La Mauritanie durcit les conditions d'attribution de la nationalité

Publié le 2009-12-14 20:47:45 | French. News. Cn
Taille du texte

NOUAKCHOTT, 14 décembre (Xinhua) -- Le Sénat mauritanien a adopté dimanche un projet de loi qui durcit les conditions d' attribution de la nationalité mauritanienne, a constaté le correspondant de Xinhua sur place.

Ce durcissement réside notamment dans la constitution d'une commission spéciale chargée de statuer individuellement sur les demandes de papiers d'état civil ou de nationalité, introduites par des personnes aux origines non mauritaniennes.

D'autre part, l'émission des documents civils commencera par la nationalité au lieu de l'extrait d'état civil et cela rendra "très difficile l'accès des étrangers à la nationalité mauritanienne", a souligné au cours des débats, le ministre de l'Intérieur, Mohamed Ould Boilil.

La nouvelle loi définit également les sanctions pénales dans le domaine de l'état civil.

Les sénateurs ont insisté sur l'urgence de la révision du modèle de la carte d'identité nationale et de la manière d'attribuer la nationalité aux étrangers, en plus du choix judicieux des personnels chargés de l'émission des documents de l' état civil.

L'Etat mauritanien est confronté à un important flux migratoire venu des pays d'Afrique et même d'Asie, cherchant à rejoindre clandestinement l'Europe par le Maroc ou les îles Canaries.

Après échec de leur tentative d'émigration, ces étrangers choisissent souvent de s'installer en Mauritanie, profitant des facilités d'obtenir des papiers d'état civil mauritaniens, en attendant une situation plus favorable à l'émigration.

Imprimer RSS S'abonner Google Yahoo
Partager Facebook Twitter
Contactez-nous Retour en haut de la page