti, à savoir dans la nouvelle marche quel drapeau il continuera de brandir, quelle voie il poursuivra, dans quel état d'esprit il travaillera et quels objectifs de développement il cherchera à atteindre, etc. Cela revêt une importance capitale pour unir le peuple chinois multiethnique et l'encourager à remporter de nouvelles victoires dans l'édification du socialisme à la chinoise.

Selon Xi Jinping, pour planifier et faire progresser toutes les activités du Parti et de l'État, il faut analyser en profondeur la situation tant intérieure qu'extérieure, saisir de manière scientifique les opportunités stratégiques et répondre aux défis auxquels nous faisons face. Selon lui, le monde d'aujourd'hui traverse des changements majeurs inédits depuis un siècle. Le monde, notre époque et l'histoire sont marqués par une transformation plus profonde. Face aux nouvelles opportunités, tâches et exigences stratégiques, ainsi qu'à la nouvelle phase et au nouvel environnement stratégiques, notre pays sera confronté à des risques et des défis, ainsi qu’à des contractions et des problèmes plus compliqués qu'auparavant. Tout le Parti doit aiguiser sa vigilance face aux risques éventuels même quand il est en temps de paix, considérer toutes les éventualités en se préparant au pire, raffermir sa volonté de combat, améliorer son aptitude au combat, appliquer les bonnes stratégies pour créer de nouvelles opportunités et écrire de nouvelles pages dans un contexte en constante évolution, et ouvrir de nouveaux horizons à notre développement en comptant sur ses luttes opiniâtres. Ce qui est essentiel, c'est qu'il faut mener à bien nos propres affaires.

Selon Xi Jinping, les cinq années écoulées depuis le XIXe Congrès du Parti se sont avérées extraordinaires. Le Comité central du Parti a coordonné la stratégie du grand renouveau de la nation chinoise et la grande transformation inédite du siècle, uni et guidé tout le Parti, toute l'armée et l'ensemble du peuple chinois multiethnique pour faire face efficacement à la conjoncture internationale difficile et complexe et aux grands risques et défis qui se succèdent, et fait avancer le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère dans un esprit dynamique et entreprenant. Nous avons renforcé la direction du Parti sur tous les plans et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti, travaillé de toutes nos forces à parachever l'édification intégrale d'une société de moyenne aisance, favorisé le développement de qualité, et promu la réforme de manière stable et rapide. Nous avons fait progresser à pas assurés la démocratie populaire intégrale, développé activement la culture socialiste avancée, mis l'accent sur la garantie et l'amélioration du bien-être de la population, concentré nos efforts sur la bataille décisive contre la pauvreté et poursuivi énergiquement l'édification d'une civilisation écologique. Nous avons préservé fermement la sécurité nationale, maintenu la stabilité générale de la société, promu énergiquement la modernisation de la défense nationale et des forces armées, sauvegardé inébranlablement la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan, et déployé tous azimuts une diplomatie de grand pays à la chinoise. Nous avons solennellement célébré le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois et le 70e anniversaire de la République populaire de Chine, et lancé, au sein du Parti, une campagne pour l'étude et l'enseignement de l'histoire du PCC. Face à l'apparition inopinée de la COVID-19, nous avons, en accordant toujours la priorité au peuple et à la vie humaine, mené une guerre populaire et globale contre cette épidémie, de sorte que la vie et la santé de notre population ont été au maximum protégées et que notre coordination entre le développement économique et la lutte contre l'épidémie a obtenu les meilleurs résultats dans le monde entier. Nous avons exercé effectivement le pouvoir de gouvernance globale sur les régions administratives spéciales (RAS) en vertu de la Constitution et de la Loi fondamentale, élaboré et appliqué la Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la RAS de Hong Kong, ce qui nous a permis de maîtriser parfaitement la situation globale de cette dernière. Face aux changements brusques de la situation internationale, nous avons défendu la dignité et les intérêts essentiels de l'État en affrontant l'adversité, et gardé fermement l'initiative du développement et de la sécurité du pays. Nous avons appliqué intégralement une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti, rectifié inlassablement le style de travail et rétabli la discipline, et éradiqué la corruption selon la formule "ne pas oser, ne pas pouvoir, ne pas songer". Ainsi, les liens de chair et de sang entre le Parti et le peuple ont été resserrés, et un bon climat politique n'a cessé d'être créé et développé au sein du Parti, offrant une solide garantie politique pour faire avancer la cause du Parti et de l'État.

Xi Jinping a indiqué que, depuis le XVIIIe Congrès du Parti, le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère. Selon lui, ces dix dernières années, nous avons, en persévérant dans le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la "Triple représentation" et le concept de développement scientifique, appliqué sur toute la ligne la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère. Nous avons mis en œuvre la ligne et la stratégie fondamentales du Parti, pris une série de mesures stratégiques, promu des pratiques réformatrices, réalisé des percées décisives et obtenu des résultats emblématiques. Nous avons résolu de nombreux problèmes épineux légués par le passé, accompli diverses missions d'importance majeure touchant les intérêts à long terme, et surmonté les épreuves et relevé les défis d'ordre politique, économique, idéologique et naturel. La cause du Parti et de l'État a ainsi connu des succès et transformations historiques. Ces transformations remarquables de la dernière décennie de la nouvelle ère marquent un jalon dans l'histoire du Parti, de la Chine nouvelle, de la politique de réforme et d'ouverture, ainsi que du développement du socialisme et de la nation chinoise.

D'après Xi Jinping, le grand renouveau de la nation chinoise ne se réalisera pas sans peine, ni à seuls coups de tambour ou de gong. Il nous faut avoir le courage de mener une grande lutte aux nombreuses caractéristiques historiques nouvelles et nous disposer à y consacrer des efforts plus âpres et ardus. Depuis une décennie, les risques et les défis auxquels nous avons été confrontés se sont succédé, comme autant de tempêtes, voire d'ouragans, avec une complexité et une gravité sans précédent. Nous avons raffermi notre confiance et livré une bataille après l'autre pour aller vaillamment de l'avant en bravant toutes sortes de difficultés. Tous les succès que nous avons remportés sont dus aux efforts conjoints du Parti et du peuple.

Selon Xi Jinping, le fait d'avoir comme boussole théorique scientifique le marxisme assure à notre Parti les qualités politiques qui distinguent les communistes chinois et constitue un atout politique majeur pour lui. Pourquoi le Parti communiste chinois a-t-il réussi dans toutes ses entreprises ? Pourquoi le socialisme à la chinoise est-il la bonne voie ? La pratique nous a appris que la raison est que le marxisme, en fin de compte, est dans le vrai. Depuis le XVIIIe Congrès du Parti, les changements de la conjoncture et le développement des activités tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays nous ont obligés de toute urgence à répondre de manière satisfaisante à une série de questions théoriques et pratiques essentielles. Nous avons combiné les principes fondamentaux du marxisme avec les réalités chinoises spécifiques et les bonnes traditions culturelles chinoises, donnant ainsi naissance à la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère et faisant un grand pas en avant dans la sinisation du marxisme. L'ensemble du Parti doit appréhender la conception du monde et de la méthodologie de la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, adhérer aux positions, points de vue et méthodes qui s'y trouvent tout en les mettant en valeur, et ouvrir constamment de nouveaux horizons pour la sinisation et l'actualisation du marxisme dans la praxis de la nouvelle ère.

Selon Xi Jinping, sur la base des longues recherches et pratiques depuis la fondation de la Chine nouvelle, notamment depuis l'application de la politique de réforme et d'ouverture, et avec des percées innovantes en théorie et en pratique depuis le XVIIIe Congrès du Parti, nous avons réussi à promouvoir et à élargir la modernisation aux caractéristiques chinoises. Il n'existe ni modèle de modernisation unique faisant autorité, ni norme de modernisation universellement applicable dans le monde. La modernisation que nous poursuivons est la modernisation socialiste dirigée par le Parti communiste chinois. Il faut impulser le grand renouveau de la nation chinoise par la modernisation aux caractéristiques chinoises. Nous ne suivons ni l'ancienne voie du repli sur soi et de l'immobilisme, ni le mauvais chemin qui risque de mener à l'abandon de son drapeau. Nous devons nous appuyer sur nos propres forces pour promouvoir le développement du pays et de la nation, et prendre fermement en main le destin de développement et de progrès constants de la Chine.

Selon Xi Jinping, le XIXe Congrès du Parti a élaboré des dispositions stratégiques pour faire de la Chine un grand pays socialiste moderne dans tous les domaines. Les dispositions globales se composent de deux étapes : nous réaliserons pour l'essentiel la modernisation socialiste de 2020 à 2035, et transformerons au milieu du siècle la Chine en un grand pays socialiste moderne, qui soit beau, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé. Le XXe Congrès du Parti étudiera dans une perspective globale le plan stratégique en deux étapes pour l'édification d'un grand pays socialiste moderne, en accordant une priorité aux tâches stratégiques et aux mesures majeures pour les cinq années à venir. Les cinq prochaines années constitueront une période critique pour le début de l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Mener à bien le développement pendant cette période est essentiel à la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire. Il est nécessaire de se concentrer sur le problème du développement déséquilibré et insuffisant et de faire appel, après étude, à des nouvelles idées et mesures pour le résoudre, tout en redoublant d'efforts pour remédier à nos insuffisances, renforcer nos maillons faibles, consolider nos bases et exploiter pleinement nos avantages.

Selon Xi Jinping, la clé pour œuvrer à l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et réaliser les objectifs dans la nouvelle marche sous la nouvelle ère réside dans le Parti. Notre Parti est le plus grand parti marxiste au pouvoir dans le monde. Pour consolider son statut en tant que parti au pouvoir à long terme et gagner pour toujours le soutien de tout cœur du peuple, nous devons rester lucides et déterminés, car nous aurons toujours à répondre à des "questions d'examen". L'ensemble du Parti doit prendre pleinement conscience de la longue durée des épreuves auxquelles fait face notre Parti dans les domaines de l'exercice du pouvoir, de la réforme et de l'ouverture, de l'économie de marché et sur le plan extérieur. Il doit également se rendre compte des dangers qui menacent continuellement notre Parti, à savoir le relâchement moral, l'incompétence, la coupure d'avec les masses, l'inaction et la corruption. Faire régner une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti et faire avancer l'autorévolution du Parti s'imposent de façon permanente. Les expériences nous ont appris de maintes reprises qu'il ne faut en aucun cas nous relâcher dans la gestion du Parti. Il faut faire preuve d'une vigilance permanente et ne jamais céder à la lassitude. Il importe de faire régner avec constance une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti, de faire progresser la grande et nouvelle œuvre d'édification du Parti dans la nouvelle ère, et de guider la révolution sociale par la révolution auto-imposée du Parti.

