La moitié des cyberattaques pendant les élections législatives russes venaient des Etats-Unis (ambassade de Russie)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-09-21 à 22:34

MOSCOU, 21 septembre (Xinhua) -- L'ambassade de Russie à Washington a déclaré mardi que 50% des cyberattaques contre la Commission électorale centrale russe avaient été menées depuis le territoire américain.

"L'objectif de ces piratages est de discréditer notre système électoral", a affirmé l'ambassade dans un message publié sur Facebook, ajoutant que la Russie attend toujours une explication de la part des Etats-Unis.

Dans son message, l'ambassade a également commenté un récent communiqué de presse publié par le département d'Etat américain au sujet des élections législatives en Russie.

Le scrutin a eu lieu dans le strict respect de la législation nationale et des normes du droit international, selon l'ambassade, qui a qualifié d'injustifiées toutes les accusations américaines soutenant le contraire. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

La moitié des cyberattaques pendant les élections législatives russes venaient des Etats-Unis (ambassade de Russie)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-09-21 à 22:34

MOSCOU, 21 septembre (Xinhua) -- L'ambassade de Russie à Washington a déclaré mardi que 50% des cyberattaques contre la Commission électorale centrale russe avaient été menées depuis le territoire américain.

"L'objectif de ces piratages est de discréditer notre système électoral", a affirmé l'ambassade dans un message publié sur Facebook, ajoutant que la Russie attend toujours une explication de la part des Etats-Unis.

Dans son message, l'ambassade a également commenté un récent communiqué de presse publié par le département d'Etat américain au sujet des élections législatives en Russie.

Le scrutin a eu lieu dans le strict respect de la législation nationale et des normes du droit international, selon l'ambassade, qui a qualifié d'injustifiées toutes les accusations américaines soutenant le contraire. Fin

010020070770000000000000011100001310201034