Page d'accueil | Photos | Dossiers | Documents    
 
ENGLISH
 
   

Zambie : une organisation musulmane soutient l'arrêt de l'émission de licences à des radios musulmanes

French.news.cn   2013-10-02 09:49:55      

LUSAKA, 1er octobre (Xinhua) -- Une organisation représentant la communauté et les institutions musulmanes en Zambie a exprimé mardi son soutien à une décision du gouvernement de cesser l'octroi de licences de radio à des demandeurs souhaitant diffuser des programmes musulmans dans ce pays d'Afrique australe.

L'institution paragouvernementale qu'est l'Autorité indépendante de diffusion (Independent Broadcasting Authority ou IBA), chargée de réguler les activités de l'industrie de la diffusion médiatique, a déclaré avoir cessé l'octroi de licences radio aux demandeurs souhaitant diffuser des programmes musulmans jusqu'à l'achèvement d'un processus de consultation complet impliquant différentes parties prenantes telles que le mouvement chrétien, le groupe islamique et d'autres groupe d'intérêts.

Le directeur du Conseil islamique suprême de Zambie, Suzgo Zimba, a déclaré que cette décision de suspendre l'octroi de licences était opportune car les entités qui demandaient ces licences ne consultaient même pas leur organisation de tutelle.

Son institution n'était même pas informée des entités qui avaient demandé des permis pour la création de stations de radio pour diffuser des programmes musulmans, c'est pourquoi il appelle désormais les entités concernées à attendre la fin de ces consultations.

"En tant que conseil musulman nous soutenons cette décision car le gouvernement représente l'autorité et le pouvoir et il a tranché cette question, et nous demandons à chacun de faire preuve de patience et de laisser le gouvernement terminer ses consultations", a-t-il dit.

Le dirigeant musulman a appelé le gouvernement à examiner sérieusement les demandeurs afin que seules des entités légitimes reçoivent des permis de diffusion radio, ajoutant qu'il était dommage que certaines entité demandent des permis sans consulter l' organisation musulmane.

De son côté, l'Association internationale des églises chrétiennes (International Fellowship of Christian Churches ou IFCC), qui regroupe différents mouvements chrétiens, a salué la décision de suspendre l'octroi de licences à des radios musulmanes, estimant que l'octroi de ces permis sans consultations aurait entraîné des tensions croissantes au sein de la communauté chrétienne.

L'évêque Simon Chihana, directeur de ce groupe, a déclaré dans un communiqué que l'organisation chrétienne était surprise que des individus appartenant à la communauté musulmane demandent des permis de diffusion (au nom de la communauté musulmane) sans demander la bénédiction d'organisations de tutelle comme le Conseil islamique suprême de Zambie.

"Nous apprécions vivement et saluons la décision du gouvernement qui a reconnu le besoin de voir l'église et les autres organisations participer à la prise de décision sur ce type de décisions sensibles et stratégiques. Nous estimons que les radios, journaux et chaînes de télévision sont des médias très sensibles et stratégiques de diffusion au sein de la société, avec la capacité de faire ou défaire une nation, de renforcer l'unité ou de diviser un pays, et de consolider la paix comme de provoquer la guerre", a-t-il dit.

La Zambie est un pays à grande majorité chrétienne, et déclaré pays chrétien par feu le président Frederick Chiluba en 1991, mais dans lequel les autres groupes religieux y sont autorisés à pratiquer leur culte. La déclaration sur la chrétienté du pays est inscrite dans le préambule de la constitution du pays, même si d' autres groupes religieux ont appelé au retrait de cette mention qu' ils jugent discriminatoire.

分享
010020070770000000000000011107421327678111