Selon Xi Jinping, l'ensemble du Parti doit rester, dans sa marche en avant, fidèle à l'objectif fondamental de servir le peuple de tout cœur, insister sur le point de vue des masses, suivre la ligne de masse, respecter l'esprit d'initiative du peuple, conduire toutes les affaires dans son intérêt, s'appuyer fermement sur lui, faire appel aux masses populaires et retourner parmi elles, conserver des liens de chair et de sang avec le peuple, et accepter sa critique et sa surveillance, afin de rester étroitement unis au peuple en partageant avec lui le même souffle et le même destin.

Selon Li Keqiang, qui a présidé la cérémonie d'ouverture, le secrétaire général Xi Jinping a, dans son discours important, analysé judicieusement la situation extérieure et intérieure actuelle, présenté le travail des cinq dernières années, ainsi que les transformations remarquables de la dernière décennie de la nouvelle ère, interprété les questions théoriques et pratiques essentielles dans le maintien et le développement du socialisme à la chinoise, tout en clarifiant le principe directeur et le programme d'action en faveur de la cause du Parti et de l'État dans la période à venir. Ce discours possède un caractère hautement politique, théorique et directeur, et revêt une grande importance pour l'ensemble du Parti, en lui permettant de prendre pleinement conscience de la signification décisive de la "double confirmation" [confirmation de la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central comme au sein du Parti, ainsi que la confirmation du rôle directeur de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère], de raffermir les "quatre consciences" et la "quadruple confiance en soi", et de préserver résolument la position centrale du secrétaire général Xi Jinping dans le Comité central et le Parti ainsi que l'autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti. Selon Li Keqiang, les cadres dirigeants doivent étudier et comprendre sérieusement ce discours important, s'assurer que leurs idées et actions soient en conformité avec l'esprit du discours important du secrétaire général Xi Jinping, ainsi qu'avec les décisions et dispositions prises par le Comité central du Parti. Il les a également appelés à raffermir la confiance, à mener à bien toutes les activités pour assurer la réforme, le développement et la stabilité dans leurs régions ou départements respectifs, pour préparer l'ouverture du XXe Congrès du Parti par des actions concrètes.

Selon Wang Huning, qui a prononcé un discours de conclusion lors de la cérémonie de clôture, le secrétaire général Xi Jinping a, dans son discours important, interprété de manière approfondie une série de questions théoriques et pratiques essentielles concernant l'avancée de la cause du Parti et de l'État. À travers l'étude de ce discours, les participants ont raffermi la confiance stratégique, gardé la vigilance stratégique et renforcé la volonté de combat. Il leur faut continuer à approfondir l'étude et la compréhension de l'esprit de ce discours, afin de prendre pleinement conscience de la signification décisive de la "double confirmation", de préserver résolument la position centrale du secrétaire général Xi Jinping dans le Comité central et le Parti, de mieux appréhender et appliquer la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, et d'élever constamment leur jugement, leur perspicacité et leur efficacité politiques.

Les membres du Bureau politique du Comité central du PCC et les membres du Secrétariat du Comité central du PCC, les vice-présidents communistes du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, les conseillers d'État, le président de la Cour populaire suprême et le procureur général du Parquet populaire suprême, les vice-présidents communistes de la Conférence consultative politique du Peuple chinois et les membres de la Commission militaire centrale étaient présents à la cérémonie d'ouverture.

Les principaux responsables de toutes les provinces, régions autonomes et municipalités, du Corps de production et de construction du Xinjiang, des départements centraux, des organismes de l’État et des organisations populaires concernés et les principaux responsables des grandes unités des forces armées et des organes de la Commission militaire centrale ont participé au colloque thématique. Les chefs des différents partis et groupements démocratiques, ainsi que les responsables de la Fédération nationale de l'industrie et du commerce et d'autres parties concernées ont assisté à la cérémonie d'ouverture. Fin

Xi Jinping met l'accent sur l'application des principes du Parti pour la gouvernance du Xinjiang

BEIJING, 18 juillet (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, président chinois et président de la Commission militaire centrale, a récemment effectué une tournée d'inspection dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang et a rendu visite aux fonctionnaires et masses de diverses ethnies dans la région. Selon lui, il faut appliquer résolument les décisions et dispositions prises par le Comité central du Parti, mettre en œuvre de manière intégrale et précise les principes du Parti pour la gouvernance du Xinjiang dans la nouvelle ère, se concentrer sur l'objectif global de stabilité sociale et de paix durable, et suivre inébranlablement le principe général dit "aller de l'avant à pas assurés". Il est essentiel d'approfondir sur tous les plans la réforme et l'ouverture, de promouvoir le développement de haute qualité, et de coordonner la lutte contre l'épidémie de COVID-19 et le développement économique et social, ainsi que le développement et la sécurité, afin de construire, dans la nouvelle marche sous la nouvelle ère, un beau Xinjiang au milieu sain et agréable qui soit solidaire, harmonieux, prospère et hautement civilisé, et où la population vit et travaille en paix.

Du 12 au 15 juillet, accompagné de Ma Xingrui, secrétaire du Comité du Parti pour la région autonome ouïgoure du Xinjiang, et d'Erkin Tuniyaz, président de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, Xi Jinping s'est rendu dans les villes d'Urumqi, de Shihezi et de Tourfan où il a visité une université, une zone portuaire terrestre internationale, une communauté résidentielle, des musées, un village et le Corps de production et de construction du Xinjiang (CPCX).

Dans l'après-midi du 12 juillet, Xi Jinping a d'abord visité l'Université du Xinjiang. Il est arrivé au musée d'histoire de l'université et à la base de recherche sur le renforcement du sentiment d'appartenance à la communauté nationale chinoise, pour s'informer du parcours et de l'édification de l'université, de sa formation des talents, de ses contributions aux échanges entre les ethnies, ainsi que des acquis des étudiants qui sont revenus de leurs voyages d'enquêtes. Xi Jinping a souligné que la Chine est un pays multiethnique unifié et que le pluralisme unifié constitue l'une des caractéristiques distinctives de la nation chinoise. Selon lui, nous avons, en combinant de manière créative la théorie marxiste sur les ethnies avec la réalité chinoise, établi la théorie sur les ethnies et la politique à leur égard qui favorisent l'égalité, la solidarité, l'autonomie régionale des minorités ethniques, la prospérité et le développement communs de toutes les ethnies, de sorte que, sous notre régime socialiste, l'égalité et la solidarité entre les ethnies, ainsi que leur progrès commun sont devenus une réalité. Notre théorie et notre politique sur les ethnies sont bonnes et efficaces. Nous devons ainsi persévérer dans la juste voie propre à la Chine pour régler les questions d'ordre ethnique, continuer à enrichir et à développer la théorie du Parti sur les ethnies dans la nouvelle ère et faire progresser la recherche sur les questions fondamentales de la communauté nationale chinoise. Invincible, une Chine bénéficiant d'une grande union de toutes les ethnies aura devant elle un avenir radieux. Notre objectif du deuxième centenaire sera atteint avec succès, et le grand renouveau de la nation chinoise arrivera certainement.

Xi Jinping a souligné que l'éducation a pour vocation fondamentale de cultiver le sens moral. Il est nécessaire de maintenir la direction socialiste dans le fonctionnement des écoles et de former des bâtisseurs et successeurs du socialisme affichant un développement complet en termes de moralité, d'intelligence, de culture physique, d'esthétique et de travail manuel. Il faut mettre en avant les atouts et les particularités, constituer un personnel enseignant de haut niveau, améliorer la capacité de recherche scientifique et d'innovation, et déployer davantage d'efforts visant à faire de l'Université du Xinjiang une école supérieure de premier ordre mondial avec des disciplines de niveau international. Xi Jinping a exprimé l'espoir de voir les jeunes étudiants travailler d'arrache-pied pour œuvrer au socialisme à la chinoise et aux intérêts de la nation chinoise.

Xi Jinping s'est ensuite rendu dans la Zone portuaire terrestre internationale d'Urumqi, où il a écouté une présentation pertinente, a observé par liaison vidéo les opérations dans les zones fonctionnelles du centre de rassemblement d'Urumqi pour le train de fret Chine-Europe et celles aux ports terrestres du col d'Alataw et d'Horgos, et a eu des échanges cordiaux avec le personnel du guichet de fret ferroviaire et des personnes présentes sur place pour des démarches administratives. Selon Xi Jinping, au fur et à mesure de l'élargissement de l'ouverture du pays sur le monde extérieur, de la mise en valeur de l'ouest et de la mise en œuvre conjointe de l'initiative "la Ceinture et la Route", le Xinjiang est passé d'une région intérieure relativement fermée à une région en première ligne de l'ouverture. Il faut renforcer la construction de la zone clé de la Ceinture économique de la Route de la soie, intégrer la stratégie d'ouverture régionale du Xinjiang dans les dispositions nationales d'ouverture vers l'ouest, améliorer de manière créative le système d'économie ouverte, accélérer la construction des grandes artères d'ouverture sur l'extérieur, tirer le meilleur parti des marchés et des ressources tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, et servir activement le nouveau modèle de développement tout en s'y intégrant. Xi Jinping a également exhorté les camarades responsables locaux à poursuivre leurs efforts en vue de prévenir à la fois l'importation des cas et le rebond de l'épidémie à l'intérieur du pays, à poursuivre inébranlablement la politique dynamique "zéro COVID" et à appliquer des mesures de prévention de l'épidémie de manière ciblée tout en facilitant la vie quotidienne des habitants.

