Les Etats-Unis écartent la possibilité d'une intervention militaire immédiate en Syrie

Publié le 2012-06-12 15:28:58 | French. News. Cn
Taille du texte

WASHINGTON, 11 juin (Xinhua) -- Les Etats-Unis ont réitéré lundi qu'ils n'étaient pas favorables à une intervention militaire étrangère en Syrie pour le moment.

"Etant donné qu'il n'est pas clair pour le moment qu'une intervention militaire étrangère peut sauver des vies et pourrait en conséquence générer une plus importante explosion de violences, nous sommes en train de faire ce que nous pouvons avec les observateurs de l'ONU", a indiqué la porte-parole du Département d'Etat américain Victoria Nuland, lors d'un point de presse.

D'après elle, "la meilleure option" est d'utiliser toutes les pressions, en matière économique et politique entre autre, pour couper le soutien au président syrien Bachar al-Assad.

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont depuis longtemps exhorté le président al-Assad à quitter le pouvoir afin de laisser la place à la transition politique.

Le gouvernement syrien a, quand à lui, répété que les terroristes armés par l'étranger étaient les auteurs des actes sanglants en Syrie et que Damas s'efforçait de restaurer l'ordre dans le pays arabe en proie aux violences.

Les articles concernés

Annan réitère ses inquiétudes face à l'escalade du conflit en Syrie
La Russie propose la tenue d'une conférence sur la Syrie
Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient complètement le plan de M. Annan pour la Syrie (président du Conseil)
La Chine se déclare contre une "intervention armée extérieure" en Syrie
 
Imprimer RSS S'abonner Google Yahoo
Partager Facebook Twitter
Contactez-nous Retour en haut de la page