Les prix du pétrole repartent à la hausse après une semaine morose

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-07 à 06:19

NEW YORK, 6 décembre (Xinhua) -- Les prix du pétrole ont grimpé en flèche lundi, récupérant les pertes enregistrées la semaine précédente.

Le West Texas Intermediate pour livraison en janvier a augmenté de 3,23 dollars américains, soit 4,9 %, se stabilisant à 69,49 dollars le baril sur la bourse NYMEX de New York. Le baril de Brent brut pour livraison en février a quant à lui gagné 3,2 dollars, soit 4,6 %, terminant la séance à 73,08 dollars sur la bourse ICE Futures Exchange de Londres.

"La reprise d'aujourd'hui est liée à l'augmentation par l'Arabie saoudite de ses prix de vente officiels au cours du week-end", a déclaré lundi dans une note Carsten Fritsch, analyste énergétique chez Commerzbank Research.

L'Arabie saoudite, qui est plus grand exportateur mondial de pétrole, a en effet annoncé dimanche son intention d'augmenter ses prix pour les livraisons de pétrole vers l'Asie et les Etats-Unis à partir de janvier.

"Des prix plus élevés pour l'Asie et les Etats-Unis peuvent être considérées comme le signe d'une demande plus robuste. C'est aussi ce qui sous-tend la décision prise la semaine dernière par l'OPEP+ d'augmenter sa production de pétrole de 400.000 barils supplémentaires par jour en janvier", a ajouté M. Fritsch.

Pour la semaine se terminant vendredi, l'indice de référence du brut américain pour les contrats à un mois a chuté de 2,8 %, tandis que le Brent a reculé de 2,4 %. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Les prix du pétrole repartent à la hausse après une semaine morose

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-07 à 06:19

NEW YORK, 6 décembre (Xinhua) -- Les prix du pétrole ont grimpé en flèche lundi, récupérant les pertes enregistrées la semaine précédente.

Le West Texas Intermediate pour livraison en janvier a augmenté de 3,23 dollars américains, soit 4,9 %, se stabilisant à 69,49 dollars le baril sur la bourse NYMEX de New York. Le baril de Brent brut pour livraison en février a quant à lui gagné 3,2 dollars, soit 4,6 %, terminant la séance à 73,08 dollars sur la bourse ICE Futures Exchange de Londres.

"La reprise d'aujourd'hui est liée à l'augmentation par l'Arabie saoudite de ses prix de vente officiels au cours du week-end", a déclaré lundi dans une note Carsten Fritsch, analyste énergétique chez Commerzbank Research.

L'Arabie saoudite, qui est plus grand exportateur mondial de pétrole, a en effet annoncé dimanche son intention d'augmenter ses prix pour les livraisons de pétrole vers l'Asie et les Etats-Unis à partir de janvier.

"Des prix plus élevés pour l'Asie et les Etats-Unis peuvent être considérées comme le signe d'une demande plus robuste. C'est aussi ce qui sous-tend la décision prise la semaine dernière par l'OPEP+ d'augmenter sa production de pétrole de 400.000 barils supplémentaires par jour en janvier", a ajouté M. Fritsch.

Pour la semaine se terminant vendredi, l'indice de référence du brut américain pour les contrats à un mois a chuté de 2,8 %, tandis que le Brent a reculé de 2,4 %. Fin

010020070770000000000000011100001310355592