Le 13 juillet, dans la matinée, Xi Jinping s'est rendu dans la communauté résidentielle de Guyuanxiang, dans l'arrondissement de Tianshan d'Urumqi. Les habitants d'ethnies minoritaires représentent plus de 95% de la population dans cette communauté. Xi Jinping a visité le hall du centre de services aux membres du Parti et aux masses populaires, la salle de bénévolat, la salle de danse et la salle de lecture pour les enfants et les adolescents, et a eu des échanges cordiaux avec des habitants de la communauté. Il a assisté avec intérêt à un spectacle présenté par des enfants pour démontrer leurs connaissances sur la culture traditionnelle chinoise. Selon lui, il est nécessaire de commencer l'éducation des enfants sur la brillante culture traditionnelle chinoise dès qu'ils atteignent l'âge requis et de faire de cette éducation un programme à long terme pour que les enfants apprennent de manière progressive dans une ambiance favorable, afin de jeter une base solide pour la perpétuation de la bonne culture traditionnelle chinoise. Chez l'habitant ouïgour Ablet Tursun, Xi Jinping a visité le salon, les chambres et la cuisine de l'appartement et s'est assis avec les membres de la famille pour causer de leur vie quotidienne. Il a souligné que la solidarité interethnique est une question vitale pour le peuple chinois composé de différentes ethnies et que toutes les ethnies au Xinjiang sont des membres inséparables de la grande famille de la nation chinoise. Il faut chérir la situation favorable caractérisée par la stabilité et l'unité, conjuguer les efforts des 56 ethnies du pays tout en faisant preuve de fermeté et de pragmatisme afin de s'engager vigoureusement dans la lutte pour réaliser l'objectif du deuxième centenaire sous la direction du Parti. Selon Xi Jinping, le travail communautaire concerne des milliers de foyers. Il faut mettre pleinement en valeur le rôle de bastion des organisations du Parti au niveau des communautés, déplacer leurs activités vers la base, répondre aux attentes et aux préoccupations des habitants de toutes les ethnies, les aider à régler les difficultés concrètes et les problèmes épineux, afin de promouvoir la fraternité et la solidarité entre les masses populaires de différentes ethnies et de bâtir ensemble un beau foyer et un bel avenir.

Au moment du départ du secrétaire général, des habitants de diverses ethnies en costumes ethniques ont chanté et dansé pour lui exprimer leur amour et leur respect sincères. En retour, Xi Jinping leur a souhaité une carrière prospère et une vie plus heureuse.

Par la suite, Xi Jinping s'est rendu dans le Musée de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, où il a visité une exposition de vestiges culturels du Xinjiang, a assisté à un spectacle de l'épopée de Manas de la minorité ethnique kirghize et s'est entretenu avec les héritiers de ce patrimoine culturel immatériel. Selon Xi Jinping, la civilisation chinoise, qui remonte très loin dans l'histoire et se distingue par l'étendue de sa richesse et la profondeur de sa finesse, est composée de brillantes cultures de toutes les ethnies. Il faut renforcer la recherche sur l'histoire de la communauté nationale chinoise et le modèle de pluralisme unifié de la nation chinoise, examiner pleinement et utiliser efficacement les faits historiques, les objets archéologiques et les reliques culturelles liés aux échanges entre les diverses ethnies au Xinjiang afin d'éclairer le fait que le Xinjiang est depuis l'antiquité une partie inséparable de la Chine et une région multiethnique. Toutes les ethnies au Xinjiang sont des membres importants de la grande famille de la nation chinoise qui sont unis par les liens du sang et partagent un destin commun. Il est nécessaire de renforcer la protection et la transmission du patrimoine culturel immatériel et de faire rayonner les brillantes cultures traditionnelles de toutes les ethnies.

Le 13 juillet, dans l'après-midi, Xi Jinping s'est rendu dans la ville de Shihezi, huitième division du CPCX, où il a visité le musée consacré au défrichement des terres par le CPCX du Xinjiang. Dans le hall du rez-de-chaussée du musée, Xi Jinping a rencontré les représentants de trois générations de bâtisseurs du corps. Selon lui, le CPCX a apporté des contributions indélébiles à la promotion du développement du Xinjiang, au renforcement de la solidarité interethnique, à la sauvegarde de la stabilité sociale et à la consolidation de la défense des frontières nationales. Les qualités du CPCX, à savoir l'amour pour la patrie, le dévouement désintéressé, le travail acharné et l'esprit novateur et entreprenant, constituent une partie importante de la généalogie spirituelle des communistes chinois et un trésor précieux que nous devons bien utiliser.

Par la suite, Xi Jinping s'est rendu en voiture au 143e régiment de la huitième division du CPCX pour une visite d'inspection. Dans la base de plantation de coton de la première compagnie agricole, il est entré dans un champ pour observer l'état de croissance du coton, et s'est renseigné auprès des agriculteurs et des techniciens agricoles travaillant dans le champ sur la plantation et les ventes de coton, ainsi que sur leur revenu familial. Dans la plantation de pêche plate de la neuvième compagnie, Xi Jinping a salué les efforts de la compagnie depuis ces dernières années pour encourager et soutenir les employés dans le développement de la plantation et de l'élevage, de l'écotourisme et de l'agrotourisme, ce qui a augmenté leur revenu. Selon lui, fort d'une agriculture hautement mécanisée, doté de conditions propices à la production à grande échelle et à l'industrialisation et possédant des avantages évidents dans la production de céréales, de coton, d'oléagineux, de fruits et de légumes, le CPCX doit jouer un rôle plus important dans le maintien de la sécurité alimentaire de la Chine et l'approvisionnement du pays en produits agricoles importants. Il faut bien appliquer la politique du Comité central du Parti en faveur du développement du CPCX, mettre pleinement en valeur ses avantages, renforcer le soutien des technologies et des équipements agricoles, développer en fonction des conditions locales les produits agricoles et les industries disposant d'atouts particuliers, tout en promouvant le développement vert et efficace de l'agriculture et de l'élevage.

Sur la place du bourg de Huayuan du 143e régiment, Xi Jinping a eu un entretien cordial avec des cadres et des citoyens ordinaires du CPCX. Selon lui, le statut stratégique de ce dernier est irremplaçable. Il faut accélérer sa réforme, approfondir son intégration avec le développement local, créer un foyer idyllique propice au développement harmonieux des zones urbaines et rurales, mettre pleinement en valeur les fonctions et le rôle du CPCX en tant que "stabilisateur" de la sécurité aux frontières, "creuset" de tous les groupes ethniques et "vitrine" des forces productives avancées et de la culture avancée, tout en s'efforçant de former de nouveaux avantages du CPCX dans le maintien de la stabilité et la défense des frontières dans la nouvelle ère.

Le 14 juillet, Xi Jinping est arrivé dans la ville de Tourfan. Dans la vallée des raisins, il a visité une exposition des fruits spéciaux de Tourfan et s'est informé du développement de la filière viticole locale, ainsi que de la promotion du développement intégré de la culture et du tourisme. Selon lui, Tourfan, bénie par la nature, se distingue par ses beaux paysages, ses ressources abondantes et ses fruits savoureux et parfumés. Il faut traiter correctement les rapports entre le développement socioéconomique et la protection de l'environnement, promouvoir le développement intégré de la culture et du tourisme et créer des secteurs favorables à l'enrichissement de la population.

Xi Jinping s'est rendu ensuite au village de Xincheng Ximen de la zone de Xincheng du bourg de Ya'er, dans l'arrondissement de Gaochang. Il a visité un centre de services aux membres du Parti et aux masses populaires, et une entreprise agroalimentaire. Sur la place du village, des villageois se sont rassemblés les uns après les autres, saluant le secrétaire général par des acclamations. Selon Xi Jinping, aucun groupe ethnique ne doit être laissé pour compte dans l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Il importe de consolider et d'étendre les réalisations obtenues dans la bataille décisive contre la pauvreté et de faire progresser à pas assurés la revitalisation rurale, de sorte que les zones rurales s'enrichissent et s'embellissent davantage et que leurs habitants jouissent de meilleures conditions de vie. Il a exprimé son souhait de voir les villageois mener une vie de plus en plus aisée et les enfants s'épanouir.

Dans la ville de Tourfan, Xi Jinping a également visité les ruines de Jiaohe, patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Il s'agit des vestiges les plus anciens, les mieux préservés et les plus grands d'une cité construite en pisé dans le monde entier. Selon Xi Jinping, la cité de Jiaohe, qui était une étape cruciale sur la Route de la soie, est un témoin important de l'histoire de la civilisation chinoise cinq fois millénaire, elle possède donc une valeur historique considérable. Il a appelé à renforcer la protection et l'utilisation du patrimoine matériel, ainsi que la préservation et la transmission du patrimoine culturel, à augmenter sans cesse l'influence internationale de la culture chinoise, et à renforcer la fierté nationale et la confiance culturelle.

Dans la matinée du 15 juillet, Xi Jinping a écouté les rapports d'activité présentés par le Comité du Parti pour la région autonome ouïgoure du Xinjiang, le gouvernement du Xinjiang et le CPCX. Il a apprécié les résultats obtenus par le Xinjiang dans divers domaines et exprimé son souhait de voir le Comité du Parti pour la région autonome et le gouvernement régional unir et guider les cadres et les masses populaires dans le déploiement d'efforts conjugués et ardus pour mener à bien toutes les activités du Xinjiang.

Selon Xi Jinping, il faut se focaliser sur l'objectif général du travail sur le Xinjiang et mener à bien les tâches fondamentales, essentielles et à long terme concernant la stabilité de la région. Il a souligné la nécessité de chercher constamment des moyens efficaces pour appliquer intégralement les principes du Parti pour la gouvernance du Xinjiang dans la nouvelle ère, de mettre pleinement en œuvre les exigences du Comité central du Parti et d'obtenir des résultats probants, de sorte que le travail sur le Xinjiang suive toujours la bonne voie. La clé du maintien de la stabilité permanente du Xinjiang réside dans le soutien du peuple. Il faut donc agir de concert, mettre pleinement en valeur le rôle positif des cadres et des masses populaires dans le maintien de la stabilité, ainsi que la promotion du développement et de la réforme, tout en accordant une attention particulière aux avis de tous les milieux de la société. Il importe également de mettre en œuvre le travail de maintien de la stabilité conformément à la loi et de le perpétuer. En même temps, il est nécessaire de présenter le Xinjiang au reste du monde à plusieurs niveaux, à multiples dimensions et dans tous les domaines, de mettre au point la stratégie dite "faire venir en Chine" et de bien raconter les histoires du Xinjiang.

