Poutine affirme que l'accord AUKUS nuit à la stabilité régionale

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-10-15 à 00:22

MOSCOU, 14 octobre (Xinhua) -- L'accord AUKUS, un partenariat de sécurité conclu entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, sape "assurément" la stabilité régionale, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

"A mon avis, il est positif d'être amis les uns avec les autres, mais négatif d'être amis en opposition à quelqu'un d'autre. Cela dégrade la stabilité dont nous parlons tous et à laquelle nous tenons tous", a indiqué M. Poutine lors d'une interview accordée mercredi à la chaîne de télévision américaine CNBC.

Il a dit espérer que la situation n'évoluerait pas en fonction d'un quelconque scénario imprévisible et ne causerait pas de tensions supplémentaires dans la région.

L'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont annoncé la création du partenariat AUKUS le 15 septembre et, en vertu de cet accord, Washington et Londres aideront Canberra à construire des sous-marins à propulsion nucléaire.

La Russie a plusieurs fois exprimé son inquiétude au sujet de ce nouveau bloc.

Au cours de la récente visite en Russie de la sous-secrétaire d'Etat américaine aux affaires politiques, Victoria Nuland, des responsables russes lui ont fait savoir que l'accord AUKUS nuisait non seulement à l'architecture sécuritaire existante en Asie-Pacifique mais comportait aussi le risque de saper le régime mondial de non-prolifération, a souligné jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Poutine affirme que l'accord AUKUS nuit à la stabilité régionale

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-10-15 à 00:22

MOSCOU, 14 octobre (Xinhua) -- L'accord AUKUS, un partenariat de sécurité conclu entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, sape "assurément" la stabilité régionale, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

"A mon avis, il est positif d'être amis les uns avec les autres, mais négatif d'être amis en opposition à quelqu'un d'autre. Cela dégrade la stabilité dont nous parlons tous et à laquelle nous tenons tous", a indiqué M. Poutine lors d'une interview accordée mercredi à la chaîne de télévision américaine CNBC.

Il a dit espérer que la situation n'évoluerait pas en fonction d'un quelconque scénario imprévisible et ne causerait pas de tensions supplémentaires dans la région.

L'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont annoncé la création du partenariat AUKUS le 15 septembre et, en vertu de cet accord, Washington et Londres aideront Canberra à construire des sous-marins à propulsion nucléaire.

La Russie a plusieurs fois exprimé son inquiétude au sujet de ce nouveau bloc.

Au cours de la récente visite en Russie de la sous-secrétaire d'Etat américaine aux affaires politiques, Victoria Nuland, des responsables russes lui ont fait savoir que l'accord AUKUS nuisait non seulement à l'architecture sécuritaire existante en Asie-Pacifique mais comportait aussi le risque de saper le régime mondial de non-prolifération, a souligné jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Fin

010020070770000000000000011100001310245407