OIM : hausse des déplacements internes malgré des restrictions de voyage imposées par la COVID-19

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-02 à 06:56

GENEVE, 1er décembre (Xinhua) -- L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a publié mercredi son rapport phare "Etat de la migration dans le monde", qui révèle une montée en flèche des déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence, malgré des restrictions de voyage imposées par la COVID-19.

"Nous assistons à un paradoxe inédit dans l'histoire de l'humanité (...) Alors que des milliards de personnes sont effectivement clouées au sol par la COVID-19, des dizaines de millions d'autres sont déplacées à l'intérieur de leur propre pays", a déclaré le Directeur général de l'OIM, António Vitorino, cité dans un communiqué publié après la publication du rapport.

Selon L'OIM, le nombre de passagers aériens dans le monde a chuté de 60% en 2020 pour atteindre 1,8 milliard (contre 4,5 milliards en 2019), tandis que les déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence ont touché 40,5 millions de personnes (contre 31,5 millions en 2019).

Le rapport, le onzième de la série de rapports intitulés "Etat de la migration dans le monde", s'appuie sur les dernières données en provenance du monde entier pour expliquer les principales tendances migratoires ainsi que les enjeux qui se dessinent à l'horizon en matière de politiques migratoires.

"Ce rapport ne ressemble à aucune autre édition", a déclaré Marie McAuliffe, rédactrice du rapport. "Tant de choses se sont produites en termes de migration et de mobilité au cours de ces deux dernières années et dans ce rapport, nous rassemblons des données, des études et des analyses clés pour montrer comment les tendances à long terme ont été modifiées par la COVID-19 et comment les migrants du monde entier ont été touchés', a-t-elle expliqué.

Selon le communiqué, le rapport couvre des sujets spécifiques tels que les migrations, les changements climatiques à évolution lente, les liens entre la paix et le développement et la migration, la traite des êtres humains dans les parcours migratoires, les impacts de la COVID-19, la désinformation sur la migration, les contributions des migrants dans l'ère de la désinformation et l'intelligence artificielle et la migration. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

OIM : hausse des déplacements internes malgré des restrictions de voyage imposées par la COVID-19

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-02 à 06:56

GENEVE, 1er décembre (Xinhua) -- L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a publié mercredi son rapport phare "Etat de la migration dans le monde", qui révèle une montée en flèche des déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence, malgré des restrictions de voyage imposées par la COVID-19.

"Nous assistons à un paradoxe inédit dans l'histoire de l'humanité (...) Alors que des milliards de personnes sont effectivement clouées au sol par la COVID-19, des dizaines de millions d'autres sont déplacées à l'intérieur de leur propre pays", a déclaré le Directeur général de l'OIM, António Vitorino, cité dans un communiqué publié après la publication du rapport.

Selon L'OIM, le nombre de passagers aériens dans le monde a chuté de 60% en 2020 pour atteindre 1,8 milliard (contre 4,5 milliards en 2019), tandis que les déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence ont touché 40,5 millions de personnes (contre 31,5 millions en 2019).

Le rapport, le onzième de la série de rapports intitulés "Etat de la migration dans le monde", s'appuie sur les dernières données en provenance du monde entier pour expliquer les principales tendances migratoires ainsi que les enjeux qui se dessinent à l'horizon en matière de politiques migratoires.

"Ce rapport ne ressemble à aucune autre édition", a déclaré Marie McAuliffe, rédactrice du rapport. "Tant de choses se sont produites en termes de migration et de mobilité au cours de ces deux dernières années et dans ce rapport, nous rassemblons des données, des études et des analyses clés pour montrer comment les tendances à long terme ont été modifiées par la COVID-19 et comment les migrants du monde entier ont été touchés', a-t-elle expliqué.

Selon le communiqué, le rapport couvre des sujets spécifiques tels que les migrations, les changements climatiques à évolution lente, les liens entre la paix et le développement et la migration, la traite des êtres humains dans les parcours migratoires, les impacts de la COVID-19, la désinformation sur la migration, les contributions des migrants dans l'ère de la désinformation et l'intelligence artificielle et la migration. Fin

010020070770000000000000011100001310346069