Page d'accueil | Photos | Dossiers | Documents    
 
ENGLISH
 
   

Le Soudan ne coopèrera pas avec l'émissaire américain sans un accord ente Kkhartoum et Juba

French.news.cn   2013-09-15 08:35:31      

KHATOUM, 14 septembre (Xinhua) -- Le Soudan ne coopèrerait pas avec l'émissaire américain pour le Soudan et le Soudan du Sud, Donal Booth, à moins qu'il soutienne les accords signés entre Khartoum et Juba, a déclaré samedi le ministre soudanais des Affaires étrangères Ali Karti lors d'une conférence de presse.

Le chef de la diplomatie soudanaise a dit que les Américains utilisaient la question d'Abyei pour gâcher les relations entre le Soudan et le Soudan du Sud.

L'émissaire américain, arrivé vendredi à Khartoum, a rencontré samedi le chef soudanais du Comité conjoint de surveilance d'Abyei (ALOC), Al-Khair Al-Fahim.

"Je pense qu'il est approprié d'avoir une rencontre avec l'ALOC, parce que Abyei est l'un des problèmes non résolus par l'accord de paix global", a dit M. Booth à l'issue de la rencontre avec Al-Fahim.

M. Booth a affirmé vouloir bien comprendre la position de la communauté Misseriya et écouter leur proposition pour essayer de trouver une solution définitive au statut d'Abyei.

Le Soudan du Sud avait annoncé avoir accepté la date fixé par l'Union africain pour organiser un référendum sur Abyei début octobre, alors que le Soudan y est opposé mettant en garde que toute tentative unilatérale de le faire entraîne à de graves conséquences.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine avaient adopté en septembre dernier la proposition présentée par Thabo Mbeki, chef de la mission de médiation de l'UA, sur l'organisation d'un référendum sur Abyei en octobre.

Le Soudan et le Soudan du Sud se disputent Abyei, une région riche pétrole à la frontière entre les deux pays.

Après le référendum de janvier 2011 sur la séparation du Soudan du Sud, les autorités du Nord et du Sud n'ont pas réussi à s'étendre sur le statut d'Abyei. Le sort de cette région riche en pétrole devait être déterminé lors d'une référendum spécialement organisé à cet effet. Or, le référendum a été reporté sine die, faute d'accord entre Khartoum et Juba sur le droit des Arabes nomades Misseriya de prendre part à cette consultation populaire.

分享
010020070770000000000000011107401327211911