Xi Jinping a insisté sur l'importance du renforcement du sentiment d'appartenance à la communauté nationale chinoise et la nécessité de la promotion des échanges, de la communication et de l'intégration entre les différentes ethnies. Selon lui, la civilisation chinoise est la source des cultures de divers groupes ethniques au Xinjiang. Il faut éduquer et orienter les cadres et les masses populaires pour qu'ils appréhendent correctement l'histoire du Xinjiang et notamment celle du développement des diverses ethnies dans la région, consolident leur conception de l'histoire de la nation chinoise et forgent leur identité chinoise. Il est impératif de promouvoir en profondeur le programme visant à renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté nationale chinoise des jeunes et adolescents. Tout cela pour construire le foyer spirituel commun de la nation chinoise. Il faut également faire avancer progressivement l'intégration globale de toutes les ethnies sur les plans culturel, économique, social, psychologique, etc., et les encourager à s'unir étroitement comme les pépins d'une grenade.

Selon Xi Jinping, nous devons améliorer notre capacité de gestion des affaires religieuses pour assurer un développement sain de la religion. Il faut veiller à ce que l'islamisme se conforme mieux à la réalité chinoise et s'adapte à la société socialiste. Il est nécessaire de former une équipe de cadres du Parti et du gouvernement experts en concept marxiste de la religion, initiés des affaires religieuses et aptes dans le travail de masse auprès des croyants, une équipe de représentants du milieu religieux politiquement fiables, dotés de profondes connaissances religieuses et d'une moralité exemplaire, et capables de jouer un rôle positif aux moments critiques, ainsi qu'une équipe de chercheurs en études religieuses fermes sur le plan politico-idéologique, fidèles au concept marxiste de la religion, dotés d'un bon style d'étude et habiles à innover. Il faut garantir les besoins religieux normaux des masses populaires croyantes, et les unir étroitement autour du Parti et du gouvernement.

Selon Xi Jinping, il faut promouvoir le développement culturel dans le Xinjiang tout en renforçant le sentiment d'appartenance de la population locale à la nation chinoise. L'identité culturelle est ce qu'il y a de plus profond. Il faut avoir une compréhension correcte de l'histoire et de la culture, et mettre en évidence les caractéristiques de la culture chinoise et les images de la nation chinoise. Il est nécessaire d'établir de manière globale et sous différents angles un système de terminologies et des supports efficaces, qui montrent les points communs de la culture chinoise et les faits historiques d'échanges interethniques entre le Xinjiang et le reste du pays, de démontrer de manière complète et touchante la culture chinoise par le biais d'objets tangibles, de scènes réelles et de faits concrets. Il faut éduquer et guider toutes les ethnies pour qu'elles se forgent une juste conception du pays, de l'histoire, de la nation, de la culture et de la religion, et qu'elles renforcent leur sentiment d'appartenance à la patrie, à la nation chinoise, à la culture chinoise, au Parti communiste chinois et au socialisme à la chinoise.

Selon Xi Jinping, il faut comprendre en profondeur les liens étroits entre le développement et la stabilité, le développement et le bien-être de la population, ainsi que le développement et la volonté du peuple, et faire en sorte que les fruits du développement profitent à la population, unissant ainsi le peuple. Il est nécessaire d'accélérer le développement économique de qualité, de développer les secteurs disposant d'atouts locaux et d'améliorer leurs capacités à créer des emplois. Il importe de coordonner efficacement la consolidation des résultats obtenus dans la lutte contre la pauvreté et la revitalisation rurale et d'améliorer le mécanisme permanent de développement durable des campagnes. Il faut renforcer la gestion globale de l'environnement comprenant les régions montagneuses, les systèmes fluviaux, les écosystèmes forestiers, les terres agricoles, les zones lacustres, les steppes et les déserts de sable, mettre en avant le respect de la nature et le développement vert, mener en profondeur la bataille décisive contre la pollution et respecter strictement les lignes rouges dans la protection des écosystèmes. Il faut élargir l'ouverture, faire du Xinjiang une tête de pont pour l'ouverture vers l'ouest et promouvoir la construction de la zone clé de la Ceinture économique de la Route de la soie.

Selon Xi Jinping, il faut faire régner une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti et renforcer concrètement la formation d'une équipe de cadres hautement compétents. Le Parti doit maintenir en son sein un climat de rigueur, promouvoir l'édification du Parti sur tous les plans en faisant jouer à son édification politique un rôle directeur, et faire appliquer avec plus de rigueur sa discipline et ses règles de conduite politiques. Il faut consolider et étendre les résultats de la campagne pour l'étude et l'enseignement de l'histoire du Parti, aider les cadres et les autres membres du Parti à raffermir leurs idéaux et convictions, à transmettre les gènes révolutionnaires et à préserver le principe de filiation spirituelle du Parti. Il faut consolider les piliers des organisations de base et faire en sorte que les organisations de base du Parti dans tous les secteurs jouent un rôle de bastion du Parti. Il faut améliorer effectivement le style de travail aux échelons de base, et s'opposer fermement à toute forme de bureaucratie et de formalisme. Il faut optimiser la structure des équipes dirigeantes du Parti et du gouvernement, en attachant une plus grande importance au rôle des cadres issus des minorités ethniques.

Selon Xi Jinping, le CPCX doit, en s'adaptant à la nouvelle situation et aux nouvelles exigences, jouer un rôle plus important dans la réalisation de l'objectif général du travail sur le Xinjiang. Il faut, en considérant "le CPCX et les collectivités locales comme un échiquier unique", construire parallèlement de grandes infrastructures, et promouvoir de manière globale le développement intégré en matière d'économie, de société, de culture, d'écologie, de solidarité interethnique, de progrès commun des ethnies et de formation des cadres et des talents, afin de réaliser la construction commune des infrastructures, le partage des ressources, l'intégration profonde et la complémentarité réciproque.

Selon Xi Jinping, le travail sur le Xinjiang, qui concerne le développement national, est une question cruciale pour le Parti et le pays. L'ensemble du Parti doit reconnaître l'importance de ce travail d'un point de vue stratégique et global, renforcer les aides jumelées au Xinjiang tout en améliorant le mécanisme de travail dans ce domaine, mener à bien ensemble le travail dans la région et préparer l'ouverture du XXe Congrès du Parti par des actions concrètes.

Avant d'écouter les rapports d'activité, Xi Jinping a respectivement rencontré les responsables et les représentants des anciens responsables de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, des départements compétents et des municipalités locales, les membres de l'équipe dirigeante du CPCX et les responsables concernés, les représentants des groupes ethniques et de divers milieux, les représentants des fonctionnaires envoyés dans le cadre des programmes d'assistance au Xinjiang, les représentants des cadres et du personnel de l'appareil politico-judiciaire et les représentants des patriotes religieux. Au nom du Comité central du Parti, Xi Jinping a adressé ses sincères salutations à tous ceux qui travaillent au nord et au sud des monts Tianshan au Xinjiang.

Dans la matinée du 15 juillet, Xi Jinping a reçu à Urumqi des représentants des officiers et soldats stationnés au Xinjiang. Il a adressé ses sincères salutations à tous les camarades des troupes en stationnement et a pleinement apprécié leurs contributions exceptionnelles dans la fortification de la défense des frontières, ainsi que la stabilisation et le développement du Xinjiang. Selon lui, il est nécessaire d'appliquer la pensée du Parti sur la montée en puissance de l'armée dans la nouvelle ère, de suivre la stratégie militaire de la nouvelle ère et de contribuer activement à promouvoir durablement la stabilité sociale au Xinjiang.

Dans l'après-midi du 15 juillet, au moment du départ de Xi Jinping pour retourner à Beijing, des personnes d'ethnies minoritaires l'ont salué chaleureusement au bord de la route avec des vivats et des applaudissements.

Ding Xuexiang, Liu He, Zhang Youxia, Chen Xi, He Lifeng et des responsables des départements centraux et des organismes d'Etat concernés ont accompagné Xi Jinping durant sa visite. Fin

Lettre de Xi Jinping répondant aux participants taiwanais au Forum des jeunes du Détroit (TEXTE INTEGRAL)

BEIJING, 13 juillet (Xinhua) -- Voici le texte intégral de la lettre de Xi Jinping en réponse aux jeunes de Taiwan qui ont assisté au Forum des jeunes du Détroit.

Chers jeunes amis de Taiwan,

Bonjour ! J'ai bien reçu votre lettre. Je suis très heureux d'apprendre que vous avez tissé des liens avec la partie continentale par le biais du Forum des jeunes du Détroit, que vous avez trouvé une scène sur la partie continentale pour réaliser vos rêves, que vous avez été témoins du développement et des changements rapides de la patrie et que vous avez ressenti les sentiments chaleureux entre les compatriotes des deux rives du détroit de Taiwan qui ne forment qu'une seule famille.

Un pays est prospère quand sa jeunesse est prospère ; un pays est fort quand sa jeunesse l'est aussi. L'avenir de la patrie et de la nation chinoise repose sur la jeunesse. Nous créerons, comme toujours, des conditions favorables pour que les jeunes des deux rives du détroit puissent apprendre les uns des autres, en offrant plus de facilités aux jeunes taiwanais pour étudier, travailler, créer des entreprises et vivre dans la partie continentale.

J'espère que vous raconterez à vos amis de Taiwan vos parcours dans la partie continentale et partagerez avec eux vos réflexions, afin que davantage de jeunes taiwanais comprennent la partie continentale, qu'ils travaillent, de concert et sans relâche, avec les jeunes de la patrie, et que leur jeunesse s'épanouisse dans la réalisation du rêve chinois du grand renouveau national.

Xi Jinping

Le 11 juillet 2022

Fin

Discours de Xi Jinping à la cérémonie célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong (TEXTE INTEGRAL)

HONG KONG, 2 juillet (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a prononcé vendredi un discours à la cérémonie célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong.

Voici le texte intégral du discours de M. Xi.

Discours de Xi Jinping à la cérémonie célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong

(Le 1er juillet 2022)

Xi Jinping

Chers compatriotes, chers amis,

Aujourd'hui, nous sommes réunis ici pour célébrer solennellement le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la mère patrie et pour organiser la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK).

