Poutine estime que les forces étrangères non autorisées en Syrie sont un problème pour ce pays

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-09-14 à 19:44

MOSCOU, 14 septembre (Xinhua) -- La présence non autorisée de forces étrangères sur le sol syrien est le principal problème auquel est confronté ce pays du Proche-Orient, a dit le président russe Vladimir Poutine à son homologue syrien Bachar el-Assad en visite à Moscou, a rapporté mardi le Kremlin.

Leur présence, qui n'est non seulement pas approuvée par l'ONU et le gouvernement syrien, contrevient aussi au droit international, perturbe les efforts de consolidation du pays et ralentit la restauration post-guerre, a-t-il dit lors de leur entrevue lundi.

M. Poutine a dit espérer que les décisions prises par son hôte pour établir un dialogue avec ses opposants politiques se poursuivront, car seule une consolidation de toutes les forces en Syrie permettra au pays d'aller de l'avant.

Il a salué les efforts russo-syriens qui ont permis de porter un coup dur aux terroristes et de permettre au gouvernement syrien de contrôler 90% du territoire.

Le président russe a également vanté le développement des liens économiques et commerciaux entre Moscou et Damas, leur volume ayant été multiplié par 3,5 au cours du premier semestre 2021.

Lors de cette rencontre, M. Assad a de son côté critiqué "certains Etats" qui font obstruction par tous les moyens au processus politique en Syrie, ajoutant par ailleurs que les sanctions étrangères étaient inhumaines et illégitimes.

Enfin, il a remercié la Russie pour son aide humanitaire, dont des vaccins contre le nouveau coronavirus, et pour sa défense des normes du droit international. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Poutine estime que les forces étrangères non autorisées en Syrie sont un problème pour ce pays

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-09-14 à 19:44

MOSCOU, 14 septembre (Xinhua) -- La présence non autorisée de forces étrangères sur le sol syrien est le principal problème auquel est confronté ce pays du Proche-Orient, a dit le président russe Vladimir Poutine à son homologue syrien Bachar el-Assad en visite à Moscou, a rapporté mardi le Kremlin.

Leur présence, qui n'est non seulement pas approuvée par l'ONU et le gouvernement syrien, contrevient aussi au droit international, perturbe les efforts de consolidation du pays et ralentit la restauration post-guerre, a-t-il dit lors de leur entrevue lundi.

M. Poutine a dit espérer que les décisions prises par son hôte pour établir un dialogue avec ses opposants politiques se poursuivront, car seule une consolidation de toutes les forces en Syrie permettra au pays d'aller de l'avant.

Il a salué les efforts russo-syriens qui ont permis de porter un coup dur aux terroristes et de permettre au gouvernement syrien de contrôler 90% du territoire.

Le président russe a également vanté le développement des liens économiques et commerciaux entre Moscou et Damas, leur volume ayant été multiplié par 3,5 au cours du premier semestre 2021.

Lors de cette rencontre, M. Assad a de son côté critiqué "certains Etats" qui font obstruction par tous les moyens au processus politique en Syrie, ajoutant par ailleurs que les sanctions étrangères étaient inhumaines et illégitimes.

Enfin, il a remercié la Russie pour son aide humanitaire, dont des vaccins contre le nouveau coronavirus, et pour sa défense des normes du droit international. Fin

010020070770000000000000011100001310187464