l'Egypte appelle à l'établissement d'un nouvel ordre mondial pour surmonter la crise

Publié le 2009-07-12 07:58:20 | French. News. Cn
Taille du texte

CHARM EL-CHEIKH (Egypte), 11 juillet (Xinhua) -- La vice- ministre des Affaires étrangères, Neala Gabr, a déclaré samedi que la société mondiale devrait faire des efforts communs pour établir un nouvel ordre mondial afin de faire face aux différentes crises.

Mme Gabr a lancé cet appel lors d'une réunion de hauts fonctionnaires du Mouvement des pays non-alignés, qui s'est ouverte samedi à Charm el-Cheikh, en Egypte.

"La situation actuelle dans le monde est très différente de celle il y a 48 ans lorsque la Mouvement des pays non-alignés a été créé, avec une accroissement de la population, des épidémies et une dégradation de l'environnement, a-t-elle noté.

"La société mondiale doit reconsidérer le système financier international et d'être plus démocratique dans la prise de décisions afin d'éviter la crise financière mondiale entravant la croissance économique des pays en développement", a-t-elle estimé.

Mme Gabr a appelé par ailleurs à restructurer le mécanisme international en matière de la santé et de l'agriculture afin d'aider à endiguer les crises dans ces deux domaines, se référant à la propagation de la grippe A/H1N1 et à la hausse des prix des denrées alimentaires.

De hauts fonctionnaires de plus de 140 pays se sont réunis à Charm el-Cheikh pour travailler sur les documents de base du prochain sommet du Mouvement des non-alignés, expliquant la position des pays non-alignés sur les questions majeures internationales et régionales, telles que la crise financière internationale, le processus de paix au Moyen-Orient et la question nucléaire iranienne.

Officiellement créé en septembre 1961, le Mouvement des pays non-alignés regroupe 118 pays membres, représentant près de deux tiers des membres de l'Organisation des Nations Unies, en particulier les pays en développement, et 55% de la population mondiale.

Imprimer RSS S'abonner Google Yahoo
Partager Facebook Twitter
Contactez-nous Retour en haut de la page