Tout d'abord, j'aimerais adresser mes sincères salutations à l'ensemble des habitants de Hong Kong. Je tiens également à exprimer mes chaleureuses félicitations à John Lee, nouvellement investi chef de l'exécutif du sixième mandat de la RASHK, aux principaux responsables du gouvernement du sixième mandat de la RASHK et aux membres du Conseil exécutif. Je voudrais aussi exprimer mes remerciements profonds à tous nos compatriotes à l'intérieur comme à l'extérieur du pays et à tous les amis étrangers pour leur soutien à la cause d'"un pays, deux systèmes", ainsi qu'à la prospérité et à la stabilité de Hong Kong.

Dans l'histoire cinq fois millénaire de la civilisation chinoise, le fait que nos ancêtres ont travaillé dur sur les champs de la région de Lingnan constitue un chapitre important. Dans l'histoire de la Chine moderne après la guerre de l'Opium, la cession humiliante de Hong Kong est une page de douleur et les luttes des Chinois pour le salut national y sont également inscrites. Le dernier siècle a été témoin du parcours où le Parti communiste chinois (PCC) a unifié et conduit le peuple chinois dans ses entreprises glorieuses pour un meilleur avenir, auxquelles les compatriotes de Hong Kong ont apporté leur contribution unique et considérable. Tout au long de l'histoire, les habitants de Hong Kong ont toujours maintenu un lien étroit avec la mère patrie dans le bonheur et le malheur.

La rétrocession a inauguré une nouvelle ère dans l'histoire de Hong Kong. Au cours des 25 dernières années, grâce au soutien sans réserve de la patrie et aux efforts conjugués du gouvernement de la RASHK et de tous les milieux de la société hongkongaise, la pratique d'"un pays, deux systèmes" a remporté un succès universellement reconnu.

-- Depuis son retour, Hong Kong, mue par un esprit novateur irrésistible, s'est tenue courageusement à l'avant-garde de notre époque marquée par la réforme et l'ouverture, et a bien joué son rôle de pont important reliant la partie continentale du pays au reste du monde. Hong Kong a ainsi apporté une contribution irremplaçable au miracle économique de notre pays marqué par une croissance rapide, stable et durable. En s'intégrant activement au développement général du pays et en s'alignant sur la stratégie nationale de développement, Hong Kong a su maintenir ses points forts que sont un haut degré de liberté et d'ouverture ainsi que son alignement aux règles internationales, jouant un rôle important pour poursuivre l'ouverture de la Chine à une plus grande échelle et de manière plus ample et profonde. Les champs de coopération et d'échanges entre Hong Kong et la partie continentale du pays ont été élargis et les mécanismes en la matière ont été perfectionnés, offrant aux Hongkongais davantage d'opportunités pour démarrer leurs propres entreprises et réaliser des exploits.

-- Depuis sa rétrocession, Hong Kong a surmonté divers défis pour avancer à pas assurés. Que ce soient la crise financière internationale, l'épidémie de COVID-19 ou les turbulences sociales, rien n'a pu entraver la progression de Hong Kong. Au cours des 25 dernières années, l'économie hongkongaise a connu un essor vigoureux. Son statut en tant que centre international de la finance, du commerce et du transport maritime a été maintenu et ses industries scientifiques et technologiques innovantes sont en plein essor. Elle reste l'une des économies les plus libérales et ouvertes du monde, tout en jouissant d'un environnement des affaires de classe mondiale. Ses lois précédentes, y compris le droit commun, ont été maintenues et développées. Hong Kong a enregistré un progrès dans l'ensemble des œuvres sociales tout en assurant une stabilité générale de la société. L'énorme vitalité de la métropole de Hong Kong a émerveillé le monde entier.

-- Depuis la rétrocession, les Hongkongais sont devenus les maîtres de la région. Une vraie démocratie a débuté avec l'application du principe "administration de Hong Kong par les Hongkongais" et du principe consistant à leur accorder un haut degré d'autonomie. Au cours des 25 dernières années, l'ordre constitutionnel basé sur la Constitution de la République populaire de Chine et la Loi fondamentale de la RASHK a été maintenu. Le pouvoir de gouvernance globale de l'autorité centrale a été exercé et l'autonomie de haut degré a été garantie comme il faut à Hong Kong. L'élaboration de la Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale à Hong Kong, la mise en place des systèmes et règles en la matière, ainsi que la modification et l'amélioration du système électoral de Hong Kong ont garanti l'application du principe "administration de Hong Kong par les patriotes". Le système démocratique de la RASHK est conforme au principe "un pays, deux systèmes" et au statut constitutionnel de Hong Kong. Il est profitable à la sauvegarde des droits démocratiques des Hongkongais et au maintien de la prospérité et de la stabilité de Hong Kong. Il a devant lui des perspectives radieuses.

Chers compatriotes, chers amis,

Le principe "un pays, deux systèmes" constitue une grande initiative sans précédent. Son objectif fondamental consiste à préserver la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine, ainsi qu'à maintenir la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong et de Macao. Tout ce que le gouvernement central a fait, c'est pour le bien de Hong Kong, de Macao, de leurs habitants et de l'Etat. Lors de la réunion célébrant le 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la mère patrie, j'ai indiqué que l'autorité centrale, dans l'application de ce principe, devait insister sur les deux points suivants : premièrement, elle devait être résolue dans son application, et rester inchangée et inébranlable dans cette position ; deuxièmement, elle devait l'appliquer de manière intégrale et exacte, afin qu'il ne soit ni altéré ni déformé. Aujourd'hui, je tiens à rappeler que le principe "un pays, deux systèmes" a résisté à maintes reprises à l'épreuve de la pratique. Il correspond aux intérêts fondamentaux de notre pays et de notre nation, ainsi qu'à ceux de Hong Kong et de Macao. Il a obtenu l'appui ferme de plus de 1,4 milliard d'habitants de la patrie, le soutien unanime de nos compatriotes de Hong Kong et de Macao, ainsi que la reconnaissance générale de la communauté internationale. Nous n'avons aucune raison de modifier ce système excellent, qui mérite d'être maintenu à long terme.

Chers compatriotes, chers amis,

En répétant ce qu'on a appris, on peut acquérir des connaissances nouvelles ; en tirant les enseignements du passé, on peut envisager l'avenir. La pratique du principe "un pays, deux systèmes" à Hong Kong nous a donné beaucoup d'expériences précieuses et d'enseignements significatifs. Les expériences des 25 dernières années nous ont appris que ce n'est qu'en appréhendant en profondeur et avec précision les lois objectives de la pratique du principe "un pays, deux systèmes" que nous arriverons à faire avancer de manière sûre et durable cette cause dans la bonne direction.

Premièrement, il faut appliquer intégralement et avec précision le principe "un pays, deux systèmes". Ce principe est un système complet, dont la priorité absolue est de sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays. Cette condition préalable remplie, Hong Kong et Macao peuvent maintenir pour une longue période leur système capitaliste antérieur et jouir d'un haut degré d'autonomie. Le système socialiste est le système fondamental de la République populaire de Chine. La direction du PCC est la marque essentielle du socialisme à la chinoise. Tous les habitants de Hong Kong et de Macao doivent consciencieusement respecter et défendre le système fondamental du pays. L'application intégrale et exacte du principe "un pays, deux systèmes" offrira de vastes possibilités au développement de Hong Kong et de Macao. Plus le fondement d'"un pays" est consolidé, plus l'atout de "deux systèmes" est mis en avant.

Deuxièmement, il est impératif de coordonner le renforcement du pouvoir de gouvernance globale de l'autorité centrale et la garantie du haut degré d'autonomie des régions administratives spéciales (RAS). La rétrocession de Hong Kong à la mère patrie et sa réintégration dans le système de gouvernance de l'Etat ont permis de mettre en place un ordre constitutionnel des RAS basé sur le principe "un pays, deux systèmes". L'exercice du pouvoir de gouvernance globale par l'autorité centrale est la condition préalable de l'autonomie de haut degré des RAS. En parallèle, le gouvernement central respecte pleinement et défend fermement l'autonomie de haut degré dont les RAS jouissent conformément à la loi. Ces deux aspects sont mutuellement reliés. Ce n'est qu'en maintenant leur harmonie que nous pouvons assurer la bonne gouvernance des RAS. Celles-ci pratiquent un système où le pouvoir exécutif joue un rôle prédominant. Les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire remplissent leurs responsabilités en conformité avec la Loi fondamentale et d'autres lois concernées. Les pouvoirs exécutif et législatif s'équilibrent tout en agissant de concert. Le pouvoir judiciaire, lui, exerce en toute indépendance son autorité en vertu de la loi.

Troisièmement, il faut appliquer le principe "administration de Hong Kong par les patriotes". Le pouvoir doit rester entre les mains des patriotes, ce qui est une règle politique universelle. Il n'y a pas de pays ni de région où le peuple laisse des forces et des personnes qui n'aiment pas leur pays ou même trahissent leur pays s'emparer du pouvoir. Il faut veiller à ce que le pouvoir de gouvernance de la RASHK soit maîtrisé fermement entre les mains des patriotes, ce qui est une exigence impérieuse que nous ne devons en aucun cas remettre en question pour assurer la stabilité à long terme de Hong Kong. Défendre le pouvoir de gouvernance, c'est défendre la prospérité et la stabilité de Hong Kong ainsi que les intérêts vitaux de plus de sept millions d'habitants de Hong Kong.

Quatrièmement, il faut garder le statut particulier et les atouts de Hong Kong. L'autorité centrale considère toujours les affaires liées à Hong Kong d'un point de vue stratégique et global, et prend toujours les intérêts fondamentaux et à long terme du pays et de Hong Kong comme point de départ et aboutissement. Les intérêts fondamentaux de Hong Kong correspondant à ceux du pays, le gouvernement central et les compatriotes hongkongais partagent les mêmes aspirations. Soutenue par la mère patrie et reliée aux quatre coins du monde, Hong Kong dispose d'avantages évidents. Les Hongkongais chérissent pleinement ces conditions favorables, de même que l'autorité centrale. Le gouvernement central soutient complètement Hong Kong dans le maintien à long terme de son statut particulier et de ses atouts, dans la consolidation de son statut en tant que centre international de la finance, du commerce et du transport maritime, dans la préservation de son environnement des affaires libre, ouvert et standardisé, dans le maintien de son système de droit commun, et dans l'élargissement de ses connexions internationales libres et commodes. L'autorité centrale est convaincue que Hong Kong apportera sûrement de grandes contributions dans le processus historique de l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise.

Chers compatriotes, chers amis,

Les compatriotes hongkongais ne se sont jamais absentés dans les efforts des Chinois et de la nation chinoise pour réaliser un grand bond d'une nation qui s'est relevée à une nation prospère, puis à une nation puissante. A l'heure actuelle, ayant réalisé une transition du chaos à l'ordre, Hong Kong se trouve dans une nouvelle phase, en marchant vers la prospérité. Les cinq années à venir sont une période cruciale pour permettre à Hong Kong d'ouvrir un nouveau chapitre et de réaliser un nouvel essor. Les opportunités et les défis coexistent, et les premières l'emportent sur les seconds. Le gouvernement central et les personnalités de tous les milieux de la société hongkongaise placent de grands espoirs dans le nouveau gouvernement de la RASHK, et le peuple chinois multiethnique souhaite ses meilleurs vœux à Hong Kong. Je tiens ici à partager mes quatre souhaits.

Premièrement, Hong Kong doit augmenter son niveau de gouvernance. Pour bien construire et développer la RASHK, il est urgent d'améliorer son système de gouvernance, ainsi que sa capacité et son efficacité en la matière. Le chef de l'exécutif et les membres du gouvernement de la RASHK, en tant que dirigeants de Hong Kong, sont également les premiers responsables de sa gouvernance. Ils doivent honorer scrupuleusement leurs engagements, appliquer le principe "un pays, deux systèmes" par des actions concrètes, préserver l'autorité de la Loi fondamentale et se donner de tout cœur à la RASHK. Il est nécessaire de sélectionner des personnes vertueuses et compétentes pour leur confier des charges, et d'intégrer au sein du gouvernement des talents éprouvant un amour du pays et de Hong Kong, dotés de capacités de gouvernance exceptionnelles et dévoués au service du public. Il faut renforcer l'identité nationale et élargir la vision internationale, et planifier activement le développement de Hong Kong en gardant à l'esprit l'intérêt général et les besoins à long terme. Il est important de changer de concept de gouvernance et de bien gérer les relations entre le gouvernement et le marché, afin de mettre mieux en phase un gouvernement compétent et un marché efficace. Il faut renforcer l'autocontrôle du gouvernement, améliorer son style de travail, former de nouvelles mœurs préconisant le sens des responsabilités et l'art de bien faire les choses, afin de faire régner une nouvelle atmosphère caractérisée par la bonne gouvernance.

Deuxièmement, Hong Kong doit continuer de renforcer sa force motrice de développement. Dotée d'un statut particulier et de conditions favorables, Hong Kong bénéficie d'un vaste potentiel de développement. L'autorité centrale soutient sans réserve Hong Kong dans ses efforts pour saisir les opportunités historiques apportées par le développement de la Chine et pour s'aligner activement sur les stratégies nationales telles que le XIVe Plan quinquennal (2021-2025), le développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao, ainsi que le développement de qualité de l'initiative "la Ceinture et la Route". L'autorité centrale soutient pleinement Hong Kong pour qu'elle élargisse ses échanges et renforce sa coopération avec le reste du monde, et attire davantage d'entrepreneurs pleins de rêves pour y réaliser leurs ambitions. L'autorité centrale soutient sans condition Hong Kong dans ses efforts pour faire avancer de façon active et sûre la réforme afin d'abolir les privilèges intouchables et de libérer la créativité et la dynamique de développement immenses de la société hongkongaise.

Troisièmement, Hong Kong doit aider concrètement le peuple à résoudre ses préoccupations et difficultés rencontrées dans le quotidien. "Ceux qui jouissent des richesses et de la joie du monde doivent également partager les fardeaux et les préoccupations de tout le monde." Comme je l'ai évoqué, les aspirations du peuple à une vie meilleure sont précisément le but de notre lutte. Actuellement, la plus grande aspiration des Hongkongais est de mener une meilleure vie où ils ont un logement plus grand, davantage d'opportunités pour lancer leurs propres affaires, une meilleure éducation pour leurs enfants et de meilleurs soins pour les personnes âgées. Ce sont les appels du peuple auxquels nous devons répondre. Le nouveau gouvernement de la RASHK doit faire preuve de pragmatisme, s'efforcer d'être à la hauteur des attentes du peuple et considérer les attentes de l'ensemble de la société, en particulier celles des citoyens ordinaires, comme ce qu'il doit réaliser avant tout. Il doit également adopter des mesures plus audacieuses et plus efficaces pour surmonter les difficultés et faire en sorte que les fruits du développement profitent davantage et de manière plus équitable à tous les habitants et que chacun soit convaincu que sa vie et celle de sa famille s'amélioreront tant qu'il travaille assidûment.

Quatrièmement, les Hongkongais doivent œuvrer ensemble pour sauvegarder l'harmonie et la stabilité de Hong Kong. Hong Kong est le foyer commun de tous ses habitants, et ce n'est que dans une famille harmonieuse que tout prospère. Après les tempêtes, nous ressentons profondément que Hong Kong ne doit pas tomber dans le chaos et qu'elle ne peut pas en supporter les conséquences. Nous sommes également conscients que le développement de Hong Kong ne doit pas être retardé et que nous devons éliminer toute ingérence pour nous concentrer sur son développement. Tous les habitants à Hong Kong, quels que soient leurs métiers ou croyances, peuvent être une force positive pour le développement de Hong Kong et sont capables d'y apporter une contribution, tant qu'ils soutiennent sincèrement le principe "un pays, deux systèmes", aiment Hong Kong et respectent la Loi fondamentale ainsi que les autres lois de la RAS. J'espère que tous les compatriotes de Hong Kong promouvront vigoureusement les valeurs essentielles fondées sur l'amour du pays et de Hong Kong et compatibles avec le principe "un pays, deux systèmes", continueront à faire rayonner les bonnes traditions d'inclusion, de recherche d'un terrain d'entente par-delà les divergences, d'autoperfectionnement et de courage dans la lutte pour obtenir le succès, afin de créer ensemble une vie meilleure.

De plus, nous devons accorder de l'attention et des soins particuliers aux jeunes. La prospérité de Hong Kong réside dans l'épanouissement de ses jeunes, Hong Kong ne se développera que lorsque ses jeunes font des progrès, et Hong Kong n'aura un avenir brillant que lorsque les jeunes Hongkongais ont de belles perspectives. Nous devons guider les jeunes pour qu'ils comprennent profondément les tendances de développement de la Chine et du monde et renforcent leur fierté nationale ainsi que leur sens des responsabilités. Nous devons aider les jeunes à résoudre les difficultés concrètes en matière d'études, d'emploi, d'entrepreneuriat et d'achat de logements, et créer davantage d'opportunités pour leur développement. Nous espérons sincèrement que tous les jeunes à Hong Kong se dévoueront à la construction d'une meilleure Hong Kong, et écriront un chapitre brillant de la vie avec leur jeunesse passionnée.

Chers compatriotes, chers amis,

Comme le dit un vers chinois, "Que j'emprunte les ailes de la grue pour voler au-dessus des nuages". Le grand renouveau de la nation chinoise est déjà devenu irréversible dans le cours de l'histoire. La pratique réussie du principe "un pays, deux systèmes" à Hong Kong constitue une partie importante de ce processus historique. Nous sommes convaincus qu'avec le soutien ferme de la grande patrie et la garantie solide fournie par le principe "un pays, deux systèmes", Hong Kong réalisera sûrement de plus grands exploits dans la nouvelle marche vers la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire et partagera la gloire du renouveau de la nation chinoise avec le peuple de la patrie. Fin

Xi Jinping assiste à une réunion marquant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la RASHK

(Xinhua/Yao Dawei)

BEIJING, 2 juillet (Xinhua) -- La réunion célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) ont été organisées solennellement dans la matinée du 1er juillet au Centre des congrès et des expositions de Hong Kong. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président de la République populaire de Chine (RPC) et président de la Commission militaire centrale, y a assisté et prononcé un discours important. Selon lui, au cours des 25 dernières années, grâce au soutien sans réserve de la patrie et aux efforts conjugués du gouvernement de la RASHK et de tous les milieux de la société hongkongaise, la pratique d'"un pays, deux systèmes" a remporté un succès universellement reconnu. Le principe "un pays, deux systèmes" a résisté à maintes reprises à l'épreuve de la pratique. Il correspond aux intérêts fondamentaux de notre pays et de notre nation, ainsi qu'à ceux de Hong Kong et de Macao. Il a obtenu l'appui ferme de plus de 1,4 milliard d'habitants de la patrie, le soutien unanime de nos compatriotes de Hong Kong et de Macao, ainsi que la reconnaissance générale de la communauté internationale. Nous n'avons aucune raison de modifier ce système excellent, qui mérite d'être maintenu à long terme.

Le centre était animé par une atmosphère solennelle et chaleureuse. Au-dessus de la tribune présidentielle, le drapeau national et l'emblème national de la RPC, ainsi que le drapeau régional de la RASHK attiraient particulièrement les regards. Quand Xi Jinping et son épouse Peng Liyuan sont entrés dans la salle, en compagnie de John Lee, chef de l'exécutif du sixième mandat de la RASHK, et de son épouse Janet Lam, tout le monde s'est levé pour les applaudir chaleureusement.

La réunion et la cérémonie ont commencé vers 10h00. Tout le monde s'est levé pour chanter l'hymne national de la RPC.

Xi Jinping est monté sur la tribune présidentielle pour administrer la prestation du serment. Premier à prêter serment, John Lee l'a fait solennellement en vertu de la Loi fondamentale de la RASHK, en levant la main droite, devant le drapeau et l'emblème nationaux de la RPC, ainsi que le drapeau régional de la RASHK.

Xi Jinping a assermenté les principaux responsables du gouvernement du sixième mandat de la RASHK, conduits par John Lee.

Par la suite, John Lee a fait prêter serment aux membres du Conseil exécutif de la RASHK.

Sous des applaudissements chaleureux, Xi Jinping a prononcé un discours important. Il a d'abord adressé ses sincères salutations à l'ensemble des habitants de Hong Kong, et exprimé ses chaleureuses félicitations à John Lee, nouvellement investi chef de l'exécutif du sixième mandat de la RASHK, aux principaux responsables du gouvernement du sixième mandat de la RASHK et aux membres du Conseil exécutif. Il a aussi exprimé ses remerciements profonds à tous les Chinois à l'intérieur comme à l'extérieur du pays et à tous les amis étrangers pour leur soutien à la cause d'"un pays, deux systèmes", ainsi qu'à la prospérité et à la stabilité de Hong Kong.

Selon lui, dans l'histoire cinq fois millénaire de la civilisation chinoise, le fait que nos ancêtres ont travaillé dur sur les champs de la région de Lingnan constitue un chapitre important. Dans l'histoire de la Chine moderne après la guerre de l'Opium, la cession humiliante de Hong Kong est une page de douleur et les luttes des Chinois pour le salut national y sont également inscrites. Le dernier siècle a été témoin du parcours où le PCC a unifié et conduit le peuple chinois dans ses entreprises glorieuses pour un meilleur avenir, auxquelles les compatriotes de Hong Kong ont apporté leur contribution unique et considérable. Tout au long de l'histoire, les habitants de Hong Kong ont toujours maintenu un lien étroit avec la mère patrie dans le bonheur et le malheur.

Selon lui, l'objectif fondamental du principe "un pays, deux systèmes" consiste à préserver la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine, ainsi qu'à maintenir la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong et de Macao. Tout ce que le gouvernement central a fait, c'est pour le bien de Hong Kong, de Macao, de leurs habitants et de l'Etat. Le principe "un pays, deux systèmes" a résisté à maintes reprises à l'épreuve de la pratique. Il correspond aux intérêts fondamentaux de notre pays et de notre nation, ainsi qu'à ceux de Hong Kong et de Macao. Il a obtenu l'appui ferme de plus de 1,4 milliard d'habitants de la patrie, le soutien unanime de nos compatriotes de Hong Kong et de Macao, ainsi que la reconnaissance générale de la communauté internationale. Nous n'avons aucune raison de modifier ce système excellent, qui mérite d'être maintenu à long terme.

Selon lui, la pratique du principe "un pays, deux systèmes" à Hong Kong nous a donné beaucoup d'expériences précieuses et d'enseignements significatifs. Ce n'est qu'en appréhendant en profondeur et avec précision les lois objectives de la pratique du principe "un pays, deux systèmes" que nous arriverons à faire avancer de manière sûre et durable cette cause dans la bonne direction.

Premièrement, il faut appliquer intégralement et avec précision le principe "un pays, deux systèmes". Ce principe est un système complet, dont la priorité absolue est de sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays. Cette condition préalable remplie, Hong Kong et Macao peuvent maintenir pour une longue période leur système capitaliste antérieur et jouir d'un haut degré d'autonomie. L'application intégrale et exacte du principe "un pays, deux systèmes" offrira de vastes possibilités au développement de Hong Kong et de Macao. Plus le fondement d'"un pays" est consolidé, plus l'atout de "deux systèmes" est mis en avant.

Deuxièmement, il est impératif de coordonner le renforcement du pouvoir de gouvernance globale de l'autorité centrale et la garantie du haut degré d'autonomie des régions administratives spéciales (RAS). L'exercice du pouvoir de gouvernance globale par l'autorité centrale est la condition préalable de l'autonomie de haut degré des RAS. En parallèle, le gouvernement central respecte pleinement et défend fermement l'autonomie de haut degré dont les RAS jouissent conformément à la loi. Ces deux aspects sont mutuellement reliés. Ce n'est qu'en maintenant leur harmonie que nous pouvons assurer la bonne gouvernance des RAS.

Troisièmement, il faut appliquer le principe "administration de Hong Kong par les patriotes". Le pouvoir doit rester entre les mains des patriotes, ce qui est une règle politique universelle. Il faut veiller à ce que le pouvoir de gouvernance de la RASHK soit maîtrisé fermement entre les mains des patriotes, ce qui est une exigence impérieuse que nous ne devons en aucun cas remettre en question pour assurer la stabilité à long terme de Hong Kong. Défendre le pouvoir de gouvernance, c'est défendre la prospérité et la stabilité de Hong Kong ainsi que les intérêts vitaux de plus de sept millions d'habitants de Hong Kong.

Quatrièmement, il faut garder le statut particulier et les atouts de Hong Kong. Soutenue par la mère patrie et reliée aux quatre coins du monde, Hong Kong dispose d'avantages évidents. Le gouvernement central soutient complètement Hong Kong dans le maintien à long terme de son statut particulier et de ses atouts, dans la consolidation de son statut en tant que centre international de la finance, du commerce et du transport maritime, dans la préservation de son environnement des affaires libre, ouvert et standardisé, dans le maintien de son système de droit commun, et dans l'élargissement de ses connexions internationales libres et commodes. Hong Kong apportera sûrement de grandes contributions dans le processus historique de l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise.

Xi Jinping a exprimé quatre souhaits au nouveau gouvernement de la RASHK et aux personnalités de tous les milieux de la société hongkongaise. Premièrement, Hong Kong doit augmenter son niveau de gouvernance, afin de faire régner une nouvelle atmosphère caractérisée par la bonne gouvernance. Deuxièmement, Hong Kong doit continuer de renforcer sa force motrice de développement afin de libérer la créativité et la dynamique de développement immenses de la société hongkongaise. Troisièmement, Hong Kong doit aider concrètement le peuple à résoudre ses préoccupations et difficultés rencontrées dans le quotidien pour que les fruits du développement profitent davantage et de manière plus équitable à tous les habitants. Quatrièmement, les Hongkongais doivent œuvrer ensemble pour sauvegarder l'harmonie et la stabilité de Hong Kong afin de créer ensemble une vie meilleure.

Selon lui, nous devons accorder de l'attention et des soins particuliers aux jeunes. Nous devons guider les jeunes pour qu'ils comprennent profondément les tendances de développement de la Chine et du monde et renforcent leur fierté nationale ainsi que leur sens des responsabilités. Nous devons aider les jeunes à résoudre les difficultés concrètes en matière d'études, d'emploi, d'entrepreneuriat et d'achat de logements, et créer davantage d'opportunités pour leur développement. Nous espérons sincèrement que tous les jeunes à Hong Kong se dévoueront à la construction d'une meilleure Hong Kong, et écriront un chapitre brillant de la vie avec leur jeunesse passionnée.

Xi Jinping a indiqué que le grand renouveau de la nation chinoise était déjà devenu irréversible dans le cours de l'histoire. La pratique réussie du principe "un pays, deux systèmes" à Hong Kong constitue une partie importante de ce processus historique. Nous sommes convaincus qu'avec le soutien ferme de la grande patrie et la garantie solide fournie par le principe "un pays, deux systèmes", Hong Kong réalisera sûrement de plus grands exploits dans la nouvelle marche vers la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire et partagera la gloire du renouveau de la nation chinoise avec le peuple de la patrie.

Dans son discours, John Lee a indiqué qu'il se sentait profondément honoré d'être chef de l'exécutif du sixième mandat de la RASHK et qu'il était également bien conscient de l'immense responsabilité sur ses épaules. Selon lui, il conduira son équipe de gouvernance dans le déploiement de tous les efforts pour unir les divers milieux de la société hongkongaise afin d'appliquer de manière intégrale et fidèle les principes "un pays, deux systèmes", "administration de Hong Kong par les Hongkongais" et le principe consistant à leur accorder un haut degré d'autonomie. Il s'est engagé à défendre l'ordre constitutionnel de la RASHK établi par la Constitution et la Loi fondamentale, à sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays, et à assurer la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong afin de contribuer au grand renouveau de la nation chinoise.

Ding Xuexiang, Xu Qiliang, Shen Yueyue, Wang Yi et Xia Baolong étaient présents à la réunion et à la cérémonie.

Leung Chun-ying, vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Ho Iat Seng, chef de l'exécutif de la RAS de Macao, Carrie Lam, ancienne cheffe de l'exécutif de la RASHK, ainsi que les représentants de divers milieux de Hong Kong et des invités spéciaux étaient également présents à la réunion et à la cérémonie. Fin

(Xinhua/Ju Peng)

(Xinhua/Ju Peng)

(Xinhua/Ding Haitao)

(Xinhua/Xie Huanchi)

(Xinhua/Xie Huanchi)

(Xinhua/Yue Yuewei)

Xi Jinping inspecte Wuhan, mettant l'accent sur l'autonomie de la Chine dans les sciences et technologies

WUHAN, 1er juillet (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a souligné le 28 juin, lors d'une tournée d'inspection à Wuhan, capitale de la province du Hubei, que l'indépendance et le progrès des sciences et technologies sont le fondement pour réaliser la prospérité nationale et la clé pour garantir la sécurité nationale. Selon lui, il faut appliquer de façon complète, précise et intégrale la nouvelle vision de développement, appliquer en profondeur la stratégie de développement par l'innovation, maintenir fermement dans les mains de la Chine la corde de sécurité des sciences et technologies, et réaliser de plus grandes avancées dans l'indépendance et le progrès des sciences et technologies, afin de rendre le développement du pays toujours plus indépendant, autonome et sûr. Il a également insisté sur la nécessité de faire émerger de nouvelles technologies et industries, d'ouvrir de nouvelles sphères et pistes de développement économique, et de se doter de nouveaux avantages dans la concurrence internationale.

Dans l'après-midi du 28 juin, accompagné de Wang Menghui, secrétaire du Comité du PCC pour la province du Hubei, et de Wang Zhonglin, gouverneur du Hubei, Xi Jinping s'est rendu dans la ville de Wuhan, où il a visité une entreprise et un quartier d'habitation.

Xi Jinping a d'abord visité l'entreprise Wuhan HGLaser Engineering Co., Ltd. Dans le complexe de R&D de l'entreprise, il a écouté une présentation sur le développement de l'industrie de l'information photoélectronique au Hubei et la réalisation de percées technologiques dans ce domaine et a visité une exposition sur les acquis de l'innovation de l'industrie des puces. Selon lui, l'industrie de l'information photoélectronique est un secteur stratégique de haute technologie avec un vaste champ d'application et la Chine est bien placée pour réaliser en premier des percées dans ce domaine. Notant que la Zone de développement de haute technologie du lac de l'Est de Wuhan se distingue par ses avantages dans le secteur photoélectronique, il a appelé à renforcer la R&D pour ouvrir des brèches technologiques, à maîtriser davantage de technologies clés dotées de droits autonomes de propriété intellectuelle et à ne cesser d'étendre la chaîne d'innovation et d'améliorer la chaîne industrielle, afin d'apporter plus de contributions au développement accéléré de l'industrie de l'information photoélectronique du pays. Avec le développement de la Chine, il est urgent de réaliser des percées dans les technologies clés et les technologies de base de type "goulot d'étranglement". Il est nécessaire de se concentrer sur les problèmes à résoudre, de donner plein effet aux avantages du nouveau système de mobilisation nationale et de s'engager vigoureusement pour rattraper le retard, afin d'accélérer la réalisation de l'indépendance et du progrès des sciences et technologies.

Xi Jinping a successivement visité la salle d'exposition des sciences et technologies du laser et l'atelier de production d'équipements laser intelligents pour les panneaux semi-conducteurs de l'entreprise et a regardé des produits modèles de l'industrie des technologies du laser. Selon lui, la fabrication haut de gamme est un appui important pour le développement économique de qualité. Pour promouvoir la reconversion et la montée en gamme de l'industrie manufacturière de notre pays et faire de la Chine une puissance manufacturière, il est impératif de renforcer la R&D et d'améliorer le taux de remplacement des technologies étrangères par les technologies chinoises afin de maintenir fermement dans nos mains la corde de sécurité des sciences et technologies et de faire de notre pays une véritable puissance.

Xi Jinping a eu un échange cordial avec le personnel de l'entreprise devant le bâtiment de l'atelier. Selon lui, la Chine, malgré son statut de deuxième économie mondiale, a encore de nombreuses lacunes à combler. Certaines industries manquant toujours d'une fondation suffisamment solide, ce n'est qu'à travers l'innovation qu'elles connaîtront un plus grand développement. L'innovation joue un rôle décisif dans l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne et la réalisation de l'objectif du deuxième centenaire. Le Comité central du Parti attache une grande importance à l'innovation technologique et a mis en œuvre la stratégie de renouveau de la nation par les sciences et l'éducation, et celle de développement par l'innovation. D'après lui, si tous les acteurs, que ce soit une ville, une zone de développement de haute technologie, une entreprise technologique ou un chercheur, peuvent faire progresser l'innovation technologique en suivant les orientations fixées par l'Etat, nos objectifs seront certainement atteints. Il s'agit d'une glorieuse mission à accomplir par notre génération. Il est à noter que l'innovation technologique dépend tant du financement que des talents. Xi Jinping s'est réjoui de voir l'entreprise rassembler beaucoup de jeunes chercheurs énergiques. Selon lui, le développement du personnel scientifique et technologique constitue une des préoccupations majeures du Comité central du Parti. Les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons doivent s'efforcer de créer un système et des conditions de travail et de vie favorables à l'innovation technologique, afin de permettre aux chercheurs d'apporter leur contribution au pays et au peuple. Il a encouragé tous les talents à continuer de travailler avec ardeur afin d'obtenir de meilleurs résultats.

Xi Jinping a ensuite visité le quartier de Zhiyuan situé dans la zone d'habitation de Zuoling, relevant de la Zone de développement de haute technologie du lac de l'Est, un vieux quartier rénové où la plupart des habitants sont issus d'une société publique. Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, le quartier a appliqué avec rigueur un régime de responsabilité à cinq niveaux pour garantir de manière coordonnée la reprise du travail et le contrôle de l'épidémie, favorisant ainsi le retour progressif des habitants à une vie et une production normales. Après avoir écouté une présentation sur la lutte permanente contre l'épidémie et la gouvernance communautaire post-épidémique dans la province du Hubei, Xi Jinping a souligné qu'après sa victoire contre l'épidémie en 2020, Wuhan a encore enregistré des foyers épidémiques au cours des deux dernières années, mais la ville a réussi à les maîtriser rapidement, sans connaître un fort rebond. Le gouvernement municipal de Wuhan a mené à bien la lutte permanente contre l'épidémie. Il sera utile de faire le point sur ses expériences. Comme les faits l'ont démontré, les politiques anti-épidémiques définies par le Comité central du Parti sont correctes et efficaces. Nous devons les poursuivre inébranlablement.

Xi Jinping est entré dans la salle du bénévolat et s'est renseigné, auprès de travailleurs communautaires, de cadres et de membres du Parti envoyés par des départements gouvernementaux dans le quartier, ainsi que de bénévoles, sur le fonctionnement du mécanisme de coordination de prévention et de contrôle de l'épidémie aux échelons de base. Il les a encouragés à consolider les premières barrières de lutte contre l'épidémie, afin de créer un cadre de vie rassurant et harmonieux pour les habitants. Il a visité à pied le quartier et a salué ses mesures permanentes anti-COVID telles que le déploiement des points de test PCR à proximité. D'après Xi Jinping, les quartiers d'habitation ont joué un rôle très important dans la lutte contre l'épidémie, qu'il s'agisse des interventions d'urgence ou de l'application des mesures permanentes. En un mot, la réponse à la COVID-19 dépend d'un dépistage précoce, d'un traitement rapide, des efforts conjoints des masses populaires, et des quartiers d'habitation qui constituent une base importante de ce travail. Il faut perfectionner les mesures permanentes anti-épidémiques au niveau des quartiers, agir avec promptitude et détermination après la découverte de cas, prendre des mesures de contrôle scientifiques et rigoureuses, rendre plus scientifique et plus précise la lutte en la matière, et consolider la ligne de défense que forment les quartiers d'habitation.

Face au problème saillant du vieillissement, le quartier d'habitation de Zhiyuan a créé un modèle innovant des services de soins à domicile aux personnes âgées, soutenu par le quartier, complété par des institutions et combinant soins médicaux et services au troisième âge. Dans le centre de services aux membres du Parti et aux masses populaires du quartier, Xi Jinping s'est informé auprès de travailleurs communautaires sur le rôle de l'édification du Parti dans la gestion des quartiers d'habitation de base et sur les services de proximité, et il a eu un entretien cordial avec des personnes âgées venues pour des démarches administratives, en leur demandant leurs situations familiales. Le quartier d'habitation est l'unité de base du système de gouvernance urbaine, a indiqué Xi Jinping. Selon lui, l'un des avantages de notre système de gouvernance de l'Etat est qu'il dispose d'une base solide composée de quartiers d'habitation dans les zones urbaines comme rurales. Il est nécessaire de renforcer l'édification des organisations du Parti au niveau des quartiers, d'améliorer les fonctions politiques et de mobilisation de celles-ci, et de faire mieux jouer le rôle dirigeant des organisations du Parti dans la gestion des quartiers, ainsi que le rôle d'avant-garde et de modèle des membres du Parti. Il faut distribuer davantage de ressources aux quartiers, augmenter leur effectif, promouvoir le développement de l'informatisation, améliorer la capacité d'intervention rapide en cas d'urgence et le niveau de gestion et de service, et consolider ainsi le fondement des organisations de base en matière de gouvernance urbaine.

Sur la place du quartier, des cadres et des citoyens ordinaires se sont rassemblés les uns après les autres, saluant le secrétaire général par des acclamations. Xi Jinping leur a dit cordialement qu'il se souciait des habitants de Wuhan et qu'il était revenu dans cette ville de héros pour leur rendre visite de nouveau deux ans après sa dernière venue. Selon lui, depuis le début de l'épidémie de COVID-19, les travailleurs communautaires se sont battus toujours en première ligne de la prévention et du contrôle, ont achevé un grand nombre de tâches complexes et courantes , et ont servi de tout cœur les habitants. Ajoutant qu'ils ont travaillé dur et méritent toutes les félicitations, il a profité de cette occasion pour exprimer ses vœux les plus sincères à tous les travailleurs communautaires à travers le pays.

Selon Xi Jinping, l'épidémie de COVID-19 est une grande épreuve. En accordant toujours la priorité au peuple et à la vie humaine, nous avons poursuivi sans relâche notre travail pour prévenir à la fois l'importation de cas et le rebond de l'épidémie à l'intérieur du pays, insisté sur la politique dynamique "zéro COVID" et réajusté sans cesse les mesures de prévention et de contrôle selon les circonstances du moment, protégeant ainsi au maximum la vie et la santé du peuple. Compte tenu de la population importante de la Chine, le pays aurait dû faire face à des conséquences désastreuses si l'on avait adopté la politique d'"immunité collective" ou une approche de non-intervention. La politique dynamique "zéro COVID" a été formulée par le Comité central du Parti en fonction de la nature et de l'objectif fondamental du Parti ainsi que des conditions nationales du pays. En dépit de quelques impacts temporaires sur l'économie, nous ne mettrons pas en péril la vie et la santé du peuple, et nous devons protéger les personnes âgées et les enfants en particulier. Nos mesures anti-épidémiques sont les moins coûteuses et les plus efficaces si nous procédons à une évaluation globale. Grâce à la direction du Parti et à la base solide formée par les quartiers d'habitation, la Chine a la capacité et la force de mettre en œuvre la politique dynamique "zéro COVID" jusqu'à la victoire finale.

Pour le moment, l'épidémie n'a pas encore touché à sa fin et nous faisons toujours face à une grande pression en termes de prévention de l'importation de cas et du rebond de l'épidémie à l'intérieur du pays, a noté Xi Jinping. Selon lui, la victoire appartient aux plus persévérants. Nous devons rompre avec l'insouciance, la lassitude et la baisse de vigilance, mener à bien la prévention et le contrôle de l'épidémie tout en veillant à ce que tous les détails soient mis au point, et nous efforcer de stimuler un développement sain et stable de l'économie. Les comités du Parti et les gouvernements à tous les échelons doivent aider à résoudre les difficultés du peuple et à réduire les impacts sur l'économie, le travail et la vie du peuple. Nous sommes confiants dans notre capacité à trouver un équilibre entre la lutte contre l'épidémie et le développement économique et social, et nous nous efforçons d'obtenir une performance relativement bonne dans le développement économique de cette année.

Ding Xuexiang et des responsables des départements concernés des autorités centrales ont accompagné Xi Jinping durant sa visite